Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

11 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

20 avril 1980

Début du «printemps berbère» en Algérie

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Mouloud Mammeri

En refusant à l'écrivain Mouloud Mammeri de donner une conférence sur la poésie berbère à l'Université de Tizi-Ouzou, en Kabylie, les autorités algériennes suscitent le mécontentement des étudiants qui occupent l'endroit. L'armée en reprendra le contrôle au terme d'une opération qui fait 32 morts.

Après l'obtention de l'indépendance par l'Algérie, en 1962, les berbérophones de Kabylie, une région du nord du pays, expriment des inquiétudes face aux politiques arabisantes du gouvernement qu'ils perçoivent comme une volonté de les assimiler. En avril 1980, les tensions éclatent à la suite du refus des autorités de permettre à l'écrivain berbère Mouloud Mammeri de prononcer une conférence sur l'ancienne poésie berbère à l'Université de Tizi-Ouzou. À Alger et en Kabylie, les étudiants manifestent pour la reconnaissance de la langue et de la culture berbère. Le 20 avril, ils font une grève et occupent l'Université de Tizi-Ouzou. Face à une opération militaire visant à les déloger, les Berbères déclenchent une grève générale et établissent des barricades partout en Kabylie. Le gouvernement isole la région du reste du pays et écrase le soulèvement après quatre jours d'affrontements violents (32 morts, des centaines d'arrestations). Moment fort de la lutte des Berbères pour leur identité, ce «printemps berbère», ou «printemps de Tamazight», démontre aussi leur opposition au régime en place. Pour calmer la situation, le gouvernement fait des compromis. Il libère les personnes arrêtées, lève l'état d'urgence et promet de supporter la culture berbère. En août 1980, une conférence sera organisée pour faire le point sur la crise. Des projets sont élaborés pour l'avancement de la culture berbère, mais avec peu de résultats à court terme. Les Berbères continueront néanmoins leur lutte, revendiquant notamment la reconnaissance de leur langue (Tamazight) comme langue nationale et son enseignement à tous les niveaux du système d'éducation.

Gouvernance et gouvernement [ 20 avril 1980 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Algérie
FaibleChadli BendjedidMohammed Abdelghani

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1975 - 1985



avril
1975
Visite en Algérie du président français Valéry Giscard d’Estaing

février
1979
Élection de Chadli Bendjedid à la présidence de l'Algérie

avril
1980
Début du «printemps berbère» en Algérie

novembre
1982
Manifestation islamiste d'envergure en Algérie


Dans l'actualité


octobre
2018
Crise migratoire : l'Algérie entre immigration et émigration

septembre
2017
Algérie : un électorat qui brille par son absence

novembre
2015
Algérie : entre islamisme et islamisme radical, un éternel débat

janvier
2015
Algérie 2015: la fin de l'époque Bouteflika?

février
2014
La route transsaharienne est sur la bonne voie

février
2014
Un bilan économique mitigé en Algérie

novembre
2010
L'Algérie : le déclin de l'or noir

novembre
2008
Algérie : une révision constitutionnelle controversée

septembre
2007
« Touche pas à mon Algérie »


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016