Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

23 septembre 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

8 avril 2010

Signature du traité Nouveau départ (New Start) entre les États-Unis et la Russie

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Dmitiri Medvedev

Le président américain Barack Obama et son homologue russe Dmitri Medvedev sont réunis à Prague afin de signer un Traité sur la réduction des armes stratégiques. Il succédera au traité Start I qui avait expiré le 5 décembre 2009, 15 ans après son entrée en vigueur.

Signé en juillet 1991 par le président des États-Unis, George Bush, et celui de l'Union soviétique (URSS), Mikhaïl Gorbatchev, le traité Start I marquait la volonté de ces deux pays de réduire le nombre de leurs armes nucléaires. Entré en vigueur le 5 décembre 1994 - donc après le démembrement de l'URSS - , il expire 15 ans plus tard, le 5 décembre 2009. Des négociations sont entreprises avant cette date afin de conclure une autre entente, adaptée à la nouvelle réalité. Elles s'avèrent longues et ardues, mais aboutissent finalement le 8 avril 2010. Détenteurs d'environ 90 % de toutes les armes nucléaires, les États-Uns et la Russie s'entendent pour réduire leur nombre d'ogives nucléaires opérationnelles d'environ le tiers, pour le porter à 1550 d'ici 7 ans. Le traité Nouveau départ (New Start), que les présidents Obama et Medvedev signent à Prague, en République tchèque, prévoit également la réduction du nombre de missiles et de lanceurs, ainsi qu'une amélioration des mécanismes de vérification. Cette rencontre, que le président Obama qualifie de « moment historique », se déroule dans une atmosphère positive. Ce climat incite la presse à parler de réchauffement et de nouveau départ pour décrire les relations entre les deux pays qui ont été plutôt difficiles au cours des dernières années. Américains et Russes réaffirment d'ailleurs à cette occasion leur volonté de tenir un discours ferme face à l'Iran que l'on soupçonne de vouloir se doter d'armes nucléaires. Avant d'être ratifié, Nouveau départ devra être adopté par les législatures. Cette étape pourrait s'avérer délicate aux États-Unis où Obama doit obtenir l'appui d'une forte majorité de sénateurs, une tâche qui risque d'être fort compliquée advenant un succès des républicains lors des élections de mi-mandat prévues pour l'automne 2010.

Pour en savoir plus: Discours du président américain lors de la signature du traité New Start

Dans les médias...


Isabelle Lasserre, « Traité Start : un accord en trompe-l'oeil »

«...Un compromis, par définition, convient partiellement aux deux parties. Obama a obtenu une victoire diplomatique en revenant signer à Prague ce premier accord un an tout juste après le discours fondateur qu'il y avait prononcé. En obtenant la reconnaissance d'une certaine « parité » avec les États-Unis, la Russie espère quant à elle rétablir son image et son influence dans le monde. (...) Avec Start et la nouvelle doctrine nucléaire américaine, la Maison-Blanche espère rehausser son prestige moral et montrer ainsi l'exemple aux pays proliférants. Mais pour l'instant, l'Iran, le Pakistan, la Corée du Nord et la Chine sont plutôt engagés sur la voie d'un renforcement de leurs arsenaux ou de leurs programmes nucléaires. Sur la voie du désarmement stratégique, le nouveau Start n'est donc qu'une étape. L'Administration américaine espère convaincre Moscou de retourner à la table des négociations pour s'attaquer au problème des arsenaux nucléaires tactiques et des stocks. Mais le chemin à parcourir reste long et semé d'embûches. »

Le Figaro (France), 8 avril 2010, p. 15.

Maurin Picard, « Un ciel bleu de l'Est à l'Ouest »

«...(le traité) laisse prudemment de côté la question des armes nucléaires tactiques, à courte portée, qui devront faire l'objet d'un nouveau traité, autrement plus délicat que Start, du fait de l'infériorité manifeste de la Russie en matière de forces conventionnelles. En outre, il ne concerne que les ogives déployées, au grand dam des promoteurs d'un désarmement plus rapide, et oublie les quelques milliers de têtes nucléaires désactivées toujours stockées. L'objectif n'était pas là. Compromis atteint dans la douleur, le « nouveau Start » visait tout d'abord à préserver l'intérêt national des anciens « deux Grands » de la guerre froide. A travers le prisme américain, il constitue la première pierre à l'édifice de désarmement et de non-prolifération nucléaire décrit par Barack Obama dans son discours fondateur de Prague en avril 2009. Du côté russe, il rétablit une parité stratégique, mise à mal par l'avance technologique de l'industrie de défense des Etats-Unis. »

Le Soir (Belgique), 9 avril 2010, p. 12.

Claude Lévesque, « Les contours du nucléaire américain seront resserrés, promet Obama »

«...La nouvelle doctrine reconnaît que la « la principale menace à la sécurité des États-Unis et du monde n'est plus un affrontement nucléaire entre pays, mais le terrorisme nucléaire et la prolifération », a affirmé hier Barack Obama par voie de communiqué. (...) selon Washington, la menace nucléaire a augmenté, mais vu sa nature différente, c'est par des moyens autres que les armes de ce type que les États-Unis et leurs alliés pourront le mieux y répondre. Certains élus démocrates, de même que des organisations pacifistes, auraient souhaité que les États-Unis renoncent de façon absolue à utiliser l'arme nucléaire les premiers. Selon les nouvelles dispositions révélées hier, les États-Unis y renonceraient même dans l'éventualité où un adversaire les attaquerait à l'aide d'armes chimiques ou bactériologiques, voire par une cyberattaque. Toutefois, si les États-Unis devaient faire face au risque d'une attaque bactériologique « dévastatrice », ils se réserveraient le droit d'une frappe nucléaire. »

Le Devoir (Québec, Canada), 7 avril 2010, p. A1.

Gouvernance et gouvernement [ 8 avril 2010 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

États-Unis
ÉlevéBarack H. Obama

Russie
LimitéDimitri MedvedevVladimir Poutine

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 2005 - 2016



août
2005
Déferlement de l'ouragan Katrina sur le sud des États-Unis

novembre
2006
Tenue des élections de mi-mandat aux États-Unis

novembre
2006
[Résultats] Élections législatives

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

septembre
2007
Tenue à New York d'une rencontre internationale sur les changements climatiques

octobre
2007
Attribution du prix Nobel de la paix à Al Gore et au Intergouvernemental Panel on Climate Change

juin
2008
Victoire de Barack Obama dans la course à l'investiture démocrate aux Etats-Unis

octobre
2008
Adoption du plan Paulson pour le sauvetage de l'économie américaine

novembre
2008
Élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

novembre
2008
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
2008
[Résultats] Élections législatives

janvier
2009
Assermentation de Barack Obama à la présidence des États-Unis

juin
2009
Discours de Barack Obama à l'université du Caire

mars
2010
Adoption d'une réforme majeure du système de santé aux États-Unis

avril
2010
Déversement de pétrole dans le golfe du Mexique

novembre
2010
Tenue des élections de mi-mandat aux États-Unis

novembre
2010
[Résultats] Élections législatives

août
2011
Abaissement de la cote de crédit du gouvernement des États-Unis

septembre
2011
Début du mouvement « Occupons Wall Street » à New York

octobre
2012
Déferlement de l'ouragan Sandy sur les Caraïbes et les États-Unis

novembre
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

novembre
2012
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
2012
[Résultats] Élections législatives

septembre
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

novembre
2014
[Résultats] Élections législatives

décembre
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

octobre
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

janvier
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

juin
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

novembre
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

novembre
2016
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
2016
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


septembre
2017
Rick Perry comme secrétaire américain à l'énergie : un choix judicieux ou inapproprié?

septembre
2017
10 ans après la crise des « subprimes » : entre optimisme et vigilance!

juillet
2017
L'avenir du pivot américain en Asie orientale

juillet
2017
Un dessaisissement sans précédent du pouvoir militaire au Pentagone

juin
2017
L'injustice au coeur de la justice américaine

juin
2017
Trump n'invente rien en matière de protectionnisme

juin
2017
Vers la fin du leadership mondial américain ?

juin
2017
L'influence de James Comey sur les élections de 2016

mai
2017
L'état mental de Donald Trump

mai
2017
La gouvernance antidémocratique de Trump


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016