Université de Sherbrooke
École de politique appliquée     Vendredi 31 octobre 2014      Accueil              
       
Pays | Statistiques | Années | Événements | Conflits | Organisations | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Valeurs | Jeux     

12 novembre 1970
Cyclone tropical au Pakistan oriental (Bangladesh)

Texte rédigé par l'équipe de Perspective Monde,

Dévastation après le passage du cyclone au Bangladesh

La région du nord du golfe du Bengale connaît une des pires catastrophes naturelles de l'histoire en novembre 1970, alors qu'un cyclone fait entre 1,5 et 2,5 millions de victimes. Situé au Pakistan Oriental, le futur Bangladesh, le delta du Gange est le plus durement touché par le cyclone qui ravage les îles de Bhola, de Hatya et de Dubla.

D'autres cyclones avaient dévasté les côtes du golfe du Bengale, notamment en 1737 (300 000 victimes), 1960 (5000 morts) et 1965 (17 000 victimes). (plus récemment, le 15 novembre 2007, un autre faisait 3250 morts). Mais celui de novembre 1970 est sans aucun doute celui qui cause le plus de dommages dans la région. Seulement 2% des enfants de moins de deux ans habitant les zones sinistrées y ont survécu. De nombreuses infrastructures sont également dévastées, affectant particulièrement la population paysanne. Lignes téléphoniques et électriques, routes, voies ferrées et aéroports doivent être reconstruites. L'aide de la communauté internationale ne se fait pas attendre. Quelques jours après la tragédie, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis, entre autres, s'impliquent activement pour venir en aide aux victimes. Pour sa part, le gouvernement pakistanais, dirigé par Agha Mohammad Yahya Khan, est grandement critiqué à cause de la redistribution chaotique et inéquitable de cette aide. La population exprime son mécontentement et, lors des élections législatives du 7 décembre 1970, le Parti autonomiste (Awami League) de son opposant, Shiekh Mujibur Rahman, remporte 75% des sièges au Pakistan oriental. Ce parti revendique davantage de pouvoirs pour les bengalis, majoritaires au Pakistan oriental. Trois mois et demi plus tard, l'armée pakistanaise réprimera ce mouvement aux tendances séparatistes, qui aurait été soutenu par l'Inde. C'est le début de la troisième guerre indo-pakistanaise, qui aura comme dénouement la création d'un nouveau pays, le Bangladesh, le 17 décembre 1971.

Gouvernance et gouvernement [ 12 novembre 1970 ]

PaysNiveau de démocratieChef de l'ÉtatChef du gouvernement

Bangladesh
IntermédiaireInformation non-pertinenteInformation non-pertinente

Pakistan
TransitionAgha Mohammad Yahya KhanAgha Mohammad Yahya Khan

Les informations précédentes renvoient précisement à la date de l'événement. Le niveau de démocratie est établi à partir des travaux de l'équipe de Polity IV. L'indice renvoie à la démocratie institutionnelle. Les noms des gouvernants sont établis à partir de nos bases de données les plus récentes. Là où on ne trouve aucun nom pour chef du gouvernement, il faut conclure que le chef de l'État est aussi, et sans intermédiaire, le chef du gouvernement, ce qui est le cas des systèmes présidentiels classiques (les États-Unis par exemple).

Évolution des composantes du système politique

ProfilGouvernantsDémocratiePartis politiques

Obtenez des informations supplémentaires sur le profil général des pays, les gouvernants, le niveau de démocratie et les différents partis politiques ayant oeuvré sur la scène nationale depuis 1945.
 

Chronologie [1960 - 1980]



12 novembre 1970 Cyclone tropical au Pakistan oriental (Bangladesh)
17 avril 1971Sayeed Nazrul Islam : chef d'État (investiture/assermentation)
25 avril 1971 Tajuddin Ahmed : chef du gouvernement (investiture/assermentation)
17 décembre 1971 Proclamation de l'indépendance du Bangladesh
12 janvier 1972Abu Sayeed Chowdhury : chef d'État (investiture/assermentation)
13 janvier 1972 Sheikh Mujibur Rahman : chef du gouvernement (investiture/assermentation)
7 mars 1973[Résultats] Élections législatives
26 décembre 1973Mohammad Mohammadullah : chef d'État (investiture/assermentation)
17 septembre 1974Admission à l'Organisation des Nations unies (ONU)
28 décembre 1974 Proclamation de l'état d'urgence par le premier ministre Sheikh Mujibur Rahman au Bangladesh
25 janvier 1975Sheikh Mujibur Rahman : chef d'État (investiture/assermentation)
26 janvier 1975 Mohammad Mansoor Ali : chef du gouvernement (investiture/assermentation)
15 août 1975Khandakar Mushtaq Ahmed : chef d'État (investiture/assermentation)
6 novembre 1975Abu Sadat Mohammad Sayem : chef d'État (investiture/assermentation)
7 novembre 1975 Abu Sadat Mohammad Sayem : chef du gouvernement (investiture/assermentation)
29 novembre 1976 Ziaur Rahman : chef du gouvernement (investiture/assermentation)
21 avril 1977Ziaur Rahman : chef d'État (investiture/assermentation)
18 février 1979[Résultats] Élections législatives
15 avril 1979 Shah Azizur Rahman : chef du gouvernement (investiture/assermentation)

 Dir: Jean-Herman Guay Faculté des lettres et sciences humaines       Version 9.6 2014    ©Tous droits protégés     Bilan du siècle   Dimension