Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

13 novembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

3 août 1979

Renversement de Francisco Macias Nguema en Guinée équatoriale

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Francisco Macias Nguema

À Malabo, en Guinée équatoriale, le dictateur Francisco Macías Nguema est renversé par un coup d'État orchestré par son neveu, le lieutenant-colonel Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Le 29 septembre, le président déchu est reconnu coupable de génocide et est exécuté.

Pendant les onze années au pouvoir de Francisco Macías Nguema, la Guinée équatoriale est considérée par certains observateurs comme un « Auschwitz africain ». Macias Nguema est devenu président en 1968, lorsque le pays a accédé à l'indépendance. S'inspirant des méthodes franquistes, il fait arrêter les leaders de l'opposition. Puis, à la suite d'une tentative de coup d'État, en 1969, il fait exécuter ses opposants, s'en prend à sa population et fait même raser des villages entiers. Au fil des ans, il s'attaque également à ses proches, ce qui le conduit à sa perte. Le 3 août 1979, sa famille organise un coup d'État dirigé par Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, ministre de la Défense et neveu du président. La junte militaire qui s'empare du pouvoir à Malabo crée un Conseil militaire suprême, composé de douze membres. L'amnistie est décrétée pour tous les prisonniers. Le 5 août, l'Espagne est le premier pays à reconnaître le nouveau gouvernement. Le 18 août, Macias Nguema est capturé près de son village natal. À 55 ans, le dictateur déchu est traduit devant la justice. Le 29 septembre il est reconnu coupable de génocide et est exécuté. Ce n'est qu'au début des années 1990 que la Guinée équatoriale connaîtra vraiment une démocratisation avec l'adoption d'une nouvelle Constitution et l'instauration du multipartisme.

Gouvernance et gouvernement [ 3 août 1979 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Guinée Équatoriale
FaibleTeodoro Obiang Nguema Mbasogoinformation non-pertinente

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1969 - 1989



août
1979
Renversement de Francisco Macias Nguema en Guinée équatoriale


Dans l'actualité


janvier
2017
La Guinée équatoriale : le réveil difficile d'une économie pétrolière

février
2015
35 ans de présidence de Theodoro Obiang : croissance économique et démocratie de façade pour la Guinée équatoriale

janvier
2012
Guinée équatoriale : référendum constitutionnel controversé pour Obiang

février
2008
Simon Mann entre les mains de la Guinée équatoriale


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016