19 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

5 juillet 1962

Répression contre les harkis et les Européens en Algérie

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Répression contre les harkis

Lorsque l'indépendance de l'Algérie est proclamée, en juillet 1962, plusieurs Européens et harkis quittent le pays pour se rendre en France. D'autres, restés au pays, seront victimes d'une sévère répression.

Les harkis sont des Algériens musulmans qui combattirent aux cotés de l'armée française pendant la lutte pour l'indépendance. Selon un rapport des Nations unies (ONU), on compte en 1962 263 000 harkis en Algérie (soldats, fonctionnaires, membres d'unités auxiliaires ou policières, etc.). Plusieurs sont des vétérans des forces françaises libres qui ont libéré la France en 1944 et servi en Indochine. Avec leurs familles, ils représentent près d'un million de personnes. Durant la guerre d'Algérie, ils sont un élément essentiel dans la politique française de pacification. Après l'indépendance, en 1962, un grand nombre d'entre eux tente de gagner la France, mais les autorités françaises mettent fin rapidement au processus. Seulement entre 10 000 et 20 000 harkis, célibataires et encore membres des forces régulières françaises, sont autorisés à s'embarquer. Les autres sont informés qu'en cas de tentative, ils seront retournés en Algérie. En dépit de cela, plusieurs dizaines de milliers de harkis se seraient rendus en France. Dans le cadre des accords d'Evian, le Front de libération nationale (FLN) s'engage à ne pas exercer de représailles ou de discrimination. Mais la répression débute le 5 juillet à Oran avec 1500 morts. Des harkis, ainsi que des Européens toujours en Algérie, sont victimes d'un déferlement de violence. Respectant les ordres de Paris, les soldats français encore dans la ville n'interviennent pas. La police algérienne non plus. Les harkis étant considérés comme des traîtres, la colère populaire est impitoyable. Selon les estimations, de 50 000 à plus de 100 000 harkis ou membres de leurs familles sont torturés et tués. Ceux qui ont quitté pour la France connaissent pour leur part une intégration difficile. Au fil des ans, plusieurs d'entre eux, ainsi que leurs descendants, se mobiliseront pour revendiquer de meilleures conditions. Ils blâmeront aussi les autorités françaises pour le massacre des harkis en Algérie et intenteront même une poursuite contre le gouvernement français.

Gouvernance et gouvernement [ 5 juillet 1962 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Algérie
FaibleAbderrahmane Farèsinformation non-pertinente

France
IntermédiaireCharles de GaulleGeorges Pompidou

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1957 - 1967



janvier
1957
Déclenchement de la bataille d'Alger

avril
1961
Putsch des généraux en Algérie

juillet
1962
Répression contre les harkis et les Européens en Algérie

octobre
1962
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

octobre
1963
Déclenchement de la guerre des sables entre le Maroc et l'Algérie

juin
1965
Renversement du président Ahmed Ben Bella en Algérie


Dans l'actualité


octobre
2018
Crise migratoire : l'Algérie entre immigration et émigration

septembre
2017
Algérie : un électorat qui brille par son absence

novembre
2015
Algérie : entre islamisme et islamisme radical, un éternel débat

janvier
2015
Algérie 2015: la fin de l'époque Bouteflika?

février
2014
La route transsaharienne est sur la bonne voie

février
2014
Un bilan économique mitigé en Algérie

novembre
2010
L'Algérie : le déclin de l'or noir

novembre
2008
Algérie : une révision constitutionnelle controversée

septembre
2007
« Touche pas à mon Algérie »


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016