21 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

1 janvier 1971

Implantation d'une réforme agraire en Algérie

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Houari Boumédiène

Le gouvernement algérien procède à une large réforme agraire basée sur la redistribution des terres de l'État aux paysans sans terres. Il met sur pied un système de coopératives ainsi que des villages regroupant les paysans autour d'un mode de production socialiste.

En 1963, le gouvernement algérien prend les fermes abandonnées par les colons français. Il permet aux petits fermiers de conserver leurs terres et en distribue un certain nombre à des vétérans de la guerre. Mais la plupart des terres sont transformées en fermes d'État. À l'été 1966, le gouvernement nationalise les terres non utilisées et consacre la presque totalité des fonds à l'agriculture aux fermes d'État organisées selon le modèle socialiste. En 1970, l'État possède 27% des terres cultivables. L'année suivante, le gouvernement propose une réforme agraire d'envergure. Développée par des bureaucrates, elle vise à effacer l'exploitation dans le monde rural. Le système de fermes d'État est dissous et les terres distribuées aux paysans sans terres qui doivent joindre des coopératives gouvernementales où on leur fournit des prêts, des semences, des fertilisants, etc. En 1974, 1 000 villages socialistes sont constitués et 6 000 coopératives formées. Environ 45% des terres cultivables du pays vivent selon ce système qui régit le tiers de la main-d'oeuvre agricole. Le reste est dans les petites fermes familiales. Trop petites pour supporter une famille, celles-ci n'ont pas d'incitatif de l'État. L'emphase étant mise essentiellement sur le secteur étatique, les coopératives constituent un moyen de contrôler la paysannerie et de générer des profits pour l'industrialisation. Mais la grogne se généralise chez les travailleurs agricoles. En 1978, le gouvernement met fin au processus de création des coopératives, jugé trop coûteux, et privilégie le secteur privé. L'agriculture socialiste s'est avérée incapable de répondre aux besoins croissants de la population algérienne. En 1987, le gouvernement démantèlera complètement le système de coopératives. (la date du 1er janvier ne constitue qu'un repère chronologique. Elle ne correspond à aucun événement précis.)

Gouvernance et gouvernement [ 1 janvier 1971 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Algérie
FaibleHouari Boumédièneinformation non-pertinente

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1966 - 1976



janvier
1971
Implantation d'une réforme agraire en Algérie

septembre
1973
Tenue d'une conférence des pays non-alignés à Alger

avril
1975
Visite en Algérie du président français Valéry Giscard d’Estaing


Dans l'actualité


octobre
2018
Crise migratoire : l'Algérie entre immigration et émigration

septembre
2017
Algérie : un électorat qui brille par son absence

novembre
2015
Algérie : entre islamisme et islamisme radical, un éternel débat

janvier
2015
Algérie 2015: la fin de l'époque Bouteflika?

février
2014
La route transsaharienne est sur la bonne voie

février
2014
Un bilan économique mitigé en Algérie

novembre
2010
L'Algérie : le déclin de l'or noir

novembre
2008
Algérie : une révision constitutionnelle controversée

septembre
2007
« Touche pas à mon Algérie »


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019