Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Mardi 30 septembre 2014      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

12 mai 1991
Élection au Népal d'un gouvernement dirigé par G.P. Koirala

Texte rédigé par l'équipe de Perspective Monde,

G.P. Koirala

La tenue d'élections législatives au Népal marque une nouvelle étape dans le processus de démocratisation qui secoue ce pays asiatique depuis un an. Victorieux, le Parti du Congrès népalais adoptera des mesures favorables à la libéralisation de l'économie.

Le Népal a vécu une expérience démocratique de courte durée en 1959-1960. Le roi et son entourage dominent la vie politique dont les partis sont exclus. Un ensemble de facteurs accentuent la pression pour une démocratisation des institutions à la fin des années 1980. Des accusations de corruption pèsent notamment sur les dirigeants politiques. À l'hiver 1989, un blocus économique imposé par l'Inde crée une pression inflationniste et des pénuries qui suscitent un mécontentement croissant. Des manifestations populaires, dont une qui se déroule en avril 1990 près du palais royal, à Katmandou, sont sévèrement réprimées. Pressé d'agir, le roi Birendra Bir Bikram Shah Dev fait des ouvertures démocratiques qui sont saluées par des rassemblements de joie, dont un de grande envergure dans la capitale. Par la Constitution de novembre 1990, le Népal devient une monarchie parlementaire. Le multipartisme est accepté et les principes des droits de l'Homme reconnus. Depuis avril 1990, le pays est dirigé par un gouvernement intérimaire qui subsistera jusqu'à la tenue d'élections législatives, le 12 mai 1991. À cette occasion, le Parti du congrès arrive en première place, suivi du Parti communiste. Bien que marqué par certaines irrégularités, le scrutin est jugé équitable par les observateurs présents. Le nouveau premier ministre, G.P. Koirala, forme un gouvernement qui souhaite dynamiser l'économie en réduisant le rôle de l'État et en misant sur l'aide étrangère, notamment des États-Unis. Le Népal, un des pays les plus pauvres d'Asie, restera toutefois dans une situation difficile.

Gouvernance et gouvernement [ 12 mai 1991 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Népal
LimitéBirendra Bir Bikram Shah DevaKrishna Prasad Bhattarai

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie [1981 - 2001]



12 mai 1991 Élection au Népal d'un gouvernement dirigé par G.P. Koirala

 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension