Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

11 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

17 mars 1992

Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Carlos Menem

En 1992 et 1994, la communauté juive de Buenos Aires est frappée par deux attentats à la bombe qui font respectivement 29 et 84 morts. Dans les deux cas, la justice argentine fait preuve d'incompétence en s'avérant incapable, en dépit de longues enquêtes, d'inculper les responsables des attentats.

Le 17 mars 1992, une bombe saute à l'ambassade d'Israël à Buenos Aires. Elle fait 29 morts et 242 blessés. Un autre attentat, le 18 juillet 1994, frappe le centre communautaire juif de la capitale. Il fait 84 tués et 230 blessés. Ces attentats ont un grand retentissement. D'abord, ils surviennent en Argentine, le pays qui a la plus importante communauté juive de l'Amérique latine. Ensuite, le président est alors Carlos Menem, qui est d'origine syrienne. Finalement, les autorités judicaires font preuve d'incompétence dans ces dossiers. Bien que le Jihad islamiste eut réclamé la responsabilité de l'attentat de 1992 et que l'enquête ait été confiée au juge en chef de la Cour suprême, les autorités seront incapables d'arrêter les auteurs des attentats. Les indices pointent en direction du Hezbollah, un groupe terroriste libanais supporté par l'Iran. L'implication de l'Iran est fortement suspectée et six de ses diplomates seront expulsés en 1998. Mais l'appareil judiciaire s'avérera incapable de châtier les coupables. Le 12 juillet 2005, le président Nestor Kirchner reconnaîtra les fautes du gouvernement dans les deux enquêtes, affirmant que celui-ci détenait des informations qui auraient permis de solutionner ces dossiers. Le 25 octobre 2006, un procureur argentin accusera formellement le gouvernement iranien et le mouvement Hezbollah pour les attentats. L'Iran aurait voulu punir le gouvernement Menem pour avoir suspendu en 1991 son assistance technologique au programme nucléaire iranien. Le 9 novembre 2006, un mandat d'arrêt international pour crimes contre l'humanité sera lancé contre des Iraniens, dont l'ancien président Ali Akbar Rafsandjani, des fonctionnaires et un ancien responsable du Hezbollah.

Gouvernance et gouvernement [ 17 mars 1992 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Argentine
IntermédiaireCarlos Saúl Menem

Liban
TransitionÉlias Khalil HaraouiOmar Karame

Israël
IntermédiaireChaim HerzogYitzhak Shamir

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1987 - 1997



septembre
1987
[Résultats] Élections législatives

mai
1989
[Résultats] Élection présidentielle

octobre
1991
[Résultats] Élections législatives

mars
1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

octobre
1993
[Résultats] Élections législatives

mai
1995
[Résultats] Élection présidentielle

mai
1995
[Résultats] Élections législatives

octobre
1997
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


novembre
2017
Le désir d'un regain économique souffle sur les élections de mi-mandat en Argentine

janvier
2017
Une première année difficile pour l'Argentine de Macri

février
2016
L'Argentine profite de l'investissement chinois pour construire des centrales nucléaires

novembre
2015
Premier tour à la présidentielle en Argentine: Kirchner contrainte de rester spectatrice

décembre
2014
L'ombre des «fonds vautours» plane sur l'Argentine

septembre
2014
Percée de l'extrême-droite en Argentine: Bandera Vecinal intègre le paysage politique

janvier
2014
Argentine : manoeuvres de la dernière chance pour la présidente et son parti

novembre
2013
Trafic d'armes à hauteur de 200 millions $ : l'ex-président argentin Carlos Menem condamné

avril
2013
Le FMI presse Buenos Aires de remettre à jour ses statistiques

novembre
2012
Argentine : le retour des Cacerolazos pour protester contre Cristina Kirchner


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016