21 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

1 janvier 1963

Intensification de la guérilla au Pérou

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Juan Velasco Alvarado

Au début des années 1960, le Pérou fait face à l'émergence d'un puissant mouvement de contestation paysanne et indigène auquel se greffe plusieurs mouvements de guérilla. Bien qu'ouvert à certaines réformes, le gouvernement mène une lutte anti subversive qui ne réussit toutefois pas à endiguer complètement la contestation.

Le Pérou, qui a une longue tradition de rébellions, est confronté au début des années 1960 à la plus grande mobilisation paysanne et indigène des 150 dernières années. Les paysans, en grande majorité des travailleurs agricoles indigènes, formèrent alors la base de syndicats ruraux de plus en plus engagés face à la détérioration de leurs conditions. Les premières tensions (grèves, saisies de terres) apparurent dès les années 1950 dans la région de Cusco. Exigeant une réforme agraire, les paysans eurent recours à des tactiques allant de l'occupation pacifique des terres à la confrontation violente avec les grands propriétaires, la police et les militaires. En 1960, ils formaient le principal mouvement de protestation paysanne. Puis, d'autres groupes plus radicaux, inspirés par Cuba, voient dans cette agitation une occasion de lancer la révolution armée dans les campagnes. C’est le cas de l'Armée révolutionnaire de gauche de Luis de la Puente, qui mène une guerre de guérilla. De la Puente sera tué par les militaires en octobre 1965. Un groupe appelé Tupac Ameru, et dirigé par Guillermo Lobatón, est éliminé en juin 1966 après six mois d'affrontements avec l'armée. L'Armée de libération, un groupe d'allégeance castriste, est pour sa part éliminé par l'armée en 1966. Pour contrer cette mouvance révolutionnaire, les dirigeants concluent que la répression et la préservation du statu quo ne suffiront pas. Sous le général Juan Velasco Alvarado, porté au pouvoir en octobre 1968, ils procéderont à des réformes en profondeur. Alvarado fera de Bejar Rivera, un ancien membre de la guérilla, une figure clef du gouvernement dans l'organisation des travailleurs. Le gouvernement promulguera ensuite une loi agraire, la plus importante d'Amérique latine, puis une loi d'amnistie, en 1970. (NOTE : la date du 1e janvier constitue un repère général qui ne réfère à aucun événement précis)

Gouvernance et gouvernement [ 1 janvier 1963 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Pérou
FaibleRicardo Pío Pérez GodoyÓscar Vargas Prieto

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1958 - 1968



janvier
1963
Intensification de la guérilla au Pérou

mai
1964
Émeute dans un stade de soccer au Pérou

octobre
1968
Renversement du président Fernando Belaunde Terry au Pérou


Dans l'actualité


février
2019
Pérou : référendum pour une refonte systémique anticorruption

septembre
2018
Pérou : un troisième président dans l'eau chaude

septembre
2016
Pérou : Kuczynski victorieux par une poignée de votes

janvier
2016
Pérou: montée de la violence autour du projet minier de Las Bambas

janvier
2016
L'économie péruvienne en fin de mandat d'Humala

janvier
2015
Ralentissement de l'économie péruvienne : le ministre des Finances écope

février
2014
Le jeu de la chaise musicale à l'honneur au sein du gouvernement péruvien

octobre
2013
Déficit démocratique et corruption: les Péruviens descendent dans la rue

octobre
2012
Troisième gouvernement en un mandat pour le Pérou

novembre
2011
L'or péruvien : la patate chaude d'Humala


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019