Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

23 novembre 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

6 juin 2007

Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Vladimir Poutine

Du 6 au 8 juin 2007, se tient le 33e Sommet du G8 qui a lieu à Heiligendamm, dans une station balnéaire de l'Allemagne. Même si ce sommet porte essentiellement sur les changements climatiques, d'autres sujets sont également abordés comme le bouclier antimissile états-unien en Europe, l'aide à l'Afrique et les problématiques du Darfour et du Kosovo.

Tenu à l'écart des nombreux manifestants, que l'on dénombre à plus de 10 000, le Sommet du G8 nécessité la présence de plus de 16 000 policiers allemands qui sécurisent la région avec près de 1 100 soldats. Alors que les participants devaient se concentrer davantage sur la problématique des changements climatiques, le projet de bouclier antimissile en Europe présenté par les États-Unis vient perturber la rencontre. La Russie menace en effet de pointer de nouveaux missiles vers l'Europe si le projet est accepté. Des discussions ont lieu entre les deux chefs d'État, George W. Bush (Etats-Unis) et Vladimir Poutine (Russie), afin d'en arriver à une solution. À un autre niveau, les leaders européens, dont le nouveau président français Nicolas Sarkozy, souhaitent une entente mondiale sur les changements climatiques permettant une réduction substantielle des gaz à effet de serre (GES) pour 2050 (50 % par rapport aux émissions de 1990) qui inclurait les Etats-Unis. Au terme de la conférence, ce n'est toutefois qu'une entente sans objectif chiffré de réduction qui est convenue, ce qui satisfait Washington. D'autres mesures sont adoptées, notamment une promesse de plusieurs milliards de dollars pour lutter contre les pandémies en Afrique qui est annoncée par les membres du G8. Finalement, aucune entente sur le statut du Kosovo ou le conflit au Darfour ne sera conclue au cours de ce sommet.

Pour en savoir plus: Résumé de la présidence du Sommet de Heiligendamm

Dans les médias...


Pierre Bocev, Charles Jaigu, « Le G8 s'est achevé par une promesse sur le climat, un désaccord sur le Kosovo et une aide à l'Afrique »

«...Le plat de résistance des trois jours sur la Baltique était néanmoins la tentative d'associer à nouveau les États-Unis à la lutte contre le réchauffement de la planète sous l'égide de l'ONU, et avec des objectifs aussi précis que contraignants. Mission en partie accomplie puisque George Bush a souscrit à un texte qui évoque la réduction « substantielle » des émissions de gaz à effet de serre. Washington accepte aussi de « prendre en compte sérieusement » les engagements plus ambitieux de ses partenaires du G8. Et de rejoindre la voie du protocole de Kyoto à la prochaine étape. Un « bon accord », a jugé Angela Merkel. Mais les conseillers de la Maison-Blanche ont immédiatement parlé d'« aspirations » en lieu et place d'engagements et passé sous silence l'adverbe « sérieusement » qui avait été au centre des marchandages. Quant au retour à Kyoto, les États-Unis ont bien signé le texte de 1997, mais sans le ratifier et rien ne les empêchera le cas échéant de recommencer. »

Le Figaro (France), 9 juin 2007, p. 2-3.

Bruno Odent, « L'Afrique invitée à récupérer les miettes du G8 »

«...Les pays du G8 s'inscrivent en effet dans le prolongement des décisions prises au sommet de Gleneagles, il y a deux ans, sous présidence britannique, dont le bilan apparaît pour le moins calamiteux. Car les pays riches se sont montrés incapables de tenir leurs engagements en matière d'aide au développement. Et en dépit de l'annulation partielle de dettes pour dix-huit pays très pauvres, présentée alors comme un « tournant historique », les écarts de développement et la misère se sont encore considérablement renforcés. Dans le communiqué final, les Huit réaffirment l'engagement pris à Gleneagles de doubler l'aide à l'Afrique d'ici à 2010, ce qui représenterait une enveloppe supplémentaire d'un peu plus de 35 milliards d'euros par an à cette date, dont la moitié pour l'Afrique subsaharienne. Mais le texte ne fait mention d'aucun mécanisme contraignant et rien n'indique, dans l'équilibre qu'il conviendrait de trouver sur le sujet entre « générosité et efficacité (économique) », selon l'expression du président Sarkozy, que le premier terme pèse vraiment très lourd. »

L'Humanité (France), 9 juin 2007, p. 6.

Pierre-Paul Noreau, « Espoirs de changement »

«...Le Sommet du G8 réunissant les dirigeants des pays les plus industrialisés de la planète n'a pas répondu à toutes les attentes. Compte tenu des intérêts multiples et divergents en jeu, il n'y a pas à s'en surprendre. Si on ne peut conclure à un remarquable succès, il faut au moins convenir qu'il y a eu progrès dans des dossiers difficiles et espoirs sérieux de changements à moyen terme. (...) L'élargissement enfin de la rencontre à d'autres leaders importants comme le Chinois Hu Jintao, l'Africain du Sud Thabo Mbeki et le Brésilien Luiz Inacio Lula da Silva démontre que le monde peut moins que jamais être régi à partir d'une poignée de grandes capitales. Il y a une obligation de dialogue à large échelle en raison de l'interdépendance toujours plus grande entre les pays. Or, ce sont justement au coeur de ces échanges que se trouvent les réponses pour contrer des calamités comme le sida ou les éléments d'une solution à un problème inextricable comme celui du Darfour. »

Le Soleil (Québec, Canada), 9 juin 2007, p. 28.

Éditorial

«...The point of inviting Russia to join what was once the Group of 7 industrial nations was to ratchet down lingering tensions after the Cold War. Russia would be assured it was part of the family, not the enemy. But the West's efforts to make nice don't seem to be working. Before he arrived at the G-8 summit, Putin sent a message : Europe, we have some missiles with your name on them. That was a warning to the U.S. and European nations that like a U.S. plan to site anti-missile radar in the Czech Republic and interceptor missiles in Poland. The proposed missile shield has in mind a defense against belligerent nations such as Iran. Russia is no longer considered by the West to be a threat. But Putin has nevertheless been increasingly unfriendly. Proceed with the shield, he said, and Russia would have to consider aiming its missiles at Europe. Putin has decided to treat the West as he's been treating his own citizens : by pounding them with a hammer. »

The Chicago Tribune (États-Unis), 11 juin 2007.

Gouvernance et gouvernement [ 6 juin 2007 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Allemagne
ÉlevéHorst KöhlerAngela Merkel

États-Unis
ÉlevéGeorge W. Bush

Canada
ÉlevéMichaëlle JeanStephen Harper

Russie
IntermédiaireVladimir PoutineMikhail Efimovich Fradkov

France
ÉlevéNicolas SarkozyFrançois Fillon

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 2002 - 2016



septembre
2002
Élection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Gerhard Schröder

septembre
2002
[Résultats] Élections législatives

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

septembre
2005
Élection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Angela Merkel

septembre
2005
[Résultats] Élections législatives

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

septembre
2009
Réélection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Angela Merkel

septembre
2009
[Résultats] Élections législatives

septembre
2013
Réélection en Allemagne d'un gouvernement dirigé par Angela Merkel

septembre
2013
[Résultats] Élections législatives

septembre
2015
Adoption d'un plan par l'Union européenne afin de répartir 120 000 demandeurs d'asile


Dans l'actualité


octobre
2017
Le B.R.I.C.S parmi les grandes puissances du G20 à Hambourg

octobre
2017
Baisse du chômage en Europe : un écart non négligeable entre les États

septembre
2017
Élections en Allemagne : un quatrième mandat assuré pour Angela Merkel?

février
2017
Législatives allemandes de 2017 : le mandat « de trop » pour Merkel?

septembre
2016
Malgré le scandale, Volkswagen continue de rouler

février
2016
L'Allemagne : une réunification pour le peuple, peu importe le prix

février
2016
Le grand flou européen

janvier
2016
Le sommet de Malte : une réponse à la crise des migrants

janvier
2016
Helmut Schmidt, un chancelier arrogant mais acclamé

novembre
2015
Allemagne : le phénomène de «Schrumpfung » frappe les villes de l'est


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016