17 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

5 octobre 1963

Élection de Park Chung-hee à la présidence de la Corée du Sud

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Le retour aux élections multipartites en Corée du Sud est marqué par la victoire du président Park Chung-hee à la présidentielle et celle de son Parti démocrate républicain aux législatives qui se déroulent la même journée.

Le major général Park Chung-hee est à la tête de l'État depuis le coup de mai 1961. À cette époque, il instaure la loi martiale avec le chef du gouvernement, le lieutenant général Chang Do Young. En octobre 1962, le Conseil suprême, plus haute instance juridique du pays, demande au président Park de lever l'interdiction sur l'activité des partis d'opposition, en prévision des élections de 1963. Sans mettre fin à la loi martiale, il permet l'existence des partis d'opposition le 6 avril. Park Chung-hee relâche également 69 détenus politiques, principalement des étudiants, qui ont protesté contre la nature autoritaire de son régime. Entre-temps, il rédige une nouvelle Constitution lui octroyant des pouvoirs supplémentaires, tout en instituant un Parlement unicaméral faible. Le 5 octobre 1963, Park reçoit son premier mandat du peuple en récoltant 46,6% des votes. Il devance son plus proche rival, l'ancien président Yun Po Sun, de seulement 1,5%. Aux législatives, le Parti démocrate républicain de Park obtient 33,5% des suffrages mais remporte 62,9% des 175 sièges à l'Assemblée nationale. Les résultats tiennent, même si les partis d'opposition accusent le président d'avoir truqué le vote. Le 12 décembre, Park Chung-hee lève la loi martiale. Les libertés civiles seront toutefois suspendues six mois plus tard lorsque des protestations estudiantines antigouvernementales éclateront à Séoul.

Résultats du scrutin

Gouvernance et gouvernement [ 5 octobre 1963 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Corée du Sud
FaiblePark Chung-heeKim Hyun-chul

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1958 - 1968



mai
1958
[Résultats] Élections législatives

mars
1960
[Résultats] Élection présidentielle

avril
1960
Annonce de la démission du président de la République de Corée, Syngman Rhee

juillet
1960
[Résultats] Élections législatives

août
1960
[Résultats] Élection présidentielle

mai
1961
Renversement du gouvernement en Corée du Sud

octobre
1963
Élection de Park Chung-hee à la présidence de la Corée du Sud

octobre
1963
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1963
[Résultats] Élections législatives

mai
1967
[Résultats] Élection présidentielle

juin
1967
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


février
2019
Le succès du recyclage sud-coréen

janvier
2019
Interpol choisit l'Occident

janvier
2018
Soixante-cinq ans plus tard : l'armée sud-coréenne plus forte que jamais

février
2017
Corée du Sud : face à un vieillissement de la population sans équivalent

février
2017
Corée du Sud : destitution de la présidente sur fond de corruption

septembre
2016
Élections sud-coréennes 2016 : conservatisme en crise

février
2016
Du tintamarre à l'endroit de la présidente en Corée du Sud

septembre
2015
Rapprochement Corée du Sud - Japon : la sécurité avant tout

février
2015
La Corée du Sud : un dragon asiatique

janvier
2015
Visite surprise de dirigeants nord-coréens en Corée du Sud


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019