23 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   


Sommaire historique


En politique intérieure

La proclamation d'indépendance de la République indonésienne, en 1945, suit de peu la capitulation de l'occupant japonais. Des conflits éclatent avec le retour des Néerlandais, mais l'indépendance est finalement reconnue en 1949. L'État indonésien est unifié sous la présidence d'Ahmed Soekarno. Il donne une orientation socialiste au pays qui reste divisé par des mouvements sécessionnistes. Les liens entre Soekarno et les communistes incitent des militaires progressistes à le renverser au milieu des années 1960. Une répression sanglante s'abat sur les communistes alors que le général Mohammed Suharto s'impose comme l'homme fort de l'Indonésie. Réélu sans opposition, il est finalement évincé en 1998 à la suite d'une poussée de contestation alimentée par une détérioration de l'économie. La vie politique indonésienne reste marquée par de l'instabilité, notamment la contestation des mouvements sécessionnistes et les conflits persistants entre les communautés ethniques et religieuses, Des réformes démocratiques entraînent toutefois des améliorations, dont la tenue d'une élection présidentielle à partir de 2004. L'Indonésie connait également de forts taux de croissance économique au début du XXIe siècle, au point où l'on en parle à ce moment comme d'une puissance émergente.


En politique extérieure

Sous la tutelle de l'Organisation des Nations unies (ONU) depuis la fin de la guerre, la Nouvelle-Guinée orientale est finalement rattachée à l'État indonésien pendant les années 1960. Sous Ahmed Soekarno, l'Indonésie affiche d'abord sa neutralité sur la scène internationale. Identifié au mouvement des non-alignés qui se développe au cours des années 1950, Soekarno refuse de joindre les rangs de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est (Otase), en 1954. Il tisse aussi des liens plus étroits avec les pays communistes, dont la République populaire de Chine. L'arrivée du général Mohammed Suharto au pouvoir, au milieu des années 1960, marque une rupture. L'Indonésie se rapproche de l'Occident. Sur le plan régional, elle participe à la création de l'Association des nations du Sud-Est asiatique (Ansea), en 1967. La décision de ses dirigeants d'annexer le Timor-Oriental, en 1975, attire à l'Indonésie la réprobation de la communauté internationale. Le Timor-Oriental n'obtiendra son indépendance qu'en 2002.


Des conflits et des morts


1945-1946 [ Indonésie Pays-Bas ] Guerre d'indépendance contre les Pays-Bas et les alliés > 10,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1950-1950 [ Indonésie ] Violence ethnique (Moluccans) > 5,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1953-1953 [ Indonésie ] Violence civile (Islamistes: Darul Islam) > 1,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1957-1961 [ Indonésie ] Violence civile (dissidence militaire) > 30,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1962-1966 [ Indonésie Malaisie ] Violence entre les deux États (Bornéo) > 1,500 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1963-1993 [ Indonésie ] Guerre ethnique > 15,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1965-1966 [ Indonésie ] Répression des communistes et plus globalement des Chinois, assimilés à des communistes. > 500,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1975-1991 [ Indonésie ] Violence ethnique (Aceh) > 15,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1976-1992 [ Indonésie ] Guerre coloniale (Timor oriental) > 180,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1997-2005 [ Indonésie ] Violences ethniques > 3,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1998-1998 [ Indonésie ] Guerre civile (renversement de Suharto) > 2,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1999-1999 [ Indonésie ] Violences ethniques (Indépendance du Timor oriental) > 3,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1999-2002 [ Indonésie ] Violences ethniques (Moluccas; musulmans et chrétiens) > 3,500 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
2001-2001 [ Indonésie ] Conflits de communautés (Dayaks contre Madurese immigrants) > 1,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Indonésie


Chronologie depuis 1949


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

27 décembre 1949
Création des États-Unis d'Indonésie

Deux semaines après la signature d'une Constitution provisoire, les États-Unis d'Indonésie, un pays d'Asie du Sud-Est composé de 16 États et territoires fédérés, proclame officiellement son indépendance le 27 décembre 1949.
17 avril 1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

Environ 2 000 délégués et observateurs provenant de 29 pays d'Asie et d'Afrique sont réunis à Bandoeng, en Indonésie, afin de participer à une conférence où ils discuteront de leurs problèmes communs et de la menace qui pèse sur la paix mondiale.
1 septembre 1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

Le président yougoslave Josip Broz, dit Tito, est l'hôte d'une importante conférence réunissant des représentants de 24 pays non-alignés à Belgrade. L'apaisement des tensions entre les superpuissances est au coeur de cette rencontre qui s'étale sur cinq jours.
16 septembre 1963
Proclamation de l'indépendance de la Malaisie

La signature d'une convention à Londres, en juillet 1963, précède la création de la Fédération de la Grande Malaisie. Elle réunit la Malaisie, Singapour et les anciens protectorats britanniques de Sarawak et Sabah, situés dans la partie septentrionale de l'île de Bornéo.
30 septembre 1965
Tentative de coup d'État en Indonésie

La tentative du Mouvement du 30 septembre pour renverser les chefs de l'armée et le gouvernement indonésien se solde par un échec. Elle sera suivie par une sévère répression qui mènera à l'élimination de centaines de milliers de personnes.
8 août 1967
Création de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est

Les ministres des Affaires Étrangères de cinq pays d'Asie du Sud-Est signent la Déclaration de Bangkok instituant l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). Créée dans le contexte de la Guerre froide, cette alliance économique, politique et culturelle est mise sur pied pour atténuer les tensions entre ces États asiatiques.
17 juillet 1976
Annexion du Timor oriental par l'Indonésie

Quelques mois après l'invasion de l'armée indonésienne, le Timor oriental, une ancienne colonie portugaise située dans l'archipel de Malay, devient officiellement la 27e province de l'Indonésie.
20 juillet 1979
Ouverture d'une conférence internationale sur les réfugiés de la mer en Asie du Sud-Est

Une conférence internationale, tenue sous les auspices de l'Organisation des Nations unies (ONU), tente de solutionner le problème des réfugiés qui ont quitté le Viêt Nam par la mer au cours des dernières années. Les pays du G7, réunis à Tokyo en juin 1979, qualifient cette crise de «problème humanitaire aux proportions historiques».
6 novembre 1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

Les représentants de 12 États de la communauté Asie-Pacifique se réunissent à Canberra, en Australie, afin de conjuguer leurs efforts sur le plan économique. Cette rencontre, qui fait suite à l'initiative du premier ministre australien Bob Hawke, donne naissance à la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC).
21 mai 1998
Démission du président indonésien Suharto

Après avoir dirigé l'Indonésie pendant 32 ans, le président Haji Mohamed Suharto cède aux pressions et annonce qu'il démissionne de son poste. C'est le vice-président Bacharuddin Jusuf Habibie qui lui succédera.
7 juin 1999
[Résultats] Élections législatives
20 octobre 1999
Élection d'Abdurrahman Wahid à la présidence de l'Indonésie

L'élection à la présidence d'Abdurrahman Wahid par un collège électoral de 700 membres marque une nouvelle étape dans le processus de démocratisation de la vie politique en Indonésie.
5 avril 2004
[Résultats] Élections législatives
5 juillet 2004
[Résultats] Élection présidentielle
3 décembre 2007
Ouverture de la Conférence de Bali sur les changements climatiques

Une conférence internationale sur les changements climatiques s'ouvre à Bali, en Indonésie. Les représentants de 180 pays y prennent part afin de négocier les bases d'un nouvel accord qui fera suite au protocole de Kyoto, lequel doit expirer en 2012.
9 avril 2009
[Résultats] Élections législatives
8 juillet 2009
[Résultats] Élection présidentielle
9 avril 2014
[Résultats] Élections législatives
9 juillet 2014
[Résultats] Élection présidentielle
28 septembre 2018
Tremblement de terre et tsunami en Indonésie

L’île indonésienne de Célèbes, située à environ 300 km à l’est de Bornéo, est frappée par plusieurs secousses le 28 septembre 2018. Leur effet, combiné à un tsunami qui déferle notamment sur Palu, une ville de 270 000 habitants, fait près de 2000 morts et des milliers d’autres disparus.
17 avril 2019
[Résultats] Élection présidentielle
17 avril 2019
[Résultats] Élections législatives

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019