Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

14 novembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

2 décembre 1967

Accession d'Albert-Bernard Bongo à la présidence du Gabon

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Omar Bongo

Le président gabonais Gabriel Léon M'Ba s'éteint le 28 novembre 1967 alors qu'il reçoit des traitement médicaux à Paris. Dans les jours qui suivent, il est remplacé par le vice-président Albert-Bernard Bongo qui devient le second chef d'État du Gabon depuis son accession à l'indépendance, en 1960.

Albert-Bernard Bongo règne déjà en maître sur le Gabon depuis l'hospitalisation de Léon Mba à Paris, en août 1966. Un amendement constitutionnel, adopté en février de l'année suivante, permet au vice-président d'exercer les pleins pouvoirs exécutifs en l'absence du président Mba. Des élections générales, initialement prévues pour 1968, sont tenues dès le 19 mars 1967. Elles sont évidemment remportées par le Bloc démocratique gabonais (BDG) du président Mba, seul parti politique légal depuis la tentative de putsch avortée des socialistes, en 1964. La Fédération des étudiants noirs africains à Paris et l'Association générale des étudiants gabonais protestent du fait que l'opposition active en exil n'a même pas eu accès aux résultats électoraux. À la mort du président Mba, en novembre 1967, le vice-président Bongo prend les rênes de l'État. Le nouveau président renomme le parti de l'ancien président Mba (Parti démocratique gabonais), dont il devient le secrétaire général. En janvier 1968, il procède à un remaniement ministériel et s'accorde les ministères des Affaires étrangères, de la Défense et des Informations. Bongo, qui est également premier ministre de 1967 à 1975, se convertira à l'islam et 1973 et prendra le nom d'El Hadj Omar Bongo. Malgré la restauration du multipartisme, en 1990, il continuera de dominer la vie politique du pays, remportant notamment de façon écrasante les présidentielles de 1993, 1998 et 2005.

Gouvernance et gouvernement [ 2 décembre 1967 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Gabon
FaibleOmar BongoOmar Bongo

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1957 - 1977



août
1960
Proclamation de l'indépendance du Gabon

septembre
1960
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

décembre
1967
Accession d'Albert-Bernard Bongo à la présidence du Gabon


Dans l'actualité


octobre
2017
Gabon : des élections reportées et une démocratie critiquée

avril
2017
La langue française en Afrique : un avenir incertain

février
2016
Gabon : la conjoncture internationale freine le projet Maboumine

février
2015
Dure période pour l'or noir gabonais

janvier
2012
Élections législatives gabonaises : farce ou démocratie?

octobre
2009
Gabon : Omar Bongo perd son pari, son fils prend la relève

septembre
2009
Gabon : La disparition du «Parrain»

mars
2008
Après Fidel c'est le tour d'Omar Bongo

novembre
2005
Gabon : un scrutin sans suspense


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016