Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

23 novembre 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

2 décembre 2007

Élection en Russie du parti Russie unie de Vladimir Poutine

Texte rédigé par l'équipe de Perspective monde

Vladimir Poutine

Russie unie remporte une écrasante victoire aux élections législatives russes. Ce résultat confirme la popularité du parti du président Vladimir Poutine, même si la campagne et le scrutin sont marqués d'irrégularités qui sont dénoncées par des observateurs locaux et étrangers.

La loi électorale de 2005 instaurait un mode de scrutin proportionnel intégral de liste. Le seuil ayant été fixé à 7 % des voix, seulement quatre partis remportent des sièges. L'opposition est ainsi marginalisée au profit de Russie unie : avec 64 % des voix, celle-ci obtient 315 des 450 sièges en jeu à la Douma, la chambre basse du Parlement russe. Le Parti communiste récolte pour sa part 57 sièges avec 11,6% des voix, alors que l'ultranationaliste Parti libéral démocratique termine troisième avec 40 sièges. Les partis d'opposition dénoncent toutefois les actes de répression commis à leur endroit. Garry Kasparov, l'ex-champion mondial des échecs qui dirige le mouvement L'Autre Russie, est arrêté. Un autre candidat, Farid Babaev du Parti Iabloko, est même assassiné. L'opposition déplore le fait que Poutine, en campagne pour Russie unie, utilise les ressources de l'État au profit de sa formation. Plusieurs pays demandent aussi à Moscou de faire la lumière sur des allégations d'irrégularités comme le bourrage des urnes. Malgré sa popularité auprès de l'électorat, Poutine, qui achève son deuxième mandat à la présidence, ne pourra se porter candidat lors de la présidentielle de mars 2008 à cause d'une disposition de la Constitution. En s'alliant avec les ultranationalistes, Russie unie jouit néanmoins de la majorité nécessaire pour procéder à un amendement constitutionnel qui pourrait éventuellement permettre au président de rester en poste. La possibilité que Poutine décide éventuellement de devenir premier ministre est également évoquée.

Résultats du scrutin

Dans les médias...


Vadim Kamenka, « Le parti de Poutine vers le triomphe annoncé »

«...L'hypermédiatisation du scrutin aura été de tous les instants et jusqu'au dernier moment. En accordant massivement leurs suffrages à Russie unie, les Russes ont été sensibles à ce que représente pour eux Poutine : la stabilité économique et le retour en force de la Russie sur le plan international (Iran, Kosovo...). Autres thèmes porteurs, le retour à l'ordre et la volonté de « relever la capacité de défense et l'autorité du pays » ont là encore été largement entendus. Mais certains électeurs bien loin de cette thématique apparaissaient hier quelque peu perdus. « J'ai choisi Poutine, pas Russie unie », affirme une jeune femme au sortir du bureau de vote. La stratégie de mettre en avant la personnalité du président a fonctionné pour une partie des électeurs, tandis que pour d'autres il est clair qu'il s'agissait déjà d'une pré-présidentielle. Et la volonté de Vladimir Poutine et de son camp de transformer ces élections en plébiscite semblait, de fait, en passe de réussir. »

Libération (France), 3 décembre 2007, p. 11.

Jean-Baptiste Naudet, « Russie : le triomphe du système Naudet »

«...Pourquoi le pouvoir s'est-il alors senti obligé de truquer un scrutin gagné d'avance ? Il y a, bien sûr, les réflexes soviétiques latents, aggravés par les tendances « tchékistes » d'un pouvoir qui doute de sa légitimité pour s'être bâti dans des circonstances troubles et avec des moyens répressifs. Mais l'hypothèse la plus probable est que Vladimir Poutine et ses hommes des « services » ont transformé ces élections en « opération spéciale » parce que le président avait besoin de la victoire la plus écrasante possible afin de se maintenir au centre d'un pouvoir qui est l'enjeu de batailles souterraines mais féroces. Car, si la démocratie est moribonde sinon morte en Russie, la politique y a toujours ses droits. Comment Vladimir Poutine va-t-il s'y prendre ? Démissionner afin de se représenter après une pause ? Laisser élire un nouveau président qu'il remplacera rapidement ? Ou bien déplacer le centre du pouvoir ailleurs qu'au Kremlin ? Au Parlement, au gouvernement ? Toutes ces options lui sont aujourd'hui ouvertes. Même la plus simple : se faire élire une troisième fois après avoir fait modifier la Constitution par sa nouvelle majorité. »

Le Nouvel Observateur (France), 6 au 12 décembre 2007, p. 34.

Serge Truffaut, « Le Russe retors »

«...Toujours est-il que le sentiment le plus partagé par les Russes, politiquement s'entend, est le suivant: la maison Russie est assiégée par l'Occident et lui seul. C'est à noter. Il paraîtrait qu'à Berlin, à Londres, à Paris et à Washington, surtout à Washington, des esprits malfaisants épuisent le temps en confectionnant de funestes projets afin de réduire la nation russe à un rôle de figurant dans la gestion du monde. Bref, Poutine voulait un Russe habité par le sentiment de l'assiégé? Il a réussi. Aujourd'hui, la table est mise. Tous les facteurs et variables sont réunis pour permettre à Poutine de conserver les rênes du pouvoir au lendemain de la prochaine présidentielle. Et ce, même si la Constitution interdit à quiconque ayant obtenu deux mandats présidentiels consécutifs de se présenter une troisième fois. On devrait dire: une troisième fois consécutive. »

Le Devoir (Québec, Canada), 4 décembre 2007, p. a6.

Éditorial

«...The election raises two pressing questions. One is the future political role to be played by Mr. Putin, who has asserted that his party's victory would provide the « moral » basis for him to retain power in some guise after his second - and, under the constitution, final - term as president expires next year. With the Kremlin in control of two-thirds of the seats in the Duma, the lower house of parliament, it will be able to amend the constitution to conform to Mr. Putin's ambitions - a state of affairs that deepens concerns about Moscow's drift from democracy and pluralism. The other question is about Russia's continued role in Western institutions. Having systematically attacked the West, Mr. Putin for the first time blocked Europe from observing a Russian vote and then capped off his campaign by formalizing Moscow's withdrawal from the Treaty on Conventional Armed Forces in Europe, which limits Russian and NATO deployments on the continent. Now, on the heels of a tainted election, Western leaders must reassess Russia's role in the G-8 and other democratic clubs whose ideals and principles Moscow holds in such evident contempt. »

The Washington Post (États-Unis), 4 décembre 2007.

Gouvernance et gouvernement [ 2 décembre 2007 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Russie
LimitéVladimir PoutineViktor Alekseyevich Zubkov

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie 2002 - 2016



décembre
2003
Élection du parti Russie unie en Russie

décembre
2003
[Résultats] Élections législatives

mars
2004
Élection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

mars
2004
[Résultats] Élection présidentielle

septembre
2004
Dénouement d'une prise d'otages dans une école de Beslan, en Russie

décembre
2007
Élection en Russie du parti Russie unie de Vladimir Poutine

décembre
2007
[Résultats] Élections législatives

mars
2008
Élection de Dmitri Medvedev à la présidence de la Russie

mars
2008
[Résultats] Élection présidentielle

décembre
2011
Réélection du parti Russie unie en Russie

décembre
2011
[Résultats] Élections législatives

mars
2012
Élection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

mars
2012
[Résultats] Élection présidentielle

février
2014
Ouverture des Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, en Russie

mars
2014
Tenue d'un référendum en Crimée

juillet
2014
Écrasement d'un avion de la Malaysia Airline au-dessus du territoire ukrainien

janvier
2015
Chute importante du prix du baril de pétrole

octobre
2015
Attentat contre un avion de la compagnie russe Metrojet

septembre
2016
Réélection en Russie du parti Russie unie

septembre
2016
[Résultats] Élections législatives


Dans l'actualité


septembre
2017
L'Europe à la rencontre des Russes

mars
2017
La réticence russe face à la COP 21

février
2017
Quand les traditions conservatrices l'emportent en Russie

octobre
2016
La guerre du Donbass et l'escalade des tensions OTAN-Russie

octobre
2016
La mer Baltique agitée par des discordes politiques

octobre
2016
La Russie à Rio 2016 : le bouc émissaire du dopage sportif

mars
2016
25 ans plus tard : un retour sur l'héritage de Gorbatchev

septembre
2015
La Russie fête le 70e anniversaire de sa victoire contre l'Allemagne nazie

avril
2015
L'énergie et l'arsenal nucléaire : une importance capitale pour la Russie

décembre
2014
Le gaz naturel au coeur du bras de fer Russie-Europe


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016