Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

21 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche


Sommaire historique


En politique intérieure

Après des décennies de pouvoir, le roi Zaher Chah est renversé en 1973. Sous le général Mohammed Daoud Khan, l'Afghanistan, une monarchie parlementaire, devient une république. Daoud Khan est abattu en 1978 par des officiers qui instaurent un modèle de développement socialiste - nationalisations, réforme agraire. Cette situation provoque un exode massif et une insurrection armée par des islamistes radicaux. Elle incite l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) à intervenir militairement en 1979. Une décennie de guerre civile précède le départ des troupes soviétiques, en 1989. Les luttes intestines qui reprennent ajoutent à la misère de la population, déjà une des plus pauvres du continent, dont une partie choisit l'exil. Les talibans prennent le contrôle d'une partie du pays, en 1996, et imposent la loi islamique. Appuyée par les puissances occidentales, la résistance les renverse en 2001. Une force internationale est déployée, un gouvernement de transition établi et des élections, dont les résultats sont contestés, tenues en 2004. Malgré le régime autoritaire du président Hamid Karzai, sur qui pèse de sérieuses allégations de corruption, la situation de la République islamique d'Afghanistan demeure instable, particulièrement dans les zones à proximité de celles restées sous le contrôle des talibans. La perspective d'un retrait des troupes de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord, annoncé pour 2014, ajoute à ce climat d'incertitude persistant.


En politique extérieure

L'Afghanistan reste neutre pendant la Deuxième Guerre mondiale. Au cours des années 50, des incidents territoriaux avec les autonomistes Pachtounes entraînent un conflit avec le voisin pakistanais. En 1979, l'intervention armée de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), en appui au régime, place l'Afghanistan au coeur de l'actualité internationale. Le geste est contesté et la résistance afghane reçoit une aide importante, notamment des États-Unis, pour lutter contre l'envahisseur. Les troupes soviétiques quittent le territoire en 1989, sans avoir réussi à mater l'opposition. L'arrivée au pouvoir des talibans, en 1996, et leurs politiques autoritaires, suscitent la réprobation des démocraties occidentales. La présence en Afghanistan de terroristes, dont le cerveau présumé des attentats du 11 septembre 2001, Oussama Ben Laden, incite une coalition internationale à appuyer les opposants aux talibans qui sont renversés en 2001. Depuis, les dirigeants reçoivent une aide internationale considérable, tant sur le plan économique que militaire, afin de rétablir une stabilité qui tarde toutefois à se manifester. Ils conservent des relations étroites avec les États-Unis, l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et l'Inde, tout en maintenant des liens avec l'Iran qui appuie l'Afghanistan dans sa reconstruction.


Des conflits et des morts


1978-2002 [ Afghanistan Russie ] Guerre civile, intervention de l'Union soviétique, Talibans. Selon certaines estimations, presque deux millions de morts. > 1,000,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1979-1981 [ Afghanistan Pakistan ] Violence entre les deux États (conflit frontalier du fait de la frontière qui divise les Pashtouns, important groupe ethnique vivant sur les deux côtés de la frontière.
1980-1988 [ Afghanistan Russie ] Guerre civile, Intervention soviétique > 50,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1983-1987 [ Afghanistan Pakistan ] Violence entre les deux États (conflit frontalier du fait de la frontière qui divise les Pashtouns, important groupe ethnique vivant sur les deux côtés de la frontière.
2001-2005 [ Afghanistan États-Unis Royaume-Uni Canada ] Renversement des Talibans, associés à la nébuleuse terroriste al Qaeda. Participation de plusieurs pays de l'OTAN. Estimations très variables. > 15,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Afghanistan


Chronologie depuis 1945


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

17 avril 1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

Environ 2 000 délégués et observateurs provenant de 29 pays d'Asie et d'Afrique sont réunis à Bandoeng, en Indonésie, afin de participer à une conférence où ils discuteront de leurs problèmes communs et de la menace qui pèse sur la paix mondiale.
1 septembre 1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

Le président yougoslave Josip Broz, dit Tito, est l'hôte d'une importante conférence réunissant des représentants de 24 pays non-alignés à Belgrade. L'apaisement des tensions entre les superpuissances est au coeur de cette rencontre qui s'étale sur cinq jours.
17 juillet 1973
Proclamation de la République d'Afghanistan

Après 40 ans de règne sur l'Afghanistan, le roi Mohammed Zaher Chah est renversé par un coup d'État orchestré par son beau-frère, Mohammed Daoud Khan. Ce dernier proclame alors la République d'Afghanistan et cumule les fonctions de président et de premier ministre.
27 décembre 1979
Intervention militaire soviétique en Afghanistan

L'instabilité de la situation politique en Afghanistan entraîne l'intervention militaire de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). Les troupes soviétiques occuperont le pays pendant près de 10 ans avant de le quitter en février 1989.
19 juillet 1980
Boycott des Jeux olympiques de Moscou par des pays occidentaux

Une autre controverse politique éclabousse le mouvement olympique alors qu'une cinquantaine de pays refusent d'envoyer leurs athlètes à Moscou pour protester contre l'intervention militaire de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) en Afghanistan, en décembre 1979.
8 mai 1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

L'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) rend publique sa décision de ne pas envoyer de délégation aux Jeux olympiques d'été de 1984 qui se dérouleront à Los Angeles, aux États-Unis. Le geste des Soviétiques sera imité par une quinzaine d'autres pays.
28 septembre 1996
Prise de Kaboul, en Afghanistan, par les talibans

L'entrée dans la capitale afghane des talibans, des étudiants islamistes armés dont le chef spirituel est le mollah Mohammed Omar Akhund, force le départ de Kaboul des membres du gouvernement et l'instauration d'un régime austère fondé sur le droit coranique.
7 octobre 2001
Bombardements par les Américains et les Britanniques en Afghanistan

Moins d'un mois après les attentats du 11 septembre 2001 à New York, des avions américains et britanniques effectuent des bombardements en Afghanistan. Ils ont pour but d'appuyer l'action de l'Alliance du Nord qui tente de renverser le régime des talibans, au pouvoir depuis 1996.
20 août 2009
Tenue d'une élection présidentielle en Afghanistan

Le premier tour de l'élection présidentielle afghane se déroule dans la controverse. Des irrégularités qui entachent le fonctionnement du scrutin, ainsi que des pressions internationales, entraînent la tenue d'un second tour qui sera finalement annulé, faute d'adversaire au président sortant, Hamid Karzaï.
11 septembre 2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

La présentation sur Internet d'un film ridiculisant le prophète Mahomet attise le sentiment anti-américain dans les populations musulmanes de plusieurs pays. À Benghazi, en Libye, un assaut armé bien organisé se solde même par la mort de l'ambassadeur des États-Unis et de quelques membres de son personnel.
5 avril 2014
Élection présidentielle en Afghanistan

Huit candidats sont sur les rangs lors du premier tour de l'élection présidentielle qui se déroule le 5 avril 2014 en Afghanistan. Deux anciens ministres, Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah, sont les favoris pour succéder à Hamid Karzaï qui ne peut se présenter de nouveau après avoir effectué deux mandats d'une durée de 5 ans.
5 avril 2014
[Résultats] Élection présidentielle

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016