17 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

17 mai 1961

Renversement du gouvernement en Corée du Sud

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Park Chung-Hee

Le chef d'état-major de l'armée, le major général Park Chung-hee, accède à la présidence de la Corée du Sud suite à un coup d'État orchestré contre le gouvernement du président Yun Po Sun et du premier ministre Chang Myon.

Des réformes constitutionnelles entamées par le premier président de la république sud-coréenne, Syngman Rhee, transfèrent des pouvoirs exécutifs entre les mains du nouveau premier ministre Chang Myon. Dès lors, le pouvoir politique est gangrené par l'instabilité. En cinq mois, Rhee démissionne en faveur de Yun Po Sun et trois remaniements ministériels ont lieu. Le 17 mai 1961, le Comité révolutionnaire militaire du lieutenant général Chang Do Young prend le contrôle de Séoul et des principales villes du pays. Il dissout le gouvernement et l'Assemblée nationale. Le président déchu, Yun Po Sun, avalise le putsch de la junte militaire auprès de la communauté internationale en demandant de ne pas faire intervenir les 40 000 GI américains stationnés en sol coréen. Dans un communiqué de presse, Chang Do Young affirme ne pouvoir rester inactif pendant que son pays s'enfonce dans la corruption et le népotisme. Très vite, il décrète la loi martiale et nomme temporairement Park Chung-hee à la tête de l'État. Il y restera 18 ans. Ce dernier déclare vouloir endiguer le communisme, assurer le développement de la Corée du Sud et procéder à la réunification de la péninsule coréenne. Park Chung-Hee crée aussi la Korean Central Intelligence Agency afin d'empêcher tout soulèvement. Afin de légitimer sa prise de pouvoir, il fondera le Parti démocrate républicain en 1963.

Gouvernance et gouvernement [ 17 mai 1961 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Corée du Sud
FaibleYun Po-sunChang Myon

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1956 - 1966



mai
1956
[Résultats] Élection présidentielle

mai
1958
[Résultats] Élections législatives

mars
1960
[Résultats] Élection présidentielle

avril
1960
Annonce de la démission du président de la République de Corée, Syngman Rhee

juillet
1960
[Résultats] Élections législatives

août
1960
[Résultats] Élection présidentielle

mai
1961
Renversement du gouvernement en Corée du Sud

octobre
1963
Élection de Park Chung-hee à la présidence de la Corée du Sud

octobre
1963
[Résultats] Élection présidentielle

novembre
1963
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


février
2019
Le succès du recyclage sud-coréen

janvier
2019
Interpol choisit l'Occident

janvier
2018
Soixante-cinq ans plus tard : l'armée sud-coréenne plus forte que jamais

février
2017
Corée du Sud : face à un vieillissement de la population sans équivalent

février
2017
Corée du Sud : destitution de la présidente sur fond de corruption

septembre
2016
Élections sud-coréennes 2016 : conservatisme en crise

février
2016
Du tintamarre à l'endroit de la présidente en Corée du Sud

septembre
2015
Rapprochement Corée du Sud - Japon : la sécurité avant tout

février
2015
La Corée du Sud : un dragon asiatique

janvier
2015
Visite surprise de dirigeants nord-coréens en Corée du Sud


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016