21 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

11 octobre 1962

Ouverture du concile Vatican II à Rome

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Jean XXIII

Plus de 2 300 hommes d'Église, théologiens et observateurs assistent à la séance d'ouverture du concile Vatican II convoqué à Rome par le pape Jean XXIII. Le concile a pour mission de présenter l'Église « à tous les hommes de notre temps, en tenant compte des déviations, des exigences et des besoins de l'époque moderne ».

C'est en janvier 1959 que le pape Jean XXIII, élu le 28 octobre 1958, annonce la tenue prochaine d'un concile, le 21e de l'histoire. Il donnera suite à celui convoqué par le pape Pie IX en 1869. Des milliers de participants, originaires de tous les continents, prendront part aux travaux des quatre sessions que comptera Vatican II (11 octobre au 8 décembre 1962, 29 septembre au 4 décembre 1963, 14 septembre au 21 novembre 1964, 14 septembre au 8 décembre 1965). Cette période sera marquée par le décès de Jean XXIII, le 3 juin 1963, et l'élection de son successeur, Paul VI. Au cours de ce concile, l'Église reconnaît le principe de la liberté religieuse et manifeste son désir d'ouverture à l'endroit de tous les chrétiens et des autres religions. Des modifications aux rites liturgiques, dont l'usage de la langue du pays, découlent également des travaux qui mettent en relief l'opposition entre les tenants des courants réformistes et conservateurs au sein de l'Église. La séance de clôture de Vatican II aura lieu sur la place Saint-Pierre de Rome, le 8 décembre 1965.

Pour en savoir plus: Discours de clôture du concile Vatican II

Dans les médias...


S.A., «Puissance et faiblesse de l'Église romaine»

«...Au milieu de la gloire romaine, les prélats assemblés aujourd'hui ne sauraient donc détourner les yeux de la marée montante de l'incroyance. D'autres dans les autres Églises chrétiennes, font la même constatation. Les divergences, au nom desquelles jadis on s'entre-tua, paraissent à beaucoup bien secondaires au regard de la nécessité de réaffirmer la foi commune, et de faire comprendre les raisons de cette foi. C'est ce qui donne tout son poids au mouvement oecuménique et qui fait que le second concile du Vatican sera suivi avec une telle attention, bien que sa contribution à l'union des Églises ne doive être perceptible qu'à longue échéance.»

Le Monde (France), 12 octobre 1962, p.1.

René Marlé, «Aggiornamento»

«...Si donc le Concile, «représentation» officielle de l'Église catholique, se refuse à souscrire à l'ambiguïté de déclarations explicites de «repentance», il manifeste, à travers l'aggiornamento que selon l'intention du Souverain Pontife il se propose de réaliser, la conscience d'une douloureuse absence et, au sein de l'Église, d'un véritable «manque». Ce «manque» (...) le concile n'aura sans doute pas l'intention de s'y complaire, mais nous pouvons être sûrs qu'il en fera le principe de ses efforts et de ses travaux. On l'a dit, ce Concile n'est dirigé contre personne. Il se réunit à une époque où l'Église, mieux que jamais peut-être, témoigne à la fois d'une sereine confiance en elle-même et d'un souci d'ouverture attentive aux questions que lui posent les hommes, ceux-là tout particulièrement qu'elle n'est pas parvenue à rassembler. La réunion du Concile, préparée dans une unanimité et avec une ardeur qui ont déjà saisi le monde, est par elle-même une nouvelle preuve de cette nouvelle disposition.»

Études (France), octobre 1962, p. 21-29.

Éditorial

«...Point n'est besoin d'insister sur les précédents créés par le chef de l'Église au XXe siècle. Le dernier voyage de Jean XXIII à Lorette et à Assise impliquait dans cette conjoncture le ton nouveau du pontificat du Pape actuel. C'est peut-être le symbole de l'unité des chrétiens en marche, l'un des buts du Concile étant la restauration de cette unité compromise depuis des siècles. Sans atteindre des résultats concrets immédiats, l'humanité sera toutefois témoin des effets les plus considérables jamais faits en ce sens depuis le Xe siècle. À l'heure de la marche du monde vers une certaine unité politique, le monde chrétien obéira inéluctablement aux mêmes impératifs et aux mêmes impulsions.»

Le Soleil (Québec, Canada), 11 octobre 1962.

S.A., «Religion : Council of Renewal»

«...In the Vatican Council, the Catholic Church will also be measuring itself against what is new in the world : science's burst of knowledge, morality's blurred standards, secularism's indifference to religion, industrialism's urban crowding and automation, politics' wars and swift reapportionments of power. In trying to grapple with such problems, the council may disappointingly settle for a series of revise clubhouse rules, more cautious than venturesome. But millions of the church's faithful -and others, too- are praying that good men will be guided to a larger effort, a renewal of spirit rather than law.»

Time Magazine (édition canadienne), p. 64-70.

Gouvernance et gouvernement [ 11 octobre 1962 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Italie
ÉlevéAntonio SegniAmintore Fanfani

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1957 - 1967



mai
1958
Élection en Italie d'un gouvernement dirigé par Amintore Fanfani

mai
1958
[Résultats] Élections législatives

octobre
1958
Décès du pape Pie XII

octobre
1962
Ouverture du concile Vatican II à Rome

avril
1963
Promulgation de l’encyclique Pacem in Terris

avril
1963
[Résultats] Élections législatives

juin
1963
Décès du pape Jean XXIII


Dans l'actualité


septembre
2018
Les 60 ans du décès du pape Pie XII : se souvenir ou oublier?

septembre
2018
L'Italie en voie de remonter la pente

février
2018
Mort de Salvatore Riina : la perte d'une figure emblématique de la mafia sicilienne

février
2018
Vatican : l'entrée au paradis du blanchiment d'argent

février
2018
Saint-Marin : d'un paradis fiscal prospère à un État endetté

octobre
2017
Victoire difficile pour le nouveau président du Parlement européen Antonio Tajani

mars
2017
Limogeage du grand maître de l'Ordre de Malte

février
2017
Crise de la dette publique : l'Italie rattrapée par les décisions du passé

octobre
2016
Élection de Virginia Raggi : renouvellement des élites italiennes?

septembre
2016
L'union civile sépare l'Italie


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019