25 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

23 mars 1983

Lancement de l'Initiative de défense stratégique par les États-Unis

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Président Ronald Reagan lors d'un rallye politique
Ronald Regan Presidential Library

Dans une adresse à la nation, le président américain Ronald Reagan informe ses compatriotes qu'il souhaite développer un projet de bouclier antimissile qui pourrait mettre son pays à l'abri d'une éventuelle attaque nucléaire. La presse baptisera du nom de «Guerre des étoiles» cette Initiative de défense stratégique (IDS) qui suscite des réactions mitigées.

Depuis son élection, en 1980, Reagan a fait d'une approche agressive à l'endroit de l'Union soviétique (URSS) un des fers de lance de sa politique étrangère. Mais en 1983 il ne réussit pas à convaincre la Chambre des représentants d'approuver son budget qui contient une hausse de 10% du portefeuille de la défense. S'adressant à la nation le 23 mars, il tente de justifier son budget en décrivant l'arsenal soviétique comme une menace à la sécurité américaine, puis évoque le lancement d'un projet de bouclier antimissile qui pourrait, un jour, mettre l'Amérique à l'abri d'une attaque nucléaire. Cette technologie, qui permettrait de détruire les missiles dans l'espace avant qu'ils n'atteignent leurs cibles, constituerait une rupture avec la stratégie de la «destruction mutuelle assurée» qui était l'outil de dissuasion des superpuissances. Reagan déclare à ce sujet : «Nous ne cherchons ni supériorité militaire, ni avantage politique. Notre seul but (...) est de chercher des façons de réduire le danger d'une guerre nucléaire.» Le leader soviétique Iouri Andropov conteste ce projet de «Guerre des étoiles» qu'il considère comme une violation du traité sur les anti-missiles balistiques signé en 1972. Le discours de Reagan suscite aussi des réactions aux États-Unis. Alors que certains perçoivent le projet comme irréaliste sur le plan technologique, les démocrates accusent le président d'exagérer la menace soviétique pour obtenir une hausse du budget de la défense. Dans un autre discours télévisé, le 30 mars, Reagan proposera à l'URSS une réduction mutuelle du nombre de missiles afin qu'une parité soit atteinte au niveau des têtes nucléaires. Il faudra cependant attendre l'arrivée au pouvoir de Mikhail Gorbatchev, en 1985, avant de voir des progrès significatifs dans ce dossier.

Dans les médias...


Jérôme Dumoulin, « La guerre des étoiles n'aura pas lieu »

«...Reagan apparaît aujourd'hui sincèrement convaincu de la supériorité militaire, intellectuelle et morale d'une stratégie qui ne serait plus fondée sur une capacité d'interdiction défensive. Protégée par une véritable ligne Maginot spatiale, la « forteresse Amérique » pourrait enfin connaître une paix sans nuages. (...) La communauté scientifique américaine, invitée à la réflexion par Reagan lui-même, est profondément divisée sur le projet présidentiel. Dans sa grande majorité, cependant, elle est sceptique à l'égard d'une stratégie qui, de toute façon, ne pourrait pas être mise en oeuvre avant la fin du siècle. Quant aux alliés européens des Etats-Unis, ils ne sont évidemment guère favorables à tout ce qui peut favoriser la forteresse Amérique, militairement repliée sur elle-même, de l'autre côté du vaste océan. Mais ils ne peuvent conjurer à terme le spectre d'un isolationnisme stratégique américain qu'en déployant chez eux les fameux euromissiles, ces moyens de « couplage » militaires entre l'Amérique et l'Europe qu'ils ont eux-mêmes réclamés. »

L'Express (France), 8 avril 1983, p. 50.

Guy Cormier, « Science et fiction chez Reagan »

«...Ce n'est pas la « flexibilité » qui caractérise la dernière allocution du président Reagan à la télévision sur la défense et la sécurité. Le président a en quelque sorte versé dans la science-fiction en évoquant la possibilité de créer, probablement en l'an 2000, un système purement défensif, qui, à l'aide de rayon laser, réussirait à détruire toute arme offensive soviétique. Il ne faut pas en rire ! La réalité dépasse souvent la fiction. Très mal accueilli en URSS, le discours présidentiel repousse néanmoins les échéances et annonce vraisemblablement un assouplissement des positions des négociateurs américains à la conférence de Genève sur le désarmement. Il faudra, pour être fixé, attendre la suite, celle-ci devant se présenter sous la forme d'une nouvelle allocution présidentielle le 30 mars. M. Reagan vient de faire entrer officiellement l'art militaire dans le 21e siècle. Les innovations annoncées restent à l'étape de l'étude, d'après son propre dire. Le Congrès, déjà agacé par l'extravagance des dépenses militaires, voudra savoir combien coûtera ladite « étude ». »

La Presse (Québec, Canada), 25 mars 1983, p. A6.

Éditorial

«...If it is allowed to go forward, it will stand as the most ill-conceived and inflammatory act of imprudence by any government in the generation that has passed since nuclear war became a threat to human survival. That proposal is to launch a massive effort to develop a new system of defense against intercontinental ballistic missiles. That, and its immediate and predictable effect of goading the Soviet Union into doing the same, would begin a major new era of escalation of the nuclear threat. (...) Whether the Reagan initiative were to produce anti-ballistic missiles or other, more exotic devices for destroying missiles in flight - such as lasers, particle beams or whatever - it would not guarantee an end to the Soviet Union's capacity to wage war upon the United States. To the contrary, it would establish a new plateau of mutual threat, at enormous expense to both societies. If successful, it would build the foundation for another level of escalation, and another beyond. Such has been the perilous course of the arms race.»

The Philadelphia Inquirer (États-Unis), 25 mars 1983.

Éditorial

«...In trying to judge the significance of President Reagan's dramatic call for the development of a futuristic anti-ballistic missile defense system, the first question is whether the President himself is really serious about the new project. If the United States actually embarks on an all-out quest for an effective ABM system aimed at making offensive nuclear missiles obsolete, it will mark a profound shift in defense strategy - a shift that many experts believe is impractical or unwise. So it is strange that the President tossed in the announcement near the end of a television appeal for public support against cuts in his defense budget. The Administration, under the circumstances, should not be surprised if a lot of people wonder whether his proposal is a gimmick designed to distract attention from the nuclear-freeze proposal now before Congress, or to provide a face-saving rationale for backing away from the controversy-plagued MX missile project.»

Los Angeles Times (États-Unis), 25 mars 1983.

Gouvernance et gouvernement [ 23 mars 1983 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

États-Unis
ÉlevéRonald Reagan

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1978 - 1988



avril
1978
Présentation aux États-Unis du dernier épisode de la mini-série télévisée Holocauste

juillet
1978
Naissance du premier « bébé éprouvette »

novembre
1978
[Résultats] Élections législatives

mars
1979
Accident à la centrale nucléaire de Three Mile Island

juin
1979
Signature d'une entente sur la limitation des armes stratégiques (Salt II)

décembre
1979
Annonce de l'installation des fusées Pershing II en Europe

février
1980
Conquête à Lake Placid d'une médaille d'or olympique par l'équipe de hockey sur glace des États-Unis

mai
1980
Éruption du Mont St Helens, aux États-Unis

juin
1980
Lancement du Cable News Network aux États-Unis

novembre
1980
Élection de Ronald Reagan à la présidence des États-Unis

novembre
1980
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1980
[Résultats] Élections législatives

janvier
1981
Dévoilement de la doctrine Reagan

mars
1981
Tentative d’assassinat sur le président des États-Unis, Ronald Reagan

avril
1981
Lancement de la navette spatiale Columbia

août
1982
Présentation des premiers jeux gays à San Francisco, aux États-Unis

novembre
1982
[Résultats] Élections législatives

décembre
1982
Implantation du premier coeur artificiel

janvier
1983
Nomination de l'ordinateur personnel comme « machine de l'année » pour 1982

mars
1983
Lancement de l'Initiative de défense stratégique par les États-Unis

novembre
1983
Présentation du film « The Day After » aux États-Unis

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

novembre
1984
Réélection de Ronald Reagan à la présidence des États-Unis

novembre
1984
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1984
[Résultats] Élections législatives

avril
1985
Ouverture de la première Conférence internationale sur le sida

janvier
1986
Explosion de la navette spatiale américaine Challenger

novembre
1986
[Résultats] Élections législatives

octobre
1987
Chute des cours sur les marchés boursiers

novembre
1987
Publication du rapport d'une Commission d'enquête sur l'affaire Iran-Contra

décembre
1987
Signature à Washington d'un traité entre les États-Unis et l'Union soviétique sur le contrôle des armes nucléaires

novembre
1988
Élection de George Bush à la présidence des États-Unis

novembre
1988
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1988
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


avril
2019
L'extrême gauche aux États-Unis à l'ère Trump? Plutôt marginale

mars
2019
Les élections de mi-mandat, ou la ruée vers l'or au pays des droits et libertés

mars
2019
Joe Biden comme antidote au syndrome McGovern

mars
2019
Présidentielle américaine de 2020 : une nouvelle stratégie démocrate, la clé face à Trump ?

février
2019
La Californie brûle à petit feu, ou plutôt à grands feux!

février
2019
Qui a tué le Weekly Standard?

février
2019
Le président Trump frappe encore sur Twitter

février
2019
La persistance du racisme aux États-Unis

février
2019
For the land of the free...mais l'est-ce vraiment?

janvier
2019
Fahrenheit 11/9 : Michael Moore manque de nouveau la cible avec son plus récent documentaire


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016