31 mars 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

15 mars 1974

Assermentation d'Ernesto Giesel à la présidence du Brésil

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Ernesto Geisel

L'avènement à la présidence du Brésil d'Ernesto Geisel, en 1974, constitue un changement de cap pour le régime militaire issu du coup d'État de 1964. Confronté à une récession économique majeure, coincé entre les demandes populaires et les tenants de la ligne dure, Geisel proposera une politique d'ouverture graduelle vers la démocratie.

Ernesto Geisel, un général et technocrate militaire, veut faire du Brésil une grande puissance et lui donner une légitimité politique en introduisant des réformes démocratiques. Depuis le coup d'État de 1964, ses prédécesseurs ont mis en place un appareil autoritaire et répressif. Dans la foulée de la croissance économique -le miracle brésilien- , le gouvernement procède à une certaine ouverture en autorisant la tenue d'élections à tous les paliers de gouvernement. L'ARENA, le parti gouvernemental de Geisel, gagne les élections de 1970 et 1972. Geisel débute son mandat en 1974. Il souligne le 10e anniversaire du coup d'État en amnistiant 106 politiciens, dont les ex-présidents Joscelino Kubitschek, Janio Quadros et Joao Goulart. Il annonce aussi des mesures de libéralisation, dont une revitalisation du processus électoral et la levée partielle de la censure. Cette approche, et le renvoi de militaires accusés d'avoir torturé des prisonniers politiques, attire à Geisel les critiques des conservateurs. Par ailleurs, son modeste programme de réformes est ébranlé par la détérioration de l'économie qui résulte en partie de la crise pétrolière de 1973. Lors des élections de 1974 et 1976, l'opposition fait une percée majeure, sans prendre le contrôle du Congrès. Tout en recourant parfois à ses pouvoirs d'urgence, Geisel continue ses ouvertures. En 1977, il force la démission du commandant de l'armée, qui est opposé aux réformes. Il annule également des lois d'urgence remontant aux années 1960 et impose un modéré pour lui succéder, en mars 1979. En politique extérieure, il reconnaît la Chine et prend ses distances avec Israël et les États-Unis. L'approche graduelle de Giesel facilitera la transition démocratique qui se fera au Brésil au cours des années 1980.

Gouvernance et gouvernement [ 15 mars 1974 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Brésil
FaibleErnesto (Beckmann) Geisel

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1969 - 1979



octobre
1970
Début de la construction de la route transamazonienne au Brésil

novembre
1970
[Résultats] Élections législatives

mars
1974
Assermentation d'Ernesto Giesel à la présidence du Brésil

novembre
1974
[Résultats] Élections législatives

novembre
1978
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


janvier
2020
Économie brésilienne : en remontée?

janvier
2020
Jair Bolsonaro fait volte-face à propos de la Chine

septembre
2019
L'agriculture au Brésil : relancer l'économie, mais à quel prix?

novembre
2018
Le Brésil paralysé par une grève des routiers

octobre
2018
Élection présidentielle au Brésil : un conservateur et misogyne au pouvoir

avril
2018
Inculpation de Luiz Inacio Lula da Silva : la déchéance d'un héros brésilien

septembre
2017
Mobilisation citoyenne au Brésil : la tête de Temer en jeu

avril
2017
Petrobras : toxique pour l'État brésilien?

novembre
2016
La situation amazonienne: un éternel débat entre environnement et économie

octobre
2016
Le Brésil au bord de la crise


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019