21 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   


Sommaire historique


En politique intérieure

Le départ et le décès de Getulio Vargas, en 1954, mettent fin abruptement à la présidence d'un des personnages les plus marquants de l'histoire politique brésilienne. L'industrialisation du pays se poursuit sous ses successeurs. L'un d'entre eux, Joao Goulart, gouverne résolument à gauche au début des années 1960, avant d'être renversé en 1964 par des militaires qui instaurent un régime autoritaire. Les civils ne reviennent à la tête du gouvernement qu'en 1985. Ils doivent alors composer avec l'essoufflement des succès économiques des années 1970 et une inflation qui mène le Brésil au bord du désastre. La population exprime ses inquiétudes en 2002 en élisant pour la première fois à la présidence un travailliste, Luis Inacio Lula da Silva. Pendant ses deux mandats, le pays confirme sa stabilité politique, poursuit sa croissance et s'affirme comme une puissance émergente sur la scène internationale, malgré des inégalités persistantes et un taux de criminalité élevé.


En politique extérieure

Après avoir soutenu les Alliés lors de la guerre, le Brésil se range du côté des États-Unis dans la guerre froide qui s'amorce. En 1948, il est un des membres fondateurs de l'Organisation des États américains (OEA), un regroupement de pays sud-américains opposés au communisme et favorables au règlement pacifique des conflits entre leurs membres. Malgré quelques soubresauts, le maintien d'une relation positive avec les États-Unis restera au centre de la politique extérieure du Brésil qui est également un des membres du Mercosur, un marché commun réunissant quelques pays d'Amérique du Sud. Au début du XXIe siècle, le pays confirme son statut de puissance régionale et même de force émergente sur la scène internationale avec les autres membres du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud). En 2010, le président Lula da Silva (2003-2011) est même considéré par la revue américaine Time comme le dirigeant le plus influent au monde.


Des conflits et des morts


1964-1964 [ Brésil ] Violence civile. Renversement du gouvernement par l'armée. Instauration d'un régime autoritaire.
1980-1980 [ Brésil ] Repression de dissidents menée par des Escadrons de la mort (Death squads) avec le soutien tacite de forces policières. > 1,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Brésil


Chronologie depuis 1945


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

21 février 1945
Ouverture d'une conférence panaméricaine à Chapultepec, au Mexique

Une importante conférence panaméricaine qui se déroule au Mexique réunit 21 pays des Amériques. Elle se démarque par l'accent placé sur le respect des droits de l'Homme comme principe devant être au coeur des relations internationales ainsi que par l'engagement des pays latino-américains de coopérer dans la protection de l'hémisphère des Amériques.
2 décembre 1945
Élection d'Eurico Gaspar Dutra à la présidence du Brésil

Quelques semaines après l'annonce de la démission de Getulio Vargas, le général Eurico Gaspar Dutra est élu à la présidence du Brésil.
2 décembre 1945
[Résultats] Élection présidentielle
2 décembre 1945
[Résultats] Élections législatives
2 septembre 1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

Le traité de Rio, aussi connu sous le nom de Traité interaméricain d'assistance réciproque (TIAR), est signé à Rio de Janeiro en présence de 103 délégués représentant 19 pays des deux Amériques.
1 janvier 1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Trois mois après sa signature par une vingtaine de pays, le 30 octobre 1947, l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (General Agreement on Tariffs and Trade, ou GATT) entre en vigueur. Il prévoit la réduction d'obstacles - tarifs douaniers, quotas, etc. - entravant la libre circulation des échanges économiques entre les États signataires.
30 mars 1948
Création de l'Organisation des États américains

Lors de la neuvième conférence pan-américaine qui se déroule à Bogota, en Colombie, 21 pays participent à la mise sur pied l'Organisation des États américains (OEA). Sa mission consiste à maintenir la sécurité sur le continent en préconisant des règlements pacifiques lors des conflits impliquant les pays membres.
3 octobre 1950
Retour de Getulio Vargas à la présidence du Brésil

Cinq ans après avoir été écarté du pouvoir par les militaires, Getulio Vargas effectue un retour victorieux en remportant l'élection à la présidence du Brésil à l'âge de 67 ans.
3 octobre 1950
[Résultats] Élection présidentielle
3 octobre 1950
[Résultats] Élections législatives
24 août 1954
Décès du président brésilien Getulio Vargas

Un contexte économique difficile et des accusations de complicité dans une tentative d'assassinat contre un adversaire politique du président Getulio Vargas accentuent l'insatisfaction des opposants à ce dernier. Pressé de démissionner, celui-ci met fin à ses jours en se tirant une balle au coeur le 24 août 1954 dans le palais présidentiel.
3 octobre 1954
[Résultats] Élections législatives
0 septembre 1955
Organisation de Ligues paysannes au Brésil

Les Ligues paysannes, un mouvement né après la Deuxième Guerre mondiale, renaissent au milieu des années 1950 sous l'impulsion de Francisco Juliao. Elles contribueront à améliorer les conditions de vie dans les campagnes brésiliennes avant de disparaître au cours des années 1960, après une période de radicalisation.
3 octobre 1955
Élection de Juscelino Kubitschek à la présidence du Brésil

Un an, jour pour jour, après les législatives du 3 octobre 1954, les Brésiliens élisent à la présidence de leur pays Juscelino Kubitschek du Parti social démocratique (PSD). Il obtient 35,7 % des voix et devance le général Juarez Tavora, de l'Union démocratique nationale (UDN), qui arrive deuxième avec l'appui de 30,3 % des électeurs.
3 octobre 1955
[Résultats] Élection présidentielle
3 octobre 1958
[Résultats] Élections législatives
30 décembre 1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

Dès sa création, en décembre 1959, la Banque interaméricaine de développement (BID) joue un rôle central dans le développement économique et la mise en place de programmes d'éducation et de santé en Amérique latine.
18 février 1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

Sept pays d'Amérique latine signent le traité de Montevideo dans le but de créer une zone de libéralisation des échanges commerciaux. Ce document servira de base à l'établissement de plusieurs zones de libre-échange à travers l'Amérique latine.
21 avril 1960
Inauguration de la nouvelle capitale du Brésil, Brasilia

Les personnalités politiques les plus importantes du Brésil participent à l'inauguration de la nouvelle capitale du pays, Brasilia. En 1960, cette ville située à environ un millier de kilomètres à l'ouest des côtes de l'Atlantique compte 120 000 habitants.
3 octobre 1960
[Résultats] Élection présidentielle
25 août 1961
Démission du président brésilien Jaoa Quadros

Neuf mois après avoir été élu à la présidence du Brésil, Jaoa Quadros subit des pressions qui l'amènent à démissionner. Pendant son passage à la tête de l'État, Quadros a défendu des réformes et une politique extérieure indépendante qui lui ont attiré la méfiance des classes conservatrices et du gouvernement américain.
7 octobre 1962
[Résultats] Élections législatives
2 avril 1964
Renversement du gouvernement de Joao Goulart au Brésil

Le renversement du président Joao Goulart par une junte militaire mène à l'élection par le Congrès du général Humberto Branco à la tête du Brésil.
15 novembre 1966
[Résultats] Élections législatives
1 janvier 1968
Début du «miracle brésilien»

Pour juguler l'inflation et relancer la croissance économique du Brésil, les militaires au pouvoir introduisent une série de réformes à partir de 1964. Elles vont générer une forte croissance entre 1968 et 1973 qui sera qualifiée de «miracle brésilien».
0 février 1968
Fondation de l'Action de libération nationale au Brésil

L'Action de libération nationale (ALN) du Brésil, un mouvement révolutionnaire fondé en février 1968, fait un coup d'éclat le 4 septembre 1969 en enlevant l'ambassadeur américain Charles Burke Elbrick, à Rio de Janeiro. Les autorités répliqueront par une série de mesures répressives.
9 octobre 1970
Début de la construction de la route transamazonienne au Brésil

Le président brésilien Emilio Médici lance en octobre 1970 la construction de la route transamazonienne. Cette voie de plusieurs milliers de kilomètres, tracée dans le but de mettre en valeur l'Amazonie en la reliant aux autres régions du pays, deviendra un symbole national. Ses conséquences environnementales susciteront toutefois des inquiétudes.
15 novembre 1970
[Résultats] Élections législatives
15 mars 1974
Assermentation d'Ernesto Giesel à la présidence du Brésil

L'avènement à la présidence du Brésil d'Ernesto Geisel, en 1974, constitue un changement de cap pour le régime militaire issu du coup d'État de 1964. Confronté à une récession économique majeure, coincé entre les demandes populaires et les tenants de la ligne dure, Geisel proposera une politique d'ouverture graduelle vers la démocratie.
15 novembre 1974
[Résultats] Élections législatives
28 novembre 1975
Déclenchement de l'opération Condor

L'opération Condor est une opération clandestine transnationale. Organisée par les régimes militaires d'Amérique du Sud, avec le support tacite des États-Unis, elle vise à l'élimination de personnes jugées «subversives». Des centaines d'entre elles, spécialement ciblées, seront torturées, assassinées ou portées disparues.
15 novembre 1978
[Résultats] Élections législatives
12 août 1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

Les pays membres de l'Association de libre-échange de l'Amérique latine (ALALC) se réunissent à Montevideo, en Uruguay, pour conclure un nouvel accord visant à accentuer l'intégration économique entre les pays de l'Amérique latine. Il débouchera sur la création de différentes zones d'échanges régionales, dont le Mercosur.
15 novembre 1982
[Résultats] Élections législatives
0 janvier 1984
Création du Mouvement des Sans terre au Brésil

Après avoir vu le jour officiellement en 1984, le Mouvement des Sans terre (MST) s'imposera graduellement comme le plus grand mouvement social d'Amérique latine. L'implication de ce groupe de pression populaire favorisera le processus de transformation qui a affecté le Brésil de façon radicale.
15 janvier 1985
Élection de Tancredo Neves à la présidence du Brésil

L'ex-premier ministre du Brésil, Tancredo Neves, est élu à la présidence du pays par un collège électoral composé de 685 membres. Neves reçoit 480 votes contre 180 pour Paulo Salif Maluf du Parti social démocrate.
15 novembre 1986
[Résultats] Élections législatives
15 novembre 1989
[Résultats] Élection présidentielle
3 octobre 1990
[Résultats] Élections législatives
26 mars 1991
Signature du traité menant à la création du Mercosur

Le 26 mars 1991, les présidents du Brésil, de l'Argentine, de l'Uruguay et du Paraguay signent le traité d'Asunción, créant du même coup le Marché commun du Cône Sud (Mercosur).
3 juin 1992
Ouverture du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro

Des représentants de 175 pays et de nombreuses Organisations non gouvernementales (ONG) participent à la Conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement (CNUED) qui se déroule à Rio de Janeiro.
2 octobre 1992
Émeute dans la prison Carandriu de Sao Paulo, au Brésil

La prison de Carandriu, dans l'État de Sao Paulo, au Brésil, est secouée par le plus grand soulèvement carcéral de l'histoire du pays. En réplique aux mutins, qui prennent 8000 visiteurs en otages, la police militaire prend la prison d'assaut. Leur intervention fait une centaine de morts.
29 décembre 1992
Démission du président brésilien Fernando Collor

En 1991, le président brésilien Fernando Collor est accusé de corruption et d'avoir soutenu un réseau d'influence administré par son trésorier de campagne. Après enquête, la Chambre des députés entame le processus de mise en accusation et de destitution, ce qui incite Collor à démissionner le 29 décembre 1992.
21 avril 1993
Tenue d’un référendum sur le régime et le système politique au Brésil

Le 21 avril 1993, la population du Brésil participe à un référendum à deux volets. Elle doit choisir, d’une part, entre une monarchie et une république et, de l’autre, entre un système présidentiel ou parlementaire. Les Brésiliens se prononcent à 66 % en faveur de la république et à 56 % pour un régime présidentiel.
3 octobre 1994
[Résultats] Élection présidentielle
3 octobre 1994
[Résultats] Élections législatives
4 octobre 1998
[Résultats] Élection présidentielle
4 octobre 1998
[Résultats] Élections législatives
25 janvier 2001
Ouverture du premier Forum social mondial à Porto Alegre

Parallèlement à la tenue du Forum économique de Davos, en Suisse, des milliers de délégués sont réunis à Porto Alegre, dans le sud du Brésil, afin de participer à un premier Forum social mondial dont le but est de « construire un espace alternatif à la pensée unique et à l'hégémonie conservatrice néolibérale ».
27 octobre 2002
Élection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

Luiz Inacio Lula da Silva du Parti des travailleurs (PT) remporte l'élection présidentielle brésilienne avec 61,3% des votes. Au second tour, il devance facilement Jose Serra du Parti de la social-démocratie (PSD) brésilienne qui n'obtient l'appui que de 38,7% des électeurs.
6 octobre 2002
[Résultats] Élection présidentielle
6 octobre 2002
[Résultats] Élections législatives
0 mai 2006
Rébellion simultanée dans les prisons de Sao Paulo, au Brésil

La moitié des 140 pénitenciers de l'État de Sao Paulo, au Brésil, sont secoués par une rébellion simultanée planifiée par le Premier commando de la capitale (PCC), une organisation criminelle qui sème également la terreur dans les rues de Sao Paulo. Les émeutes entraîneront la mort de centaines de personnes.
29 octobre 2006
Réélection de Luiz Inacio Lula da Silva à la présidence du Brésil

Le président sortant, Luiz Inacio Lula da Silva, remporte facilement l'élection à la présidence du Brésil. Lors du second tour, il obtient 58 295 042 votes (60,8%) contre seulement 37 543 178 (39,2%) pour son adversaire, Geraldo Alckmin du Parti de la social démocratie brésilienne.
1 octobre 2006
[Résultats] Élection présidentielle
1 octobre 2006
[Résultats] Élections législatives
7 juillet 2007
Présentation de la journée Live Earth

La lutte au réchauffement climatique est au centre d'une série de rassemblements musicaux organisés dans plusieurs grandes villes du monde. Intitulé Live Earth, cet événement d'envergure planétaire serait, selon des estimations, vu par 2 milliards de personnes.
31 octobre 2010
Élection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

Après les Chiliens, en 2006, et les Argentins, en 2007, c'est au tour des Brésiliens d'élire pour la première fois une femme à la présidence de leur pays. Il s'agit de Dilma Rousseff du Parti des travailleurs (PT) qui obtient 55,4% des voix contre 44,6% pour son adversaire, José Serra.
3 octobre 2010
[Résultats] Élection présidentielle
3 octobre 2010
[Résultats] Élections législatives
0 juin 2013
Manifestations d'envergure au Brésil

La hausse du prix des transports en commun dans des villes du Brésil est à l'origine d'importantes manifestations au cours desquelles s'expriment différentes revendications politiques. Elles dégénèrent en un mouvement de protestation nationale, le plus imposant dans ce pays depuis une vingtaine d'années.
26 octobre 2014
Réélection de Dilma Rousseff à la présidence du Brésil

Malgré un mandat difficile, marqué par un important mouvement de contestation populaire, la présidente sortante du Brésil, Dilma Rousseff, est réélue avec 51,6% des votes. Elle devance son adversaire, Aecio Neves du Parti social démocratique brésilien (PSDB), qui obtient pour sa part 48,4% des voix.
5 octobre 2014
[Résultats] Élection présidentielle
5 octobre 2014
[Résultats] Élections législatives
5 août 2016
Ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro

Pour la première fois depuis Mexico, en 1968, les Jeux olympiques sont présentés dans une ville d'Amérique latine, soit Rio de Janeiro au Brésil, du 5 au 21 août 2016. Malgré d'importantes embûches, notamment sur le plan financier, cette quinzaine sportive se déroule sans problèmes majeurs.
7 avril 2018
Arrestation de l’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva

Le 7 avril 2018, l’ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva est incarcéré pour corruption et blanchiment d’argent. Cette décision fait suite à un jugement de la Cour suprême survenant alors que Lula da Silva fait appel d’un verdict contre lui et qu’il domine dans les intentions de vote pour le premier tour de l’élection présidentielle du 7 octobre.
28 octobre 2018
Élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil

La séquence de quatre victoires consécutives de candidats du Parti travailliste (PT) lors d’élections présidentielles au Brésil est rompue par Jair Bolsonaro du Parti social libéral (PSL). Considéré comme farouchement conservateur sur le plan économique et social, Bolosonaro devance facilement Fernando Haddad du PT avec 55,1 % des voix contre 44,9 %.
7 octobre 2018
[Résultats] Élection présidentielle

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016