Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

6 juin 1948

Élection de Galo Plaza Lasso à la présidence de l'Équateur

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Galo Plaza Lasso

Le sénateur Galo Plaza Lasso du Mouvement national démocrate (MND) remporte l'élection présidentielle en Équateur. Il devance le conservateur Manuel Felicio Flor Torres et le socialiste libéral Alberto Enriquez.

Élu une première fois en 1933, José Marià Velasco Ibarra avait été déposé en 1935. De retour au pouvoir en 1944, il en est de nouveau chassé en 1947 par la contestation des libéraux et des socialistes. Son ministre de la Défense, Carlos Mancheno, qui se proclame dictateur en réintroduisant la Constitution de 1906, est contraint à l'exil par une révolte armée, un peu plus d'une semaine après sa prise du pouvoir. Le vice-président Mariano Suarez lui succède alors qu'un militaire, le général Giron, forme un gouvernement parallèle de junte militaire. Giron finit par se rallier au leadership de Suarez, mais celui-ci démissionne peu après. Le Congrès nomme alors le vice-président Carlos Julius Arosemena à la présidence jusqu'au 1er septembre 1948, date à laquelle il sera remplacé par le vainqueur des élections prévues pour le 6 juin. Après le dépouillement des bulletins de vote, Galo Plaza Lasso, un ex-ambassadeur aux Etats-Unis, est déclaré vainqueur des élections. Sa victoire est confirmée par le jury suprême des élections le 14 juin. Lors de son inauguration, le 1er septembre, Plaza Lasso promet la complète liberté politique et s'engage à établir des relations amicales avec les autres pays d'Amérique. Le 9 août, il signe la charte de Quito qui permet la création de l'union douanière Gran Colombian et la coopération économique avec Panama, le Venezuela et la Colombie.

Gouvernance et gouvernement [ 6 juin 1948 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Équateur
LimitéCarlos Julio Arosemena Tola

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1958



décembre
1945
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

juin
1948
Élection de Galo Plaza Lasso à la présidence de l'Équateur


Dans l'actualité


septembre
2018
Montée de violence en Équateur : la liberté de presse parmi les victimes

janvier
2017
Élection présidentielle équatorienne sans Correa

avril
2013
Un président au goût de la majorité équatorienne

février
2011
Chevron rejette le verdict de culpabilité

octobre
2010
Tentative de coup d'État en Équateur

septembre
2009
Rafael Correa : premier président équatorien réélu depuis 30 ans

septembre
2008
Le gouvernement équatorien souhaite l'expulsion d'Odebrecht

mars
2008
Crise en Amérique du Sud

février
2008
La droite équatorienne se soulève et dit non à Correa

octobre
2007
V pour victoire : Correa et le « socialisme du 21e siècle »


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016