Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

20 août 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche



Belgique, dirigeants politiques


   Début:    Fin:



Chefs d'État


Nom

Début

Fin

Formation politique

*  ** ***

Léopold III

1934 

(23 février)

1951 

(16 juillet)

Baudouin I

1951 

(17 juillet)

1993 

(13 juillet)

Albert II

1993 

(9 août)

2013 

(21 juillet)

Philippe

2013 

(21 juillet)

 


* Niveaux de démocratie, ** Types d'accession au poste, *** Orientations idéologiques des partis


Chefs du gouvernement


Nom

Début

Fin

Formation politique

*  ** ***

Hubert Pierlot

1939

(20 février)

1945

(11 février)

Parti social chrétien

Achille Van Acker

1945

(11 février)

1946

(12 mars)

Parti socialiste belge

Paul-Henri Spaak

1946

(12 mars)

1946

(31 mars)

Parti socialiste belge

Achille Van Acker

1946

(31 mars)

1946

(2 août)

Parti socialiste belge

Camille Huysmans

1946

(2 août)

1947

(19 mars)

Parti socialiste belge

Paul-Henri Spaak

1947

(19 mars)

1949

(10 août)

Parti socialiste belge

Gaston Eyskens

1949

(10 août)

1950

(8 juin)

Parti social chrétien

Jean Pierre Duvieusart

1950

(8 juin)

1950

(15 août)

Parti social chrétien

Louis Marie Joseph Pholien

1950

(15 août)

1952

(15 janvier)

Parti social chrétien

Jean Marie Van Houtte

1952

(15 janvier)

1954

(22 avril)

Parti social chrétien

Achille Van Acker

1954

(22 avril)

1958

(25 juin)

Parti socialiste belge

Gaston Eyskens

1958

(25 juin)

1961

(25 avril)

Parti social chrétien

Théodore Lefèvre

1961

(25 avril)

1965

(25 juillet)

Parti social chrétien

Pierre Charles Harmel

1965

(25 juillet)

1966

(19 mars)

Parti social chrétien

Paul Vanden Boeynants

1966

(19 mars)

1968

(17 juin)

Parti social chrétien

Gaston Eyskens

1968

(17 juin)

1973

(16 janvier)

Parti populaire chrétien

Edmond Jules Leburton

1973

(16 janvier)

1974

(25 avril)

Parti socialiste belge

Léo Tindemans

1974

(25 avril)

1978

(20 octobre)

Parti populaire chrétien

Paul Vanden Boeynants

1978

(20 octobre)

1979

(3 avril)

Parti populaire chrétien

Wilfried Martens

1979

(3 avril)

1981

(6 avril)

Parti populaire chrétien

Mark Eyskens

1981

(6 avril)

1981

(17 décembre)

Parti populaire chrétien

Wilfried Martens

1981

(17 décembre)

1992

(7 mars)

Parti populaire chrétien

Jean-Luc Dehaene

1992

(7 mars)

1999

(12 juillet)

Parti populaire chrétien

Guy Verhofstadt

1999

(12 juillet)

2008

(20 mars)

Parti des libéraux et des démocrates flamands

Yves Leterme

2008

(20 mars)

2008

(30 décembre)

Parti démocrate chrétien flamand

Herman Van Rompuy

2008

(30 décembre)

2009

(25 novembre)

Parti démocrate chrétien flamand

Yves Leterme

2009

(25 novembre)

2011

(6 décembre)

Parti démocrate chrétien flamand

Elio Di Rupo

2012

(6 décembre)

2014

(11 octobre)

Parti socialiste

Charles Michel

2014

(11 octobre)

Mouvement réformateur

* Niveaux de démocratie, ** Types d'accession au poste, *** Orientations idéologiques des partis

Précisions sur les différents classements


Le niveau de démocratie est défini à partir des travaux de Monty G. Marshall et Keith Jaggers (Version 2015, Polity IV Dataset, p4v2015) du Center for International Development and Conflict Management, University of Maryland.

Les types d'accession au pouvoir et les orientations idéologiques des partis peuvent évidemment être sujets à controverses et désaccords. Pour beaucoup de pays, cette zone reste en construction. Pour en savoir plus sur les différents critères utilisés, consulter la page suivante: Sources et précisions.

Attention: pour plusieurs raisons, les combinaisons du régime et du type d'accession sont parfois paradoxales, du moins à première vue. Par exemple, l'existence d'un parlement ne présume pas de l'existence d'une démocratie; les députés peuvent être choisis par un processus restreint, contraire au suffrage universel. Inversement, une monarchie constitutionnelle ou symbolique peut se conjuguer fort bien avec une démocratie élevée. Un régime militaire peut aussi procéder à des élections, même si celles-ci sont peu ou pas démocratiques. Pour y voir plus clair, il convient de se référer aux quatre éléments du niveau de démocratie.

Description des principales fonctions politiques


Gouvernance: La gouvernance en Belgique est influencée par la diversité linguistique de la population qui parle majoritairement le flamand et le français. Cette situation a entraîné des réformes de la Constitution en 1970, 1980 et 1988-1989. En 1993, on adopte un système fédéral complexe avec trois régions autonomes (Flandre, Wallonie, et Bruxelles) qui recherchent un équilibre entre les groupes linguistiques. Certains observateurs politiques considèrent la Belgique comme un système confédéral, essentiellement à cause du peu de pouvoirs de l'État fédéral. Les élections se font au suffrage universel, le vote est obligatoire et l'attribution des sièges se fait sur le système de DHONDT au résultat des listes, par circonscription électorale. Plusieurs partis sont en compétition. La liberté de presse, la liberté d'association et la liberté d'expression sont reconnues, mais il est possible de les restreindre si la restriction est justifiée par une règle de droit.

Chef d'État: . Le chef de l'État est le roi ou la reine. Contrairement à d'autres monarques européens, le roi de Belgique n'accède pas au trône lors du décès où de l'abdication de son prédécesseur, mais uniquement lorsqu'il a prononcé le serment constitutionnel. Le roi détient peu de pouvoirs réels. Ceux-ci sont plus d'ordre symbolique et cérémoniel, le souverain constituant une référence commune à tous les Belges. Sa principale fonction est de désigner d'abord le premier ministre, puis le cabinet, sur les recommandations du premier ministre. Le roi est aussi le chef des armées, mais de manière cérémonielle. Il a des pouvoirs de conseil et d'avertissement auprès du premier ministre.

Chef du Gouvernement: . Le chef de gouvernement est le premier ministre. Il est choisi par le roi parmi les députés. Il s'agit habituellement du chef du parti ou de la coalition de partis qui a reçu le plus grand nombre de sièges lors des élections législatives.

Chambre basse: . La Chambre des représentants est la chambre basse du Parlement belge. Les élus sont répartis en deux groupes de nombre inégal : l'un est francophone (Wallonie et Bruxelles) et l'autre néerlandophone (Flandre). Les députés appartiennent à l'un des deux groupes en fonction de leur circonscription électorale, et cela sans lien avec leur parti politique respectif. Une règle existe à l'effet que les lois spéciales, pour être adoptées, doivent obtenir une majorité des deux tiers de la chambre, ainsi qu'une majorité dans chaque groupe linguistique.

Chambre haute: . Le Sénat est la chambre haute du Parlement belge. Certains des sénateurs sont élus par un collège électoral réparti entre les communautés néerlandophone et francophone. D'autres sont élus par les Parlements des communautés (néerlandophone, francophone et allemande) et doivent en faire partie. Certains sont choisis par cooptation, tandis que la dernière catégorie de sénateurs est celle des sénateurs de droit. Ceux-ci sont les enfants du roi ou, s'il n'en a pas, ses frères et soeurs. Par tradition, les votes de ces sénateurs ne sont pas pris en considération. Aussi, ils ne votent pas. Avant 1993, le Sénat et la Chambre des représentants avaient des pouvoirs égaux, mais depuis la réforme de la Constitution de 1993, le Sénat a vu grandement réduire ses champs de compétences où il est égal à la Chambre des représentants.

Élections législatives


février 1946
juin 1949
juin 1950
avril 1954
juin 1958
mars 1961
mai 1965
mars 1968
mars 1968
novembre 1971
mars 1974
avril 1977
décembre 1978
novembre 1981
octobre 1985
décembre 1987
novembre 1991
mai 1995
juin 1999
mai 2003
juin 2007
juin 2010
mai 2014

Autres informations sur le pays

Chronologie contemporaine
Indice de corruption
Évolution du niveau de démocratie
Résultats des dernières élections

Profil du pays
Évolution démographique depuis 1960
Composantes du PIB
Évolution des températures depuis 1960



Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016