23 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   


Sommaire historique


En politique intérieure

Des négociations avec les dirigeants belges précèdent la proclamation d'indépendance du Congo, en 1960. Les premières années du jeune pays se déroulent dans le chaos. La sécession du Katanga, une province riche en ressources minières, est à l'origine d'un conflit déchirant. Un bras de fer se joue entre le président Joseph Kasavubu et le premier ministre Patrice Lumumba, qui sera assassiné, alors que des troupes belges et les casques bleus de l'Organisation des Nations unies (ONU) interviennent sur le territoire. À partir de 1965, le Congo réunifié - qui devient le Zaïre entre 1971 et 1997 - est dirigé de façon autoritaire par Sese Seko Mobutu et le Mouvement populaire de la révolution (MPR), l'unique parti. La contestation, qui gagne en importance à la fin des années 80, force le régime à adopter des réformes démocratiques, dont la tenue d'élections multipartites. C'est toutefois une rébellion, née dans le contexte d'un conflit régional, qui permet à Laurent-Désiré Kabila de renverser Mobutu, en 1997. Il instaure à son tour un régime autoritaire en République démocratique du Congo. Une nouvelle guere civile meurtrière, impliquant aussi des intérêts et des troupes de pays voisins, mène à un traité de paix en 2002, à une intervention des forces des Nations unies et à l'adoption d'une nouvelle Constitution. L'instabilité persiste néanmoins, notamment au Kivu où les tensions dégénèrent en conflit.


En politique extérieure

Dans le contexte chaotique qui suit la proclamation d'indépendance de 1960, des troupes belges et des casques bleus de l'Organisation des Nations unies (ONU) sont déployés sur le territoire congolais. La stabilité apportée par le président Sese Seko Mobutu, qui dirige le pays avec fermeté à partir de 1965, lui attire le soutien de l'Occident, inquiet de la situation dans cette région de l'Afrique. La France apporte même un appui militaire au président lorsque des troubles domestiques éclatent en 1977 et 1978. Avec le démembrement de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et la fin de la guerre froide, le Zaïre est pressé avec de plus en plus d'insistance à adopter des réformes démocratiques. Bénéficiant du support de pays voisins, entre autres le Rwanda et l'Ouganda, la rébellion que dirige Laurent-Désiré Kabila parvient à renverser Mobutu en 1997. Le régime qu'il instaure crée cependant des antagonismes avec ses anciens alliés qui dégénèrent en un autre conflit impliquant plusieurs pays de la région. Il entraîne l'intervention de troupes des Nations unies.


Des conflits et des morts


1960-1965 [ Congo (rep. dem.) ] Guerre civile, Conflit du Katanga (région qui tente de se séparer) > 100,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1967-1967 [ Congo (rep. dem.) ] Violence civile > 800 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1977-1977 [ Angola Congo (rep. dem.) ] Violences internationales (conflit sur Shaba, ancien Katanga) > 1,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1977-1983 [ Congo (rep. dem.) ] Répression des dissidents > 10,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1978-1978 [ Angola Congo (rep. dem.) ] Violences entre les deux États (Shaba, ancien Katanga) > 1,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1984-1984 [ Congo (rep. dem.) ] Violences ethniques et violences civiles > 1,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1992-1996 [ Congo (rep. dem.) ] Violences ethniques > 10,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1996-2005 [ Congo (rep. dem.) ] Guerre civile (renversement de Mobutu par les troupes de Kabila, et les suites) > 1,500,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Congo (rep. dem.)


Chronologie depuis 1960


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

30 juin 1960
Proclamation de l'indépendance du Congo

Le Congo proclame son indépendance le 30 juin 1960, mais le nouveau pays reste miné par la violence et les luttes intestines, dont celle qui mène à la sécession de la province du Katanga.
17 janvier 1961
Assassinat de l’ex-premier ministre congolais Patrice Lumumba

Après avoir été destitué de son poste et arrêté, le premier premier ministre de la République du Congo (RDC) indépendante, Patrice Lumumba, est exécuté dans la province sécessionniste du Katanga. Cet événement fait suite à la prise du pouvoir à Léopoldville par le chef d’état-major de l’armée, Joseph-Désiré Mobutu, avec l’appui de pays occidentaux, dont la Belgique.
12 septembre 1961
Création de l'Union africaine et malgache

La création de l'Union africaine et malgache (UAM), en 1961, a pour but de développer la coopération économique, sociale, culturelle et politique entre les anciennes colonies françaises. L'UAM se veut aussi une réponse au panafricanisme qui germe au sein des anciennes colonies britanniques.
26 mai 1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Des représentants de 31 pays africains, dont de nombreux chefs de gouvernement et d'État, sont réunis à Addis-Abeda, en Éthiopie, afin de procéder à la création de l'Organisation de l'unité africaine (OUA).
0 août 1964
Rébellion à Stanleyville, au Congo

En août 1964, des rebelles orchestrent une rébellion dans le nord-est du Congo et s'emparent de Stanleyville. Des mercenaires européens, venus épauler les forces gouvernementales, réussissent à arrêter cette offensive alors que des otages occidentaux, aux mains des rebelles, sont libérés le 24 novembre 1964 après une opération de parachutistes belges.
25 novembre 1965
Coup d'État portant Joseph Mobutu au pouvoir en République démocratique du Congo

Alors que des divisions politiques minent la République démocratique du Congo (RDC), les militaires orchestrent un coup d'État qui porte au pouvoir Joseph Mobutu, un général de 35 ans qui restera à la tête du pays jusqu'en 1997.
24 décembre 1967
Fondation du Parti révolutionnaire du peuple au Congo

Le Parti révolutionnaire du peuple (PRPC), fondé au Congo en 1967 par Laurent-Désiré Kabila, s'inscrit d'abord dans la tradition nationaliste et socialiste de Patrice Lumumba. Kabila en renforcera le caractère révolutionnaire et en fera le fer de lance de la révolution qui aboutit en 1997 au renversement du régime de Mobutu Sese Seko.
1 septembre 1976
Apparition du virus Ébola en Afrique

Le virus Ébola, qui affecte plusieurs pays d'Afrique à partir de 1976, apparaît surtout dans les régions tropicales. Il se développe rapidement et provoque des épidémies qui font des centaines de morts avant que l'on ne puisse développer des mesures de prévention adéquates.
8 mars 1977
Déclenchement du conflit du Shaba au Zaïre

Une force rebelle de 1500 hommes envahit la riche région minière du Shaba, dans le sud du Zaïre (République démocratique du Congo). Incapable de l'arrêter, le président Mobutu Sese Seko mise sur de l'aide internationale pour se débarrasser rapidement de cette menace.
17 mai 1978
Déclenchement de l'opération Léopard au Zaïre

La région minière du Shaba, dans le sud du Zaïre (République démocratique du Congo), est envahie par 4000 Tigres katangais, membres du Front de libération nationale du Congo (FLNC). Ils prennent en otage des Européens qui sont libérés à Kolwezi par une force d'intervention française.
17 février 1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

Le président français François Mitterrand convoque à Versailles le premier Sommet de la Francophonie internationale. Des représentants de 41 pays, comptant plus de 120 millions d'habitants, y prennent part.
16 mai 1997
Renversement du président congolais Mobutu Sese Seko

La contestation au régime du président zaïrois Mobutu Sese Seko atteint son paroxysme en mai 1997, alors que les troupes de l'Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo progressent vers la capitale, Kinshasa. Après 32 ans au pouvoir, Mobutu quitte le pays pendant qu'un gouvernement de salut public est formé le 22 mai.
17 décembre 2002
Signature d'un accord de paix relatif au conflit en République démocratique du Congo

À partir d'août 1998, un conflit opposant des rebelles au gouvernement de Kinshasa déchire la République démocratique du Congo (RDC). Cette guerre, qui implique plusieurs pays avoisinants, fera des millions de victimes, dont plusieurs qui succombent à des famines et des maladies.
30 juillet 2006
[Résultats] Élection présidentielle
30 juillet 2006
[Résultats] Élections législatives
29 octobre 2006
Élection de Joseph Kabila à la présidence de la République démocratique du Congo

Les premières élections législatives et présidentielle considérées libres sont organisées en République démocratique du Congo (RDC). La présidentielle est remportée au second tour, le 29 octobre 2006, par le président sortant, Joseph Kabila, avec près de 58 % des voix.
14 mars 2012
Verdict de culpabilité de la Cour pénale internationale contre le Congolais Thomas Lubanga

Après un procès qui a duré un peu plus de 3 ans, l'ancien chef de guerre congolais Thomas Lubanga est reconnu coupable de crimes de guerre ainsi que de conscription et d'enrôlement d'enfants soldats de moins de 15 ans.
12 octobre 2012
Ouverture du quatorzième Sommet de la Francophonie

En octobre 2012, Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), accueille pour la première fois le Sommet des pays ayant le français en partage. Au centre des discussions, la situation politique du pays hôte est à l'origine de tensions qui défraient les manchettes.
17 juillet 2019
Déclaration de l’Organisation mondiale de la santé sur l’épidémie d’Ebola

L’identification d’un deuxième cas mortel d’Ebola à Goma, une des villes les plus populeuses de la République démocratique du Congo (RDC), incite l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à qualifier cette situation d’« urgence sanitaire mondiale ». Depuis août 2018, ce virus aurait fait environ 1800 victimes dans ce pays seulement.

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019