26 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

1 mars 1992

Référendum sur l'indépendance de la Bosnie-et-Herzégovine

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

L'éclatement de l'ancienne République fédérative socialiste de Yougoslavie entraîne des bouleversements en Bosnie-et-Herzégovine où un référendum permet aux musulmans et aux Croates d'exprimer leur désir d'indépendance. La proclamation du début de mars, reconnue par la communauté internationale le 7 avril, survient dans un climat de conflit.

Au cours de l'année 1991, l'ex-République fédérative socialiste de Yougoslavie est déchirée par les proclamations d'indépendance de la Croatie et de la Slovénie et les combats qui en résultent. Lors d'un référendum tenu le 29 février et le 1er mars 1992, les musulmans et les Croates, qui forment la majorité en Bosnie-et-Herzégovine, expriment à 63 % leur désir d'accéder à l'indépendance. La minorité serbe, qui boycotte le vote, s'y oppose. Appuyée par l'armée de la République fédérale de Yougoslavie, elle forme en avril une République serbe dont la légitimité est contestée. L'indépendance de la Bosnie-et-Herzégovine est proclamée au début de mars 1992 et reconnue en avril par la Communauté économique européenne (CEE) et les États-Unis, mais des combats acharnés déchirent le pays. La capitale Sarajevo est assiégée par les Serbes qui occupent une grande partie du territoire. Malgré l'embargo commercial de l'Organisation des Nations unies (ONU) et l'intervention de Casques bleus, des milliers de musulmans seront exterminés ou condamnés à l'exode. La guerre civile ravagera la Bosnie-et-Herzégovine jusqu'à la conclusion d'accords de paix, en 1995.

Dans les médias...


Yan de Kerogven, « Voyage en Bosnie »

«...il est utile de rappeler la « différence » bosniaque qui par sa nature même s'est vite démarquée des excès nationalistes. (...) ...la république bosniaque est la seule, dans l'ex-Yougoslavie qui ait placé, sans aucune ambiguïté, l'intérêt du citoyen au-dessus du nationalisme. Par le simple fait de son existence et des peuples qui la composent, elle fait obstacle à l'hégémonie d'une conception ethnique de la nation et à ses ravages. Enfin, la Bosnie-Herzégovine a toujours tenté de préserver les conditions d'une association entre les républiques de la Yougoslavie. Environnée de passions nationalistes, dernière à revendiquer sa totale indépendance, et sachant qu'une plus longue indétermination équivalait à son dépeçage, l'indépendance de la Bosnie par référendum s'est imposée comme le seul moyen de résister à la tourmente. La crainte du partage de la république, dont la plus forte minorité est musulmane, au profit de la Serbie et de la Croatie, était hélas justifiée. »

Esprit (France), octobre 1992, p. 97.

Guy Sitbon, « Le costard irakien des Serbes »

«...En Bosnie, ce ne sont pas deux mais trois camps qui s'entre-déchirent : les Musulmans, les Croates et les Serbes. Les trois cohabitent sur le même territoire depuis des siècles et des siècles, ils parlent la même langue, ont vécu la même histoire, sont physiquement identiques les uns aux autres. Ils ont tout en commun, tout sauf un seul trait : la religion. Les Croates (18%) sont catholiques, les Serbes (33%) orthodoxes, les Musulmans mahométans. Évidemment, orthos, cathos et mahos jureront tous sur leur dieu qu'ils ne se livrent pas une guerre de religion. Pour l'instant, les cathos piétinent dans leur région, les mahos dégustent un peu partout et les orthos mènent la danse. Les Serbes ont retenu les leçons de la guerre contre les Croates qui traîne depuis un an sans résultats tangibles. En Bosnie, ils voudraient aller vite. »

Le Nouvel Observateur (France), 23 au 29 avril 1992, p. 41.

Frédéric Wagnière, « La Serbie déchaînée »

«...Son avance en Bosnie-Herzegovine et sa défense farouche des territoires conquis en Croatie donnent un air d'invincibilité à la Serbie et sont la gloire du président serbe Slobodan Milosevic, comme la conquête éphémère des Malouines fut celle du général argentin Leopoldo Galtieri, il y a 10 ans. Milosevic est un grand malheur pour la Serbie. Pour sauver son régime communiste corrompu, il a épousé la cause ultra-nationaliste. Au lieu de chercher à démocratiser et à moderniser la Yougoslavie avec les Slovènes et les Croates, il a joué la carte du chauvinisme serbe pour réunir tous les Serbes dans un même État. En faisant croire qu'aucun Serbe n'est en sécurité en dehors des frontières d'une grande Serbie, il adopte une politique ethnique qui confirme les pires des craintes des minorités albanaise et autres en Serbie. »

La Presse (Québec, Canada), 21 avril 1992, p. B2.

Gouvernance et gouvernement [ 1 mars 1992 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Bosnie-Herzégovine
Non disponibleAlija IzetbegovicJure Pelivan

Serbie
FaibleSlobodan MilosevicRadoman Bozovic

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1982 - 2002



mars
1992
Référendum sur l'indépendance de la Bosnie-et-Herzégovine

mai
1992
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

juillet
1995
Début d’un massacre à Srebrenica, en Bosnie-et-Herzégovine

décembre
1995
Signature à Paris d'un accord de paix en Bosnie-et-Herzégovine

octobre
1999
Atteinte du cap des 6 milliards d'habitants sur la Terre


Dans l'actualité


février
2018
La corruption étouffe la Bosnie-Herzégovine

novembre
2016
La galère économique de la Bosnie-et-Herzégovine

février
2015
Intégration de la Bosnie-Herzégovine à l'Union européenne : une longue démarche


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016