20 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

11 octobre 1968

Renversement du président panaméen Arnulfo Arias

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Président élu de Panama depuis seulement onze jours, Arnulfo Arias est chassé du pouvoir par une junte formée d'officiers seniors de la Garde nationale, les colonels José M. Pinilla, Bolivar Urrutia et Omar Torrijos.

Arias avait gagné l'élection présidentielle du 12 mai 1968 contre les candidats favoris du gouvernement, David Samudio du Parti libéral national (PLN) et le Dr. Antonio Gonzalez Revilla du Parti démocrate chrétien (PDC). Le 21 mai, la Garde nationale décidait de reconnaître la majorité électorale d'Arias, qui est assermenté le 1er octobre. Toutefois, après onze jours au pouvoir, le président est renversé sans violence par un coup d'État des militaires. Il est remplacé par une junte de trois hommes : les colonels José M. Pinilla, Bolivar Urrutia et Omar Torrijos. Le coup survient peu de temps après qu'Arias, qui avait annoncé sa volonté de ramener le canal sous juridiction panaméenne, ait été accusé de remanier le leadership de la Garde nationale, apparemment au détriment d'officiers qui supportaient David Samudio à l'élection présidentielle. Le 12 octobre, le colonel Torrijos accuse Arias d'avoir voulu instaurer une dictature et de convertir la Garde nationale en un instrument de persécution politique. Sur les ondes d'une radio clandestine, Arias exhorte ses compatriotes à prendre les armes contre la junte militaire qui suspendra les garanties constitutionnelles, les partis politiques et procédera à la dissolution de l'Assemblée nationale. L'appel de l'ex-président à la rébellion et à la grève générale n'obtient pas la réponse escomptée. Le 15 octobre, les États-Unis refusent la requête d'assistance militaire d'Arias qui s'exilera jusqu'en 1978. Le colonel Torrijos s'imposera pour sa part comme l'homme fort du pays.

Gouvernance et gouvernement [ 11 octobre 1968 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Panama
LimitéArnulfo Arias Madrid

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1958 - 1978



janvier
1964
Émeutes à Panama

octobre
1968
Renversement du président panaméen Arnulfo Arias


Dans l'actualité


janvier
2019
Laurentino « Tino » Cortizo sera le candidat du Parti révolutionnaire démocratique pour la présidentielle panaméenne

novembre
2017
Taïwan en colère : le Panama rompt ses relations diplomatiques

septembre
2016
Le canal de Panama : de nouvelles voies pour l'autoroute du monde

février
2015
La hache de guerre enterrée entre le Venezuela et Panama

février
2014
Bilan mitigé pour le sommet ibéro-américain de Panama

décembre
2012
Panama : un succès économique remarquable

janvier
2012
Panama : retour de Noriega 22 ans après la chute de son régime

septembre
2010
Noriega : un dictateur panaméen paie pour ses crimes du passé

février
2007
Le canal de Panamá ouvre ses portes aux titans d'acier


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019