16 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

16 janvier 1966

Accession du général Johnson T.U. Aguiyi-Ironsi à la présidence du Nigeria

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Le chef des armées, le général Johnson T.U. Aguiyu-Ironsi, est nommé à la présidence du Nigeria par le Conseil des ministres. Cette décision survient au lendemain d'un putsch raté qui s'est soldé par l'assassinat du premier ministre Abubakar Tafawa Balewa.

Le putsch, fomenté par des officiers juniors, trouve ses racines dans le mécontentement envers le pouvoir civil et la sous représentation de certains groupes ethniques au sein de la Fédération nigériane. Malgré le rattachement d'une partie du Cameroun anglais en 1961, l'ethnie Yoruba, qui constitue 14% de la population, exerce un contrôle sur le gouvernement fédéral grâce à un découpage favorable des circonscriptions électorales. En 1965, le premier ministre régional Samuel L. Akintola et son Parti national démocratique nigérian sont reconduits au pouvoir dans l'ouest du pays malgré des accusations de fraude. Aussitôt, Groupe action, un parti d'opposition, se lance dans une campagne de meurtres et de pillages, alors que plusieurs dénoncent l'implication du gouvernement central en faveur des Yorubas. Le 15 janvier 1966, des officiers ibos, provenant principalement de la région du sud-est, s'insurgent contre l'autorité civile. Ils kidnappent et assassinent Balewa, Akintola et d'autres figures d'importance. La majorité des soldats, demeurés fidèles à l'État, se mobilisent contre les insurgés. Après l'échec du coup et la nomination d'Aguiyu-Ironsi, le nouveau gouvernement militaire mettra fin au modèle fédératif. Malgré le renversement d'Aguiyu-Ironsi en juillet de la même année par le lieutenant-colonel Yabuku Gowon, cette mesure discriminatoire à l'endroit des ibos jouera un rôle déterminant dans la proclamation d'indépendance du Biafra qui surviendra en 1967.

Gouvernance et gouvernement [ 16 janvier 1966 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Nigeria
FaibleJohnson Aguiyi-Ironsiposte aboli

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1956 - 1976



octobre
1960
Proclamation de l'indépendance du Nigeria

octobre
1960
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

décembre
1964
[Résultats] Élections législatives

janvier
1966
Accession du général Johnson T.U. Aguiyi-Ironsi à la présidence du Nigeria

mai
1967
Proclamation de l'indépendance du Biafra

février
1976
Tentative de coup d'État et assassinat du président Murtala Ramat Mohammed au Nigeria


Dans l'actualité


septembre
2018
Bukola Saraki entre dans la course présidentielle nigériane

avril
2018
L'africapitalisme : un développement économique différent

octobre
2017
Hausse des pirates maritimes du Nigeria

janvier
2017
À la recherche d'une croissance inclusive pour l'Afrique

mars
2015
L'huile de palme en Afrique de l'Ouest : or rouge ou cadeau empoisonné?

octobre
2014
Boko Haram : un kidnapping qui suscite de vives émotions mondiales

février
2014
Le delta du Niger : une région souillée par l'industrie pétrolière

septembre
2013
Mesure exceptionnelle au Nigeria : l'état d'urgence déclaré

février
2012
Un autre pas vers la démocratisation en Afrique

octobre
2011
Nigeria : Boko Haram attaque le siège de l'ONU à Abuja


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019