Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Jeudi 21 août 2014      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

10 mai 1950
Renversement du président Dumarsais Estimé en Haïti

Texte rédigé par l'équipe de Perspective Monde,

Paul E. Magloire

Un coup d'État orchestré par une junte militaire renverse le président haïtien Dumarsais Estimé. Quelques mois plus tard, le colonel Paul Magloire, une des têtes dirigeantes du coup d'État, sera élu à la présidence du pays.

Dumarsais Estimé dirige Haïti depuis 1946. En 1950, une crise éclate sur sa légitimité. Le président se fait en effet refuser par le Sénat un amendement constitutionnel lui permettant de chercher à être réélu après l'expiration de son mandat, en 1952. Le cabinet démissionne et la situation s'envenime avec l'occupation du Sénat et la mort du chef de l'opposition, Lucien Chauvet. Le 10 mai, un groupe de militaires menés par Frank Lavaud, Antoine Levelt et Paul Magloire s'empare du pouvoir. Contraint de démissionner, Estimé part en exil. Le nouveau régime est reconnu par les États-Unis le 5 juin et, le 8 octobre 1950, des élections sont organisées. Candidat du Parti des travailleurs et des agriculteurs, le colonel Paul Magloire, qui avait quitté la junte préalablement, est élu président. Favorable à des réformes et à l'aide aux États-Unis dans la lutte contre le communisme, il occupera ce poste jusqu'en 1956.

Gouvernance et gouvernement [ 10 mai 1950 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Haïti
TransitionFranck Lavaudinformation non-pertinente

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie [1940 - 1960]



24 octobre 1945Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)
11 janvier 1946Franck Lavaud : chef d'État (investiture/assermentation)
16 août 1946Dumarsais Estimé : chef d'État (investiture/assermentation)
10 mai 1950 Renversement du président Dumarsais Estimé en Haïti
10 mai 1950Franck Lavaud : chef d'État (investiture/assermentation)
6 décembre 1950Paul Eugène Magloire : chef d'État (investiture/assermentation)
12 décembre 1956Joseph Nemours Pierre-Louis : chef d'État (investiture/assermentation)
7 février 1957Franck Sylvain : chef d'État (investiture/assermentation)
6 avril 1957Conseil exécutif de gouvernement : chef d'État (investiture/assermentation)
25 mai 1957Pierre Eustache Fignolé : chef d'État (investiture/assermentation)
14 juin 1957Antonio Thrasybule Kébreau : chef d'État (investiture/assermentation)
22 septembre 1957 Accession de François Duvalier à la présidence de Haïti
22 octobre 1957François Duvalier : chef d'État (investiture/assermentation)

 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension