Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche


Sommaire historique


En politique intérieure

Le Cameroun proclame son indépendance en 1960, dans le contexte de la décolonisation qui bouleverse le continent africain. Par voie de référendum, la population du sud de l'ex-Cameroun britannique décide de s'y joindre, l'année suivante. Un État fédéral est créé. Il deviendra un État unitaire en 1972. À partir de l'indépendance, le président Ahmadou Ahidjo dirige la vie politique. Celle-ci est marquée, entre autres, par la lutte que le gouvernement fait aux rebelles de l'Union des populations camerounaises (UPC). L'ex-premier ministre Paul Biya succède à Ahidjo en 1982. En réponse à la contestation grandissante, des réformes démocratiques sont adoptées en 1990, mais un climat de violence perdure, malgré la tenue d'élections multipartites, en 1992. De plus, la corruption est persistante et l'opposition au président Biya, en poste pendant plus de 30 ans, reste faible.


En politique extérieure

Malgré certains différends, le Cameroun conserve des liens avec la France après la proclamation de l'indépendance, en 1960. Ses dirigeants prônent une politique de non-alignement et d'ouverture. Des relations sont établies avec les pays communistes, notamment la Chine populaire et l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). Le Cameroun adopte néanmoins une attitude modérée. Il garde des liens étroits avec les États d'Europe occidentale, particulièrement la France, qui sont ses partenaires commerciaux les plus importants au tournant du XXIe siècle. Il exerce aussi une influence dans la région, comme membre de l'Union douanière et économique de l'Afrique centrale (UDEAC) puis de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Un conflit territorial avec le Nigeria, en 1997, se solde par un règlement pacifique.


Des conflits et des morts


1955-1960 [ Cameroun ] Guerre d'indépendance à l'endroit de la France > 30,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1984-1984 [ Cameroun ] Conflits dans l'armée > 750 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Cameroun


Chronologie depuis 1960


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

1 janvier 1960
Proclamation de l'indépendance du Cameroun

Moins d'un an après l'annonce par l'Organisation des Nations unies (ONU) de la levée de la tutelle française, le Cameroun proclame son indépendance le 1er janvier 1960. L'année suivante, la partie méridionale du Cameroun sous tutelle anglaise s'y rattachera.
12 septembre 1961
Création de l'Union africaine et malgache

La création de l'Union africaine et malgache (UAM), en 1961, a pour but de développer la coopération économique, sociale, culturelle et politique entre les anciennes colonies françaises. L'UAM se veut aussi une réponse au panafricanisme qui germe au sein des anciennes colonies britanniques.
26 mai 1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Des représentants de 31 pays africains, dont de nombreux chefs de gouvernement et d'État, sont réunis à Addis-Abeda, en Éthiopie, afin de procéder à la création de l'Organisation de l'unité africaine (OUA).
6 novembre 1982
Accession de Paul Biya à la présidence du Cameroun

Deux jours après la démission surprise du président camerounais Ahmadou Babatoura Ahidjo, le premier ministre Paul Biya accède à la tête de l'État. Il est remplacé dans ses fonctions par Bello Bouba Maigari.
6 avril 1984
Tentative de coup d'État au Cameroun

Des membres de la garde présidentielle camerounaise se soulèvent contre le président Paul Biya afin de ramener au pouvoir l'ex-président, Ahmadou Ahidjo. La révolte, qui fait des centaines de morts, est écrasée par l'armée après trois jours de combats.
0 mai 1990
Manifestations publiques au Cameroun

Le gouvernement camerounais est confronté à des demandes pressantes pour une ouverture démocratique. C'est dans ce contexte qu'il est ébranlé par la contestation d'avocats qui dénoncent la répression prévalant dans les prisons.
1 mars 1992
Tenue d'élections multipartites au Cameroun

Après avoir initié, puis suspendu la mise en place d'un système électoral démocratique, le président camerounais Paul Biya est la cible de protestations populaires et de pressions internationales. Il réagit en organisant des élections multipartites en mars 1992.
7 octobre 2018
[Résultats] Élection présidentielle

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016