Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

14 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

14 novembre 1980

Renversement du gouvernement de Luis Cabral en Guinée-Bissau

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Luis Cabral

Un coup d'État orchestré par le premier ministre et ancien commandant des Forces armées, Joao Bernardo Vieira, confirme la dégradation des relations entre la Guinée-Bissau et le Cap-Vert. Il mettra fin aux liens politiques unissant ces deux États.

Pendant la période coloniale, le Cap-Vert, un archipel d'Afrique occidentale, et la Guinée-Bissau, son voisin continental, forment une entité politique commune. Le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) livre leur lutte commune pour l'indépendance du Portugal qui arrive à terme après la révolution des oeillets, en 1974. À cette époque, la Guinée-Bissau et le Cap-Vert sont dirigés par Luis Cabral, le chef du PAIGC. Cette formation a également pour objectif d'unifier les deux États. Mais des difficultés économiques persistantes et l'adoption d'une Constitution jugée discriminatoire à l'endroit des Noirs du Cap-Vert, le 7 novembre 1980, avive les tensions. Le 14 novembre 1980, un coup d'État est orchestré contre Cabral par le premier ministre Joao Bernardo Vieira. Ce renversement entraîne une scission au sein du PAIGC et met fin au projet d'unification entre la Guinée-Bissau et le Cap-Vert. Les deux pays prennent alors des tangentes différentes : la Guinée-Bissau se libéralisera graduellement au cours des années 1980, alors que le Cap-Vert tendra vers un modèle communiste, qui sera abandonné seulement en 1990, avec la chute du bloc soviétique.

Gouvernance et gouvernement [ 14 novembre 1980 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Cap-Vert
Non disponibleAristides PereiraPedro Pires

Guinée-Bissau
FaibleJoão Bernardo VieiraJoão Bernardo Vieira

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1970 - 1990



juillet
1975
Proclamation d’indépendance du Cap-Vert

septembre
1975
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

novembre
1980
Renversement du gouvernement de Luis Cabral en Guinée-Bissau


Dans l'actualité


octobre
2011
Cap-Vert : la bonne gouvernance de Pedro Pires lui vaut le prix Mo Ibrahim

septembre
2011
Une élection exemplaire au Cap-Vert


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016