Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

17 octobre 1945

Manifestation d'envergure en Argentine pour Juan Peron

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Juan Domingo Peron

Les «descamisados», des ouvriers sans chemise de Buenos Aires, descendent par centaines de milliers dans les rues pour protester contre le renvoi du secrétaire d'État au Travail et vice-président de l'Argentine, Juan Peron. Cette démonstration donne naissance à un nouveau courant politique, le péronisme.

La mobilisation du 17 octobre 1945 marque un virage politique en Argentine. Des centaines de milliers de personnes des quartiers populaires se rendent alors à pied, devant le palais présidentiel, pour appuyer Juan Peron qui avait été renvoyé comme vice-président et secrétaire au Travail. Le colonel Peron avait été l'artisan du coup d'État de 1943. Comme secrétaire au Travail, il introduisit des réformes sociales (régime de retraite, syndicalisation, code de travail, etc.) qui déplurent à la classe dominante, mais qui le rendirent populaire auprès de la classe ouvrière. Après la guerre, l'opposition lance une vaste campagne de dénigrement contre le gouvernement dont la réputation est ternie par ses sympathies passées avec le fascisme. Sous le nom de Front démocratique, elle organise à partir du 12 juillet 1945 des rassemblements populaires visant à renverser le gouvernement. Le 19 septembre, près de 250 000 personnes participent à une manifestation appuyée par les grands journaux du pays. Face à cela, les dirigeants semblent isolés. Peron démissionne le 10 octobre. Mais le 17, environ 300 000 ouvriers répondent à l'appel des syndicats et d'Eva, la femme de Peron, pour demander le retour de ce dernier. Cette manifestation marque l'entrée de la classe ouvrière argentine sur la scène politique. Le péronisme est né. Après avoir été rappelé, Peron est élu président le 24 février 1946. Il dote le pays d'une politique industrielle basée sur la nationalisation des entreprises étrangères et garde un lien étroit avec les classes populaires grâce à un programme de réformes sociales. La détérioration de l'économie et une grogne croissante à l'endroit du président entraîneront son renversement par les militaires, le 17 septembre 1955.

Gouvernance et gouvernement [ 17 octobre 1945 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Argentine
FaibleEdelmiro Julián Farrell Plaul

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1944 - 1950



octobre
1945
Manifestation d'envergure en Argentine pour Juan Peron

octobre
1945
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

février
1946
Élection de Juan Domingo Peron à la présidence de l'Argentine


Dans l'actualité


novembre
2017
Le désir d'un regain économique souffle sur les élections de mi-mandat en Argentine

janvier
2017
Une première année difficile pour l'Argentine de Macri

février
2016
L'Argentine profite de l'investissement chinois pour construire des centrales nucléaires

novembre
2015
Premier tour à la présidentielle en Argentine: Kirchner contrainte de rester spectatrice

décembre
2014
L'ombre des «fonds vautours» plane sur l'Argentine

septembre
2014
Percée de l'extrême-droite en Argentine: Bandera Vecinal intègre le paysage politique

janvier
2014
Argentine : manoeuvres de la dernière chance pour la présidente et son parti

novembre
2013
Trafic d'armes à hauteur de 200 millions $ : l'ex-président argentin Carlos Menem condamné

avril
2013
Le FMI presse Buenos Aires de remettre à jour ses statistiques

novembre
2012
Argentine : le retour des Cacerolazos pour protester contre Cristina Kirchner


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016