Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

25 avril 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche



Irlande, dirigeants politiques


   Début:    Fin:



Chefs d'État


Nom

Début

Fin

Formation politique

*  ** ***

Douglas Hyde

1938 

(25 juin)

1945 

(24 juin)

Indépendant

Seán T. O'Kelly

1945 

(25 juin)

1952 

(24 juin)

Fianna Fail (Parti républicain)

Seán T. O'Kelly

1952 

(25 juin)

1959 

(25 juin)

Fianna Fail (Parti républicain)

Eamon de Valera

1959 

(26 juin)

1966 

(24 juin)

Fianna Fail (Parti républicain)

Eamon de Valera

1966 

(25 juin)

1973 

(24 juin)

Fianna Fail (Parti républicain)

Erskine Hamilton Childers

1973 

(25 juin)

1974 

(17 novembre)

Fianna Fail (Parti républicain)

Patrick Hillery

1976 

(3 décembre)

1983 

(2 décembre)

Indépendant

Patrick Hillery

1983 

(3 décembre)

1990 

(2 décembre)

Indépendant Fianna Fail

Mary Robinson

1990 

(3 décembre)

1997 

(12 septembre)

Indépendant travailliste

Mary McAleese

1997 

(11 novembre)

2004 

(10 novembre)

Fianna Fail (Parti républicain)

Mary McAleese

2004 

(11 novembre)

2011 

(11 novembre)

Fianna Fail (Parti républicain)

Michael D. Higgins

2011 

(11 novembre)

 

Parti travailliste

* Niveaux de démocratie, ** Types d'accession au poste, *** Orientations idéologiques des partis


Chefs du gouvernement


Nom

Début

Fin

Formation politique

*  ** ***

Eamon de Valera

1932

(9 mars)

1948

(18 février)

Fianna Fail (Parti républicain)

John Aloysius Costello

1948

(18 février)

1951

(13 juin)

Fine Gael

Eamon de Valera

1951

(13 juin)

1954

(2 juin)

Fianna Fail (Parti républicain)

John Aloysius Costello

1954

(2 juin)

1957

(20 mars)

Fine Gael

Eamon de Valera

1957

(20 mars)

1959

(23 juin)

Fianna Fail (Parti républicain)

Seán Francis Lemass

1959

(23 juin)

1966

(10 novembre)

Fianna Fail (Parti républicain)

John (Jack) Mary Lynch

1966

(10 novembre)

1973

(14 mars)

Fianna Fail (Parti républicain)

Liam Thomas Cosgrave

1973

(14 mars)

1977

(5 juillet)

Fine Gael

John (Jack) Mary Lynch

1977

(5 juillet)

1979

(11 décembre)

Fianna Fail (Parti républicain)

Charles James Haughey

1979

(11 décembre)

1981

(30 juin)

Fianna Fail (Parti républicain)

Garret Michael FitzGerald

1981

(30 juin)

1982

(9 mars)

Fine Gael

Charles James Haughey

1982

(9 mars)

1982

(14 décembre)

Fianna Fail (Parti républicain)

Garret Michael FitzGerald

1982

(14 décembre)

1987

(10 mars)

Fine Gael

Charles James Haughey

1987

(10 mars)

1992

(11 février)

Fianna Fail (Parti républicain)

Albert Reynolds

1992

(11 février)

1994

(15 décembre)

Fianna Fail (Parti républicain)

John Gerard Bruton

1994

(15 décembre)

1997

(26 juin)

Fine Gael

Bartholomew (Bertie) P. Ahern

1997

(26 juin)

2008

(7 mai)

Fianna Fail (Parti républicain)

Brian Cowen

2008

(7 mai)

2011

(9 mars)

Fianna Fail (Parti républicain)

Enda Kenny

2011

(9 mars)

Fine Gael

* Niveaux de démocratie, ** Types d'accession au poste, *** Orientations idéologiques des partis

Précisions sur les différents classements


Le niveau de démocratie est défini à partir des travaux de Monty G. Marshall et Keith Jaggers (Version 2015, Polity IV Dataset, p4v2015) du Center for International Development and Conflict Management, University of Maryland.

Les types d'accession au pouvoir et les orientations idéologiques des partis peuvent évidemment être sujets à controverses et désaccords. Pour beaucoup de pays, cette zone reste en construction. Pour en savoir plus sur les différents critères utilisés, consulter la page suivante: Sources et précisions.

Attention: pour plusieurs raisons, les combinaisons du régime et du type d'accession sont parfois paradoxales, du moins à première vue. Par exemple, l'existence d'un parlement ne présume pas de l'existence d'une démocratie; les députés peuvent être choisis par un processus restreint, contraire au suffrage universel. Inversement, une monarchie constitutionnelle ou symbolique peut se conjuguer fort bien avec une démocratie élevée. Un régime militaire peut aussi procéder à des élections, même si celles-ci sont peu ou pas démocratiques. Pour y voir plus clair, il convient de se référer aux quatre éléments du niveau de démocratie.

Description des principales fonctions politiques


Gouvernance: L'Irlande déclare son indépendance de la couronne britannique le 21 janvier 1919, mais n'est reconnue qu'à partir du 6 décembre 1922. Le pays est une république parlementaire et unitaire, avec un cadre démocratique et une multiplicité de partis. L'Irlande est divisée en comtés et provinces. Ce sont les comtés qui servent pour l'administration locale. Certaines villes importantes ont également un pouvoir de décision équivalant à celui des comtés, qu'elles exercent par le conseil de Cité. L'histoire de l'Irlande est marquée par la division de l'île en deux : l'Irlande et l'Irlande du Nord qui fait partie du Royaume-Uni. Le conflit opposant les catholiques d'Irlande du Nord au Royaume-Uni influence la politique de la République d'Irlande, jusqu'aux accords de Belfast, en 1998. En général, le pays est reconnu pour son respect des droit et libertés et de la liberté de presse.

Chef d'État: . Le chef d'État est le président. Élu directement au suffrage universel par un système de vote alternatif, ou vote préférentiel, pour sept ans, il ne peut servir pour plus de deux mandats consécutifs. Le président a un rôle essentiellement cérémoniel, bien qu'il garde certains pouvoirs qu'il exerce à sa discrétion. Il nomme le chef du gouvernement (Taoiseach) et les autres ministres et peut accepter leurs démissions. Il peut aussi dissoudre ou refuser de dissoudre la chambre basse (Dail Éireann), mettre un veto sur une loi adoptée par une des deux chambres du Parlement et exercer la représentation du pays à l'étranger sur l'avis du gouvernement. De plus, il est le commandant suprême des armées (mais il agit sur l'avis du gouvernement), et il a le pouvoir de pardon. Cependant, le président ne peut quitter le territoire de l'Irlande sans le consentement du gouvernement. Il ne peut s'adresser à la nation et à une des deux chambres du Parlement qu'avec l'accord du gouvernement et doit s'abstenir de critiquer ouvertement le gouvernement. Parmi ses autres pouvoirs, soulignons : refuser de signer une loi si celle-ci n'a pas été approuvée par référendum ou par la chambre basse dans les huit mois d'une élection générale, référer un projet de loi à la Cour suprême, limiter le temps du processus d'adoption d'un projet de loi à la chambre haute, établir un Comité des privilèges pour résoudre un conflit entre les deux chambres du Parlement, etc. Les candidats à l'élection présidentielle doivent avoir été préalablement nominés par au moins 20 membres du Parlement national (Oireachtas), ou au moins quatre conseils de cité ou par eux-mêmes dans le cas d'une vacance au poste de Président.

Chef du Gouvernement: . Le chef du gouvernement en Irlande (Taoiseach) est nommé par le président parmi les députés élus à la chambre basse (Dail Éireann). Il sélectionne alors les autres membres du gouvernement qui sont officiellement nommés par le président, avec le consentement de la chambre basse. Il peut aussi démettre de leurs fonctions les membres du cabinet. Le chef de gouvernement a de plus la responsabilité de nommer 11 membres de la chambre haute (Seanad Éireann). Il doit garder la confiance de la chambre basse pour demeurer à son poste. Il est aidé dans sa tâche de chef de l'exécutif par le Tanaiste, qui est l'équivalent d'un vice-président. Ce dernier n'a pas beaucoup de pouvoirs, si ce n'est que de remplacer le Taoiseach en cas de vacance du poste.

Chambre basse: . La chambre basse (Dail Éireann) et la chambre haute (Seanad Éireann) forment le Parlement (Oireachtas). Les députés sont élus directement par la population (citoyens irlandais et britanniques enregistrés pour le vote) grâce à un système de représentation proportionnelle par le vote unique transférable. Les députés (Teachta Dàla) sont élus pour une période maximale de sept ans, mais la pratique veut qu'ils ne siègent que cinq ans au maximum. La chambre basse (Dail Éireann) a plus de poids que la chambre basse (Seanad Éireann) au Parlement (Oireachtas). En plus de ses autres pouvoirs, la Chambre basse peut proposer le budget, ratifier les traités internationaux, déclarer la guerre ou permettre à l'État de participer à une guerre.

Élections présidentielles


juin 1945
juin 1959
juin 1966
mai 1973
novembre 1974
octobre 1976
septembre 1983
novembre 1990
octobre 1997
octobre 2004
octobre 2011

Élections législatives


février 1948
mai 1951
mai 1954
mars 1957
octobre 1961
avril 1965
juin 1969
février 1973
juin 1981
novembre 1982
février 1982
février 1987
juin 1989
novembre 1992
juin 1997
mai 2002
mai 2007
février 2011
février 2016

Autres informations sur le pays

Chronologie contemporaine
Indice de corruption
Évolution du niveau de démocratie
Résultats des dernières élections

Profil du pays
Évolution démographique depuis 1960
Composantes du PIB
Évolution des températures depuis 1960



Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016