18 novembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

21 juillet 1954

Accession du Laos à l'indépendance

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

À la conférence de Genève sur l'Indochine, l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), la Chine, la République démocratique du Vietnam (RDV) et la France reconnaissent l'indépendance du Laos et de son gouvernement royal à la condition que celui-ci observe une neutralité militaire et qu'il intègre politiquement le Pathet Lao.

Sous une intense pression de l'occupant japonais, le roi Sisavang Vong proclame l'indépendance de son royaume le 8 avril 1945. Après la capitulation japonaise, le 1er septembre 1945, le premier ministre Pethsarath, un des trois fils du roi, réaffirme l'indépendance du Laos. Il fait adopter une Constitution et forme un gouvernement provisoire qui dénonce les traités signés avec la France. Si Pethsareth obtient automatiquement l'appui de la toute nouvelle RDV, il entre cependant en conflit avec le roi. Les troupes françaises reviennent alors au pays et s'emparent de la capitale Vientiane, forçant le gouvernement provisoire à l'exil à Bangkok. En août 1947, le roi obtient de la France une autonomie interne dans la Fédération indochinoise et l'Union française. Puis, en juillet 1949, le Laos accède à l'indépendance complète comme État associé. Ce geste provoque le retour du gouvernement Pethsarath et la formation d'un gouvernement d'union. Le 13 août 1950, le troisième fils du roi, Souphanouvong, créé le Front uni du Laos libre et le gouvernement provisoire du Pathet Lao. À la conférence de Genève sur l'Indochine, en 1954, les grandes puissances reconnaissent l'indépendance du Laos en échange de la neutralisation militaire du pays. L'accord conclu le 21 juillet 1954 prévoit un cessez-le-feu, le retrait des forces vietnamiennes du Laos, et l'intégration politique et militaire du Pathet Lao.

Pour en savoir plus: Traité d'amitié et d'association

Gouvernance et gouvernement [ 21 juillet 1954 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Laos
TransitionSisavang VongPrince Souvanna Phouma

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1964



juillet
1954
Accession du Laos à l'indépendance

décembre
1955
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

mai
1958
Tenue d'élections au Laos


Dans l'actualité


octobre
2018
Le Laos : le pouvoir selon le parti communiste unique

février
2016
Le Laos, une économie en effervescence


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019