14 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

4 mai 1958

Tenue d'élections au Laos

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Souvanna Phouma

Des négociations entre les communistes et le gouvernement royal entraînent la formation d'un gouvernement d'unité nationale. Des élections législatives complémentaires subséquentes permettent à la formation communiste de faire son entrée à l'Assemblée nationale.

Après avoir accédé à l'indépendance le 21 juillet 1954, le Laos fit son entrée à l'Organisation des Nations unies en décembre 1955. Au niveau domestique, le pays se trouvait néanmoins divisé. Trois factions dominantes cherchaient à contrôler le pays : les neutralistes, présents au sein du gouvernement royal, la droite conservatrice, soutenue par les Américains, et le Pathet Lao (communiste), appuyé par le Viêt-nam du Nord et la Chine. La droite ne manifestait aucun intérêt à engager des négociations, mais cherchait plutôt à mater les communistes par la force. Pour sa part, le Pathet Lao désirait négocier son entrée au sein du gouvernement en tentant de faire des gains auprès de la population. Dans un premier temps, cette organisation politique fut rebaptisée le Front patriotique lao (Neo Lao Haksat), un nom qui se voulait plus rassembleur. Ensuite, la nouvelle formation engagea des pourparlers avec le gouvernement royal. Le premier ministre, le prince Souvanna Phouma, était prêt à entamer des négociations afin de rétablir l'unité nationale. On en vint à un accord en novembre 1957 et, peu de temps après, un gouvernement d'union nationale fut constitué. Des élections législatives complémentaires se tiennent le 4 mai 1958. Le Neo Lao Haksat fait alors des gains importants, ce qui lui permet de faire son entrée officielle à l'Assemblée nationale. Mécontentes, les forces de droite se mobilisent pour déstabiliser la gauche. En juillet, le premier ministre Phouma est forcé de démissionner au profit de la droite qui met aussitôt un terme à la coalition gouvernementale. Les tensions politiques s'amplifient et dégénèrent en guerre civile. Le 9 août 1960, un coup d'État remet Phouma au pouvoir sans que ce dernier ne réussisse toutefois à mettre un terme aux hostilités.

Gouvernance et gouvernement [ 4 mai 1958 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Laos
TransitionSisavang VongPrince Souvanna Phouma

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1948 - 1968



juillet
1954
Accession du Laos à l'indépendance

décembre
1955
Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)

mai
1958
Tenue d'élections au Laos


Dans l'actualité


octobre
2018
Le Laos : le pouvoir selon le parti communiste unique

février
2016
Le Laos, une économie en effervescence


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019