17 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

9 janvier 1964

Émeutes à Panama

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Le canal de Panama

En janvier 1963, le président américain John F. Kennedy autorise la présence du drapeau panaméen sur les sites civils du canal de Panama. Mais la suspension temporaire de cette décision, qui est contestée aux États-Unis, sera suivie par des tensions qui enteraîneront des émeutes au Panama.

Depuis 1948, les Panaméens revendiquaient la souveraineté sur la zone du canal de Panama et exprimaient la volonté d'y déployer leur drapeau. En septembre 1960, les États-Unis reconnaissaient cette souveraineté et concluaient un accord prévoyant le déploiement de deux drapeaux sur le site du canal. Il laisse les Panaméens insatisfaits. En janvier 1963, le président Kennedy accepte que le drapeau panaméen soit déployé sur tous les sites du canal où l'on retrouve un drapeau américain. La controverse semble close, mais cette décision est suspendue pendant que des Américains la contestent devant les tribunaux. En janvier 1964, le gouverneur de la zone décrète le retrait du drapeau américain sur les sites civils, ce qui enrage les Américains qui vivent dans la zone du canal. Le 8 janvier, des élèves de l'école secondaire Balboa, encouragés par leurs parents, hissent le drapeau américain devant leur école. Le lendemain, des Panaméens répliquent en voulant hisser leur drapeau sur cette école. Une altercation éclate par la suite entre des milliers de Panaméens, informés de l'incident, et les policiers américains qui, débordés, font appel à l'armée. Les trois jours d'émeutes qui suivent font 20 morts, 500 blessés et plus de 2 millions de dollars de dommages à des propriétés américaines. Les États-Unis blâmeront des éléments communistes pour ces violences alors que le gouvernement panaméen rompra ses relations diplomatiques avec Washington. Des tensions subsisteront avant que le président Lyndon Johnson n'ouvre des négociations sur l'avenir du canal. Un accord conclu en 1977 fixera le transfert de possession à Panama pour 1999. La crise de janvier 1964 laissera néanmoins des traces durables. Panama décrétera d'ailleurs le 9 janvier fête nationale : le jour des martyrs.

Gouvernance et gouvernement [ 9 janvier 1964 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Panama
LimitéRoberto Francisco Chiari Remón

États-Unis
ÉlevéLyndon B. Johnson

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1954 - 1974



janvier
1955
Assassinat du président panaméen José Antonio Remón

janvier
1964
Émeutes à Panama

octobre
1968
Renversement du président panaméen Arnulfo Arias


Dans l'actualité


janvier
2019
Laurentino « Tino » Cortizo sera le candidat du Parti révolutionnaire démocratique pour la présidentielle panaméenne

novembre
2017
Taïwan en colère : le Panama rompt ses relations diplomatiques

septembre
2016
Le canal de Panama : de nouvelles voies pour l'autoroute du monde

février
2015
La hache de guerre enterrée entre le Venezuela et Panama

février
2014
Bilan mitigé pour le sommet ibéro-américain de Panama

décembre
2012
Panama : un succès économique remarquable

janvier
2012
Panama : retour de Noriega 22 ans après la chute de son régime

septembre
2010
Noriega : un dictateur panaméen paie pour ses crimes du passé

février
2007
Le canal de Panamá ouvre ses portes aux titans d'acier


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019