23 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

10 avril 2010

Écrasement d'un avion transportant le président polonais Lech Kaczynski

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Lech Kaczyñski

Une tragédie secoue la Pologne alors que l'avion transportant le président Lech Kaczynski, ainsi que plusieurs personnalités importantes du pays, s'écrase près de l'aéroport de Smolensk, en Russie.

Le président Kaczynski et son épouse devaient se rendre en Russie pour commémorer le soixante-dixième anniversaire des événements de Katyn, un massacre d'officiers polonais par des militaires soviétiques survenu pendant la Deuxième Guerre mondiale. Pour l'occasion, ils sont accompagnés de près d'une centaine de personnalités, notamment des parlementaires, des militaires hauts placés, des membres de l'Église, ainsi que le président de la Banque centrale polonaise. Un épais brouillard et une mauvaise décision, dont une enquête devrait établir les raisons, seraient en cause dans l'écrasement de l'avion qui survient près de l'aéroport de Smolensk, en Russie. Il n'y a aucun survivant. La nouvelle fait rapidement le tour du monde. Le premier ministre Donald Tusk la qualifie de « plus grande tragédie dans l'histoire de la Pologne après la Seconde Guerre mondiale ». Pendant que la transition se prépare dans les différentes institutions affectées, la Pologne vit une période de deuil. Une imposante cérémonie se déroule place de Varsovie, le 17 avril. Elle est suivie par les obsèques du président le lendemain. Le président russe Dmitri Medvedev est présent, mais plusieurs autres chefs d'État et de gouvernement ne peuvent se rendre en Pologne à cause des cendres volcaniques que l'on retrouve dans une partie de l'espace aérien en Europe septentrionale. Même si la popularité de Kaczynski était en baisse, les hommages affluent à l'endroit du disparu. La décision de l'enterrer dans le cimetière de la cathédrale de Wawel, avec des rois et des héros nationaux, soulève toutefois une certaine polémique. Le président de la Diète, Bronislaw Komorowski, assurera la présidence en attendant la tenue d'une élection, le 20 juin 2010, qui le confirmera dans ses fonctions.

Pour en savoir plus: Dernier discours préparé par le président de la Pologne

Dans les médias...


Marc Semo, « Les Kaczynski, fin d'une gémellité d'État »

«...Patriote ultraconservateur aux accents populistes, Lech Kaczynski, 60 ans, juriste de formation, était un obstiné. Comme son frère jumeau Jaroslaw, son aîné de quarante-cinq minutes, qui fut son premier ministre de juillet 2006 à novembre 2007. Président du parti Droit et Justice (PiS), Jaroslaw pourrait reprendre le flambeau et entrer en lice pour la présidentielle en lieu et place du défunt. Celui-ci semblait avoir peu de chance de se succéder à lui-même aux élections de novembre. Le vieux fond de sauce réactionnaire et nationaliste du PiS séduit de moins en moins les Polonais, comme l'a montré la victoire des libéraux de Donald Tusk aux législatives de 2007, et dont le candidat était en tête dans les sondages cette année. Le choc de cette mort tragique pourrait-il changer la donne? L'émotion est générale, même chez ceux qui abhorrent la politique des « jumeaux ». »

Le Temps (Suisse), 12 avril 2010.

Christian Makarian, « La catastrophe et la catharsis »

«...La mort du président polonais, de son épouse, du chef d'état-major de l'armée, du président de la Banque centrale et de tant d'autres dignitaires - 96 personnes au total, parties se recueillir à Katyn - vient s'inscrire dans le long martyrologe d'une nation dont le passé torturé obère toujours le présent. C'est sur cette donnée, si difficile à dépasser mais si facile à manipuler, que le président Lech Kaczynski avait bâti sa fortune politique, dans une consanguinité parfaite avec son frère jumeau, Jaroslaw. Son décès brise une carrière diversement appréciée, offrant au pays la saisissante cohérence d'un destin fondé sur l'exaltation du sacrifice national. L'émotion éruptive de la Pologne est le révélateur immédiat d'un peuple soudé par le malheur, pétri dans la tourbe millénaire de la tragédie. Cela se respecte. Dans une avalanche de symboles, la catastrophe aérienne de Smolensk s'est produite la veille de la fête de la Miséricorde divine, célébration ajoutée à la liturgie de l'Eglise catholique par Jean-Paul II. Du drapeau à l'autel, toute la psyché doloriste remonte à la surface, comme un accès de larmes. »

L'Express (France), 15 avril 2010, p. 64.

Bernard Guetta, « La Pologne libérée de l'histoire »

«...les frères Kaczynski avaient fait triompher, en 2005, un parti où se mêlaient l'étatisme, l'horreur de la libéralisation des moeurs, une dimension sociale et une profonde méfiance à l'égard de l'Allemagne, de la Russie et de l'Union européenne aussi, accusée de vouloir dicter ses politiques à la Pologne et de lui imposer la luxure homosexuelle. Lech et Jaroslaw étaient devenus le cauchemar de Bruxelles mais ils avaient perdu, dès 2007, leur majorité parlementaire et leur parti avait amorcé, depuis, un recul qui annonçait une défaite à la présidentielle de l'automne. Privé de ses cadres et de son candidat, le PiS (Parti droit et justice) n'aura que la compassion pour atout à la présidentielle anticipée. Cela pèsera mais le dernier des partis de la transition est, maintenant, précipité dans la même éclipse que la dissidence de gauche et que les ex-communistes qui ont aussi perdu leur candidat dans l'avion de samedi. C'est toute la Pologne de la fin du communisme qui s'efface, faisant place presque nette à la formation de Donald Tusk, la Plateforme civique, parti de centre droit, europhile et attrape tout, modernisateur et modérément libéral, qui gouvernait déjà la Pologne et va lui donner, en juin, son prochain président. »

Libération (France), 14 avril 2010, p. 21.

Zbigniew Brzezinski, « From Tragedy, Hope »

«...It is difficult to tell what the long-term reactions in Poland will be to what has so recently transpired. Poland is still mourning its dead, it is possible that conspiracy theories could yet surface. But I feel confident that the gestures of the past few days will unleash a degree of reciprocal human warmth from the Poles and the Russians. There is a chance that together they will initiate a new era in the historically troubled relationship between their two nations. Should that happen, the map of central Europe would be transformed. A Russian Polish reconciliation is impossible to imagine without it leading also to greater security for others who live in proximity to Russia, whether they be Estonians or Ukrainians or perhaps even Georgians who fought a brief war with Russia in 2008. One should not overestimate the consequences of a change in mood, but ultimately human affairs are shaped by human beings. The sensitivity with which Russian leaders have handled the tragedy coupled with the determination of Poland's leaders to face the future without recrimination, augur well for what is to come. »

Time (États-Unis), 26 avril 2010, p. 18.

Gouvernance et gouvernement [ 10 avril 2010 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Pologne
ÉlevéBronislaw KomorowskiDonald Tusk

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 2005 - 2016



septembre
2005
[Résultats] Élections législatives

octobre
2005
[Résultats] Élection présidentielle

octobre
2007
Élection en Pologne d'un gouvernement dirigé par Donald Tusk

octobre
2007
[Résultats] Élections législatives

avril
2010
Écrasement d'un avion transportant le président polonais Lech Kaczynski

juin
2010
[Résultats] Élection présidentielle

octobre
2011
[Résultats] Élections législatives

mai
2015
[Résultats] Élection présidentielle

octobre
2015
Élection en Pologne du parti Droit et Justice

octobre
2015
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


octobre
2018
Une confrontation entre la Pologne et l'Union européenne

avril
2017
Pologne : des mouvements migratoires inégaux

novembre
2016
L'avortement en Pologne : volte-face du gouvernement

janvier
2016
Élections en Pologne : un vent de changements

septembre
2015
Une surprise lors de l'élection présidentielle en Pologne

janvier
2015
Donald Tusk : la détermination que l'Europe attendait

septembre
2014
L'héritage controversé de Wojciech Jaruzelski

janvier
2014
Le parcours d'un célèbre politicien polonais : Lech Walesa

janvier
2014
« Steadfast Jazz » de l'OTAN: un écho de la guerre froide ?

janvier
2014
Varsovie : aucun progrès mesurable lors du sommet sur les changements climatiques


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019