25 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

27 décembre 1974

Émergence du Front sandiniste de libération nationale au Nicaragua

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Anastasio Somoza Debayle

Après avoir été un groupuscule, le Front sandiniste de libération nationale (FSLN) émerge en décembre 1974 en effectuant une audacieuse prise d'otages. Le FSLN s'imposera avec le temps comme la seule force militaire capable de faire face à la dictature d'Anastasio Somoza au Nicaragua.

Inspiré par la lutte d'Augustino Sandino durant les années 1920, le FSLN est fondé en 1961 à La Havane. Recrutant chez les ouvriers et les étudiants, il lance au milieu des années 1960 deux offensives qui échouèrent. Réfugiés dans la jungle, ses membres publient en 1969 un programme réformiste qui prévoit, entre autres, une réforme agraire, le respect des croyances religieuses et le remplacement de la garde nationale par une armée populaire. En 1969, un affrontement d'envergure avec la garde nationale, retransmis à la télévision, déclenche un courant de sympathie pour le FSLN. Il se lance en 1970 dans une série de vols de banques pour se financer. Même s'il ne compte qu'une centaine de membres, le front frappe un grand coup le 27 décembre 1974. Un commando profite alors d'une fête qui se déroule à Managua pour s'emparer de 30 otages, dont le beau-frère du président Somoza. Somoza accepte les demandes des sandinistes qui obtiennent de l'argent, la libération de leurs dirigeants et la publication de communiqués. Cette prise d'otages donne de la crédibilité aux sandinistes. Ébranlé, le gouvernement impose la loi martiale et se lance dans une campagne de répression. Elle fera des milliers de morts et contribuera à la montée de l'opposition. En octobre 1975, des considérations stratégiques entraînent la division du FSLN en trois factions : les marxistes orthodoxes (TP) préconisent une guérilla basée sur la prolétarisation des travailleurs; une deuxième tendance souhaite une guerre populaire prolongée(GPP); alors qu'un troisième groupe favorise une approche insurrectionnelle. Par la suite, le FSLN s'imposera comme la seule force militaire capable d'affronter la garde nationale. Les trois factions se regrouperont pour la lutte finale en janvier 1979.

Gouvernance et gouvernement [ 27 décembre 1974 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Nicaragua
FaibleAnastasio Somoza Debayle

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1969 - 1979



décembre
1972
Tremblement de terre dévastateur au Nicaragua

décembre
1974
Émergence du Front sandiniste de libération nationale au Nicaragua

janvier
1978
Assassinat de l'homme politique nicaraguayen Pedro Chamorro

août
1978
Assaut des rebelles sandinistes sur l'Assemblée nationale au Nicaragua

juillet
1979
Démission du président du Nicaragua, Anastasio Somoza Debayle


Dans l'actualité


octobre
2018
Nicaragua : le président Daniel Ortega s'accroche au pouvoir

janvier
2015
Une route sinueuse pour l'actuel président du Nicaragua, Daniel Ortega

janvier
2007
Daniel Ortega retrouve la présidence du Nicaragua

novembre
2006
Hausse de l'IDH en Amérique latine : qui en profite vraiment?

novembre
2006
L'élection présidentielle au Nicaragua

novembre
2006
Nicaragua : l'avortement interdit en toutes circonstances


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016