Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

18 février 1960

Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Sept pays d'Amérique latine signent le traité de Montevideo dans le but de créer une zone de libéralisation des échanges commerciaux. Ce document servira de base à l'établissement de plusieurs zones de libre-échange à travers l'Amérique latine.

Le traité de Montevideo crée en 1960 l'Association de libre-échange de l'Amérique latine (ALALC). Cette entente est signée par sept pays (Argentine, Brésil, Chili, Mexique, Paraguay, Pérou, Uruguay) auxquels se joignent la Colombie et l'Équateur (1961), le Venezuela (1966) et la Bolivie (1967). Les signataires originaux se donnent 12 ans pour créer un marché commun facilitant le développement économique de la région. Les pays membres s'engagent à éliminer les pratiques protectionnistes et à négocier des accords multilatéraux pour abaisser leurs tarifs et restrictions non-tarifaires. Ils affirment aussi leur volonté de procéder à une intégration économique par une consolidation de leurs pratiques économiques, une coordination de leurs projets de développement et un accroissement de leurs échanges commerciaux. Dirigée par un conseil des ministres des Affaires étrangères des États membres, l'ALALC fait un suivi du processus d'intégration. Plusieurs embûches entravent la progression de ce projet, notamment les réticences des États-Unis qui n'acceptent d'y participer financièrement qu'en 1965. Différentes conférences, comme celle de Punta del Esta, en 1967, permettront la mise en place de mécanismes de libéralisation du commerce entre les pays. La création du Pacte andin, en 1969, marquera une nouvelle étape vers la création d'une communauté des nations sud-américaines. L'ALALC jouera aussi un rôle d'intermédiaire auprès de plusieurs organisations internationales et aidera plusieurs pays à conclure des accords bilatéraux. Le traité de Montevideo a donc servi à établir les bases sur lesquelles la coopération s'est développée en Amérique latine, avant qu'un autre traité de Montevideo ne soit conclu en 1980.

Gouvernance et gouvernement [ 18 février 1960 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Argentine
LimitéArturo Frondizi Ercoli

Brésil
IntermédiaireJuscelino Kubitschek de Oliveira

Chili
LimitéJorge Alessandri Rodríguez

Mexique
FaibleAdolfo López Mateos

Paraguay
FaibleAlfredo Stroessner Matiauda

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1955 - 1965



septembre
1955
Démission du président argentin Juan Domingo Peron

février
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine


Dans l'actualité


novembre
2017
Le désir d'un regain économique souffle sur les élections de mi-mandat en Argentine

janvier
2017
Une première année difficile pour l'Argentine de Macri

février
2016
L'Argentine profite de l'investissement chinois pour construire des centrales nucléaires

novembre
2015
Premier tour à la présidentielle en Argentine: Kirchner contrainte de rester spectatrice

décembre
2014
L'ombre des «fonds vautours» plane sur l'Argentine

septembre
2014
Percée de l'extrême-droite en Argentine: Bandera Vecinal intègre le paysage politique

janvier
2014
Argentine : manoeuvres de la dernière chance pour la présidente et son parti

novembre
2013
Trafic d'armes à hauteur de 200 millions $ : l'ex-président argentin Carlos Menem condamné

avril
2013
Le FMI presse Buenos Aires de remettre à jour ses statistiques

novembre
2012
Argentine : le retour des Cacerolazos pour protester contre Cristina Kirchner


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016