21 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

10 octobre 1981

Manifestation contre les missiles nucléaires en République fédérale d'Allemagne

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Pershing II

Des centaines de milliers de personnes manifestent à Bonn, en République fédérale d'Allemagne (RFA), contre la décision de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) de déployer des missiles de moyenne portée Pershing II en Europe de l'Ouest.

En 1977, l'Union soviétique (URSS) décide de déployer des missiles nucléaires SS-20 à moyenne portée sur son territoire. Les Américains réagissent en demandant à l'OTAN d'installer des missiles de portée intermédiaire Pershing II en Europe de l'Ouest, ce qu'elle accepte. La relance de la Guerre froide, qui prend une nouvelle tournure avec l'intervention soviétique en Afghanistan (décembre 1979) et l'élection du président américain Ronald Reagan (novembre 1980), accentue les tensions entre les superpuissances et alimente la crainte des Européens qui redoutent l'éventualité d'un affrontement nucléaire sur leur territoire. La position agressive de Reagan face à l'URSS et la crise économique, qui commence à miner l'économie occidentale, contribuent également à créer un climat d'inquiétude. En RFA, un sondage indique qu'une majorité d'Allemands s'opposent au déploiement des Pershing II chez eux. La contestation s'organise et, le 10 mai 1981, une manifestation d'envergure est mise sur pied dans la capitale, Bonn. Ce rassemblement, le plus grand du genre en RFA, réunirait environ 300 000 personnes. Dans une atmosphère de kermesse, environnementalistes, mouvements de gauche, dont les communistes, ainsi que fidèles de l'Église s'expriment contre la décision de l'OTAN. Des députés du Parti social-démocrate, au pouvoir en RFA, se joignent aussi au groupe, ce qui place le chancelier Helmut Schmidt, favorable au déploiement des Pershing II, dans une position inconfortable. Les missiles seront finalement installés en 1984, mais les rencontres qui suivront entre Reagan et le leader soviétique Mikhail Gorbatchev contribueront à apaiser ce débat qui perdra graduellement de sa pertinence.

Dans les médias...


S.A., «Une réalité nouvelle»

«...Historique, la manifestation pour la paix qui se déroule le 10 octobre à Bonn l'est non seulement par son ampleur (deux cent mille personnes y sont attendues), mais aussi par l'évolution de l'esprit public, dont elle témoigne. Le fait que huit cents organisations, de toutes origines, aient lancé le mot d'ordre révèle, plus encore que la participation de telle ou telle personnalité politique, l'ampleur du mouvement. À travers les Églises, une partie des syndicats et des organisations non politiques comme les écologistes, il touche toute la société ouest-allemande, par-delà ses clivages politiques. Les instituts de sondage traduisent malaisément en pourcentages un courant largement émotionnel, hétéroclite, divisé. Peu importe, une réalité nouvelle est là, qu'on ne peut plus réduire aux turbulences de quelques jeunes gens égarés ou à l'impact d'une presse à sensation. Ce que veulent les manifestants de Bonn : la paix. Ce qui les motive : la peur; la volonté en tout cas de ne plus laisser aux seuls grands de ce monde le contrôle du destin atomique de la planète, de l'Europe en particulier.»

Le Monde (France), 12 octobre 1981, p.1.

Jérôme Dumoulin, Branko Lazitch, «La corrosion pacifiste»

«...Ce fut colossal : 40 trains, 3 000 autocars, 300 000 personnes. Mais angélique. Les braves gens de Bonn, qui craignaient le pire, ont poussé un ouf de soulagement. Pour un peu, la jeunesse, les fleurs et les chansons auraient presque gommé, en ce 10 octobre, le caractère éminemment politique de ce rassemblement monstre «pour la paix» (...) Peu importe si les Soviétiques ont été les premiers, et jusqu'à présent les seuls, à déployer de nouveaux missiles nucléaires en Europe : dans la «lutte pour la paix» des jeunes Allemands, l'allié américain est l'«ennemi principal» (...) Pacifiste, neutraliste et, par instants, nationaliste, le rassemblement de Bonn a valeur de symbole : il se tient dans la capitale fédérale moins de un mois après les violentes manifestations de Berlin-Ouest dirigées contre le secrétaire d'État américain, Alexander Haig ; il confirme la dérive politique de la jeunesse allemande ; il expose, enfin, le désarroi et la fragilité de l'équipe au pouvoir.»

L'Express (France), 23 octobre 1981, p. 58.

Iring Fetscher, «Pacifisme en Allemagne fédérale»

«...Il est possible que, dans le mouvement ouest-allemand pour la paix, se mêlent quantité de motivations inconscientes, mais il manifeste le résultat d'une prise de conscience, celle de l'opposition évidente des intérêts américains et européens. Comme le constatait M. Gaus, qui représenta la République fédérale à Berlin-Est, pour les Européens, la meilleure façon de préserver la paix reste l'effet dissuasif des missiles stratégiques américains, tandis que hommes politiques et militaires américains souhaiteraient manifestement se voir «déchargés» du fardeau par l'installation en Europe de meilleures «armes nucléaires tactiques». Une question reste ouverte : veulent-ils ainsi simplement rendre plus crédible «l'escalade», ou concevable, sinon «faisable», l'«inconcevable» guerre ? La crainte que la seconde hypothèse pourrait être la bonne confère au mouvement pour la paix, tant en Allemagne fédérale qu'aux Pays-Bas, un caractère d'urgence et de résolution qui, sans cela, lui manquerait.»

Études (France), janvier 1982, p. 18.

Gouvernance et gouvernement [ 10 octobre 1981 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Allemagne
ÉlevéKarl CarstensHelmut Schmidt

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1976 - 1986



octobre
1976
Élection en République fédérale d'Allemagne d'un gouvernement dirigé par Helmut Schmidt

octobre
1976
[Résultats] Élections législatives

septembre
1977
Début de « l'automne allemand » en République fédérale d'Allemagne

octobre
1980
Élection en République fédérale d'Allemagne d'un gouvernement dirigé par Helmut Schmidt

octobre
1980
[Résultats] Élections législatives

octobre
1981
Manifestation contre les missiles nucléaires en République fédérale d'Allemagne

mars
1983
Élection en République fédérale d'Allemagne d'un gouvernement dirigé par Helmut Kohl

mars
1983
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


février
2019
L'Allemagne ouvre la porte au cannabis

octobre
2018
Allemagne : puissance économique n'est pas synonyme de puissance militaire

avril
2018
L'Allemagne de Merkel : Wir Schaffen Das

mars
2018
Grève historique en Allemagne

février
2018
Fin des négociations pour une coalition : le nouveau gouvernement allemand enfin formé

janvier
2018
Nord Stream 2 : une véritable saga autour d'un projet de pipeline en Europe

janvier
2018
Vers une étrange répétition de l'histoire ?

décembre
2017
Le plan Merkel : gage de prospérité pour l'Afrique?

novembre
2017
Le vieillissement démographique en Allemagne : une réalité alarmante

octobre
2017
Le B.R.I.C.S parmi les grandes puissances du G20 à Hambourg


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019