20 août 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

16 août 1996

Assermentation de Leonel Fernandez à la présidence de la République dominicaine

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Leonel Fernandez

Après avoir dominé le premier tour de l'élection présidentielle, Jose Francisco Pena Gomez du Parti révolutionnaire dominicain (PRD) doit concéder la victoire au second tour à Leonel Fernandez du Parti de la libération dominicaine (PLD). L'assermentation de Fernandez, le 16 août, met fin au scrutin le plus juste et le plus pacifique de l'histoire de la République Dominicaine.

Défait dans la controverse en 1994 par le président Joaquin Balaguer, Jose Francisco Pena Gomez est de nouveau sur les rangs en 1996. Ne pouvant se représenter, Balaguer quitte pour sa part le poste qu'il occupait depuis 1986. Le premier tour de l'élection présidentielle de 1996, le 16 mai, est chaudement disputé. Il ne permet pas de déterminer un gagnant, aucun des candidats n'ayant amassé plus de 50 % des suffrages. Les deux meneurs, Jose Francisco Pena Gomez du PRD et Leonel Fernandez du PLD, s'affrontent donc lors d'un deuxième tour qui a lieu le 30 juin. Le président sortant, Balaguer, forme une alliance entre son parti, le Parti réformiste social-chrétien, et le PLD de Fernandez. Cette alliance donne naissance au Front patriotique national (FPN). En agissant ainsi, Balaguer veut empêcher Pena, un Haïtien de naissance, de remporter la présidence. Le premier juillet, Fernandez est déclaré vainqueur au second tour avec 51,2 % des voix contre 48.8 % pour Pena. Bien que Pena soit le favori des plus pauvres et Fernandez celui des classes aisées et moyennes, les deux hommes défendent des idées comparables. Selon les observateurs, ces élections sont les plus pacifiques et, grâce à de nouvelles mesures de sécurité, les plus honnêtes de l'histoire du pays. Le 16 août, Fernandez sera assermenté au poste de président de la République dominicaine.

Gouvernance et gouvernement [ 16 août 1996 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Dominicaine (Rep)
LimitéLeonel Antonio Fernández Reyna

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1986 - 2006



août
1996
Assermentation de Leonel Fernandez à la présidence de la République dominicaine


Dans l'actualité


janvier
2019
Il fait bon sous les tropiques : survol d'une économie dominicaine en plein essor

février
2016
République Dominicaine : le président sortant Medina favori pour un second mandat

octobre
2012
Élection en République dominicaine : peu de changements à prévoir


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019