Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

20 septembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche



Burundi, dirigeants politiques


   Début:    Fin:



Chefs d'État


Nom

Début

Fin

Formation politique

*  ** ***

Mwambutsa IV

1962 

(1 juillet)

1966 

(8 juillet)

Ntare V (Charles Ndizeye)

1966 

(8 juillet)

1966 

(28 novembre)

Michel Micombero

1966 

(28 novembre)

1976 

(1 novembre)

militaire/Union pour le progrès national

Jean-Baptiste Bagaza

1976 

(2 novembre)

1987 

(3 septembre)

militaire/Union pour le progrès national

Pierre Buyoya

1987 

(3 septembre)

1993 

(10 juillet)

militaire/Union pour le progrès national

Melchior Ndadaye

1993 

(10 juillet)

1993 

(21 octobre)

Front pour la démocratie au Burundi

François Ngeze

1993 

(21 octobre)

1993 

(27 octobre)

Union pour le progrès national

Sylvie Kinigi

1993 

(27 octobre)

1994 

(5 février)

Union pour le progrès national

Cyprien Ntaryamira

1994 

(5 février)

1994 

(6 avril)

Front pour la démocratie au Burundi

Sylvestre Ntibantunganya

1994 

(6 avril)

1996 

(25 juillet)

Front pour la démocratie au Burundi

Pierre Buyoya

1996 

(25 juillet)

2003 

(20 avril)

Union pour le progrès national

Domitien Ndayizeye

2003 

(30 avril)

2005 

(26 août)

Front pour la démocratie au Burundi

Pierre Nkurunziza

2005 

(26 août)

2010 

(26 août)

Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces pour la défense de la démocratie

Pierre Nkurunziza

2010 

(26 août)

 

Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces pour la défense de la démocratie

* Niveaux de démocratie, ** Types d'accession au poste, *** Orientations idéologiques des partis


Chefs du gouvernement


Nom

Début

Fin

Formation politique

*  ** ***

Joseph Cimpaye

1961

(26 janvier)

1961

(28 septembre)

Union des parties populaires

Louis Rwagasore

1961

(28 septembre)

1961

(13 octobre)

Union pour le progrès national

André Muhirwa

1961

(20 octobre)

1963

(10 juin)

Union pour le progrès national

Pierre Ngendandumwe

1963

(18 juin)

1964

(6 avril)

Union pour le progrès national

Pierre Ngendandumwe

1965

(7 janvier)

1965

(15 janvier)

Union pour le progrès national

Pié Masumbuko

1965

(15 janvier)

1965

(26 janvier)

Union pour le progrès national

Joseph Bamina

1965

(25 janvier)

1965

( septembre)

Union pour le progrès national

Albin Nyamoya

1965

(6 avril)

1965

(7 janvier)

Union pour le progrès national

Léopold Biha

1965

(13 octobre)

1966

(8 juillet)

Union pour le progrès national

Michel Micombero

1966

(11 juillet)

1966

(28 novembre)

militaire/Union pour le progrès national

Albin Nyamoya

1972

(15 juillet)

1973

(5 juin)

Union pour le progrès national

Édouard Nzambimana

1976

(12 novembre)

1978

(13 octobre)

Union pour le progrès national

Adrien Sibomana

1988

(19 octobre)

1993

(10 juillet)

Union pour le progrès national

Sylvie Kinigi

1993

(10 juillet)

1994

(7 février)

Union pour le progrès national

Anatole Kanyenkiko

1994

(7 février)

1995

(22 février)

Union pour le progrès national

Antoine Nduwayo

1995

(22 février)

1996

(31 juillet)

Union pour le progrès national

Pascal-Firmin Ndimira

1996

(31 juillet)

1998

(12 juin)

Union pour le progrès national

* Niveaux de démocratie, ** Types d'accession au poste, *** Orientations idéologiques des partis

Précisions sur les différents classements


Le niveau de démocratie est défini à partir des travaux de Monty G. Marshall et Keith Jaggers (Version 2015, Polity IV Dataset, p4v2015) du Center for International Development and Conflict Management, University of Maryland.

Les types d'accession au pouvoir et les orientations idéologiques des partis peuvent évidemment être sujets à controverses et désaccords. Pour beaucoup de pays, cette zone reste en construction. Pour en savoir plus sur les différents critères utilisés, consulter la page suivante: Sources et précisions.

Attention: pour plusieurs raisons, les combinaisons du régime et du type d'accession sont parfois paradoxales, du moins à première vue. Par exemple, l'existence d'un parlement ne présume pas de l'existence d'une démocratie; les députés peuvent être choisis par un processus restreint, contraire au suffrage universel. Inversement, une monarchie constitutionnelle ou symbolique peut se conjuguer fort bien avec une démocratie élevée. Un régime militaire peut aussi procéder à des élections, même si celles-ci sont peu ou pas démocratiques. Pour y voir plus clair, il convient de se référer aux quatre éléments du niveau de démocratie.

Élections législatives


juillet 2005

Autres informations sur le pays

Chronologie contemporaine
Indice de corruption
Évolution du niveau de démocratie

Profil du pays
Évolution démographique depuis 1960
Composantes du PIB
Évolution des températures depuis 1960



Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016