Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Mercredi 22 octobre 2014      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

11 novembre 1975
Crise politique en Australie

Texte rédigé par l'équipe de Perspective Monde,

Malcolm Fraser

Le blocage du budget par le Sénat provoque une impasse politique majeure en Australie. Elle dégénère en crise constitutionnelle lorsque le gouverneur général, Sir John Kerr, décide de retirer les rênes du pouvoir des mains du premier ministre travailliste Gough Whitlam et de les confier au libéral Malcolm Fraser.

L'année 1975 s'avère difficile pour le gouvernement travailliste de Gough Whitlam, au pouvoir depuis 1972. Un scandale accable une des figures de proue du gouvernement, Jim Cairns, alors qu'une poussée du chômage et de l'inflation suscite le mécontentement. Sondages défavorables et mauvais résultats lors d'élections partielles incitent les partis libéral et country à accentuer la pression. Profitant d'une majorité récemment acquise au Sénat, l'opposition fait bloquer le budget. Un bras de fer s'engage entre travaillistes et libéraux, laissant présager la possibilité que l'argent manque pour le fonctionnement des affaires de l'État. L'impasse se poursuivant, le gouverneur général, Sir John Kerr, prend une décision controversée. Le 11 novembre, il démet Whitlam de son poste de premier ministre et le remplace par Malcolm Fraser qui s'engage à faire voter le budget et à tenir des élections législatives le 13 décembre 1975. Cette intervention directe du gouverneur général, un poste considéré comme plutôt honorifique, suscite de vives réactions. Lors des élections, les Australiens décident néanmoins de donner une majorité aux libéraux de Fraser et de renvoyer les travaillistes de Whitlam dans l'opposition. Le nouveau premier ministre, âgé de 45 ans, adoptera un conservatisme modéré, se faisant le défenseur d'un État moins interventionniste et d'un fédéralisme plus décentralisé.

Pour en savoir plus: Lettre du gouverneur-général d'Australie expliquant le changement de premier ministre

Gouvernance et gouvernement [ 11 novembre 1975 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Australie
ÉlevéSi John Robert KerrMalcolm Fraser

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie [1970 - 1980]



10 mars 1971 William «Bill» McMahon : chef du gouvernement (investiture/assermentation)
2 décembre 1972[Résultats] Élections législatives
5 décembre 1972 Gough Whitlam : chef du gouvernement (investiture/assermentation)
18 mai 1974[Résultats] Élections législatives
11 juillet 1974Si John Robert Kerr : chef d'État (investiture/assermentation)
11 novembre 1975 Crise politique en Australie
11 novembre 1975 Malcolm Fraser : chef du gouvernement (investiture/assermentation)
13 décembre 1975[Résultats] Élections législatives
8 décembre 1977Sir Zelman Cowen : chef d'État (investiture/assermentation)
10 décembre 1977[Résultats] Élections législatives
18 octobre 1980[Résultats] Élections législatives

 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension