27 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

mars 1964

Arrivée des forces des Nations unies à Chypre

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

En novembre 1963, une proposition controversée du président Makarios III ravive les tensions entre les communautés chypriotes grecque et turque. La situation dégénère en un second conflit chypriote, ce qui entraîne l'intervention d'une force de l'Organisation des Nations unies (ONU).

Trois ans après la proclamation d'indépendance de Chypre, le président Makarios III, un Chypriote grec, propose de réviser complètement la Constitution de 1960, de manière à réduire les droits et privilèges de la minorité turque. Vivement rejetée par le vice-président Fazil Küçük, un Chypriote turc, cette proposition précipite le retour des actes terroristes perpétrés par la guérilla chypriote turque. Une escalade de la violence entraîne le début du second conflit chypriote. Le Royaume-Uni suggère alors qu'une force internationale, issue de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), intervienne à Chypre pour maintenir la paix. Rejetant la proposition, le gouvernement chypriote laisse toutefois entendre qu'une force de maintien de la paix de l'ONU serait acceptable. Le 4 mars 1964, le Conseil de sécurité de l'ONU adopte une résolution en ce sens. Le secrétaire général, U Thant, nomme également à Chypre le médiateur finlandais Sakari Tuomioja. Le 27 mars, la force de l'ONU entre en opération. À la fin mai, les quartiers généraux de l'ONU à Nicosie disposent de 7000 hommes chargés de maintenir la paix. Outre les Britanniques qui contrôlent le sud de l'île, des forces canadiennes sont déployées dans le nord et des forces suédoises à l'ouest, alors que troupes irlandaises contrôlent l'est de l'île.

Gouvernance et gouvernement [ 0 mars 1964 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Chypre
TransitionMakarios III

Grèce
IntermédiairePaul IGeorgios A. Papandreou (sr.)

Turquie
ÉlevéCemâl GürselMustafa Ismet Inönü

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1954 - 1974



septembre
1960
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

mars
1964
Arrivée des forces des Nations unies à Chypre

juillet
1974
Fin du régime des colonels en Grèce


Dans l'actualité


février
2018
Élections législatives en Chypre du Nord : un État en quête de paix

septembre
2016
Législatives à Chypre : renouveau et redondance

mars
2008
Chypre: Entre l'Orient et l'Occident


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016