21 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

novembre 1986

Fondation de la Confédération des nations indigènes de l'Équateur

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Les dirigeants des nations indigènes de l'Équateur se réunissent en novembre 1986 pour former la Conaie (Confédération des nations indigènes de l'Équateur). Celle-ci devint rapidement un large mouvement de défense des droits et de promotion de réformes sociales, politiques et éducationnelles pour les Amérindiens de l'Équateur.

Le XXe siècle est marqué par la montée des revendications des autochtones d'Amérique. Les Amérindiens de l'Équateur jouent un rôle important dans cette lutte contre l'oppression et la discrimination. En novembre 1986, leurs dirigeants forment la Conaie, un mouvement de promotion et de défense des droits indigènes dont l'influence rayonne sur l'Amérique latine. Son rôle se résume d'abord à être le porte-parole des nations indigènes et à fournir un support institutionnel à leurs organisations locales et régionales. Puis, à partir de 1990, la Conaie déclenche des mouvements de protestations nationales. Du 4 au 8 juin 1990, elle bloque les routes et paralyse le pays afin de forcer le gouvernement à négocier la reconnaissance du droit des Amérindiens à la terre, à l'éducation et au développement économique. À certains endroits, plus de 50 000 personnes manifestent en dépit de la répression policière. La participation de toutes les nations amérindiennes constitue un événement unique en Équateur. Celles-ci pressent le gouvernement de procéder à une réforme constitutionnelle afin de reconnaître l'Équateur comme un pays multiethnique et multiculturel. Le gouvernement accepte de négocier et la Conaie présente 16 grandes revendications (contrôle des terres, taxation, réformes constitutionnelles, etc.) Fait unique en Amérique latine, le gouvernement cède alors 16 000 km carrés de terre aux Amérindiens. La Conaie organisera d'autres manifestations contre la célébration du 500e anniversaire de l'arrivée de Colomb (1992) ou contre une réforme agraire néolibérale (1994). En 1996, elle se mobilisera en faveur d'une réforme constitutionnelle qui mènera à la reconnaissance dans la Constitution du droit des Amérindiens à maintenir et à développer leur identité et traditions sous toutes leurs facettes.

Pour en savoir plus: Déclaration politique de la Confédération des nations indigènes de l'Équateur

Gouvernance et gouvernement [ 0 novembre 1986 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Équateur
IntermédiaireLeón Esteban Febres Cordero

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 1976 - 1996



avril
1979
Élection de Jaime Roldos Aguilera à la présidence de l'Équateur

mai
1981
Décès du président de l’Équateur, Jaime Roldos Aguilera

novembre
1986
Fondation de la Confédération des nations indigènes de l'Équateur

mai
1992
[Résultats] Élection présidentielle

mai
1996
[Résultats] Élection présidentielle


Dans l'actualité


septembre
2018
Montée de violence en Équateur : la liberté de presse parmi les victimes

janvier
2017
Élection présidentielle équatorienne sans Correa

avril
2013
Un président au goût de la majorité équatorienne

février
2011
Chevron rejette le verdict de culpabilité

octobre
2010
Tentative de coup d'État en Équateur

septembre
2009
Rafael Correa : premier président équatorien réélu depuis 30 ans

septembre
2008
Le gouvernement équatorien souhaite l'expulsion d'Odebrecht

mars
2008
Crise en Amérique du Sud

février
2008
La droite équatorienne se soulève et dit non à Correa

octobre
2007
V pour victoire : Correa et le « socialisme du 21e siècle »


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016