23 mars 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   


Sommaire historique


En politique intérieure

L'année 1946 marque la fin du mandat Britannique sur la Transjordanie qui devient indépendante. La Cisjordanie est annexée trois ans plus tard, après la guerre avec Israël, et le Royaume hachémite de Jordanie est proclamé. Il est dirigé par le roi Abdallah, jusqu'en 1951, puis par son petit-fils Hussein (1952-1999), qui domine la vie politique du pays jusqu'à la fin du siècle. La victoire israélienne, en 1967, entraîne la perte de la Cisjordanie et l'arrivée de milliers de réfugiés. Des tensions éclatent entre les dirigeants de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), exilés en territoire jordanien, et le roi Hussein. En 1970, ce dernier procède à une intervention militaire - « septembre noir » - qui raffermit son autorité. Malgré des différends, la Jordanie reconnaît par la suite les prétentions des Palestiniens sur la Cisjordanie. Au cours des années 1980, la détérioration de la situation économique provoque une montée de la contestation. Hussein y répond en adoptant des réformes démocratiques. C'est Abdallah, le fils de Hussein, qui lui succède en 1999. Le pays connait une croissance économique marquée, mais les promesses d'une plus grande démocratisation de la vie politique, réitérées lors du printemps arabe de 2011, tardent à se matérialiser.


En politique extérieure

Malgré les conflits avec Israël et son refus d'adhérer au pacte de Bagdad, en 1955, la Jordanie pratique une politique extérieure modérée au Moyen-Orient. En 1958, elle réagit à la formation de la République arabe unie - Égypte et Syrie - en fondant l'éphémère Fédération arabe avec l'Irak. La cuisante défaite des Jordaniens aux mains des troupes israéliennes, en 1967, constitue un point tournant. D'une part, elle entraîne la perte de la Cisjordanie et de la partie est de Jérusalem. De l'autre, elle accentue les tensions avec l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dont les leaders sont établis en territoire jordanien. Il en résulte une épreuve de force sanglante, en 1970, qui permet à Hussein de consolider son pouvoir. Malgré son opposition aux accords de camp David (1979) et son refus de participer à la guerre du golfe (1991), Hussein et son successeur Abdallah conservent des rapports étroits avec le monde occidental. Hussein avait d'ailleurs reconnu la souveraineté des Palestiniens sur la Cisjordanie et signé la paix avec Israël avant de décéder, en 1999.


Des conflits et des morts


1948-1949 [ Égypte Jordanie Liban Syrie ] Guerre entre Israël, la Palestine. Intervention directe ou indirecte de plusieurs pays voisins. > 10,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1958-1958 [ Jordanie ] Violence civile
1967-1970 [ Égypte Israël Jordanie Syrie ] Guerre des Six jours. Victoire israélienne contre l'Égypte. > 75,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1970-1970 [ Jordanie ] Violence civile entre les Palestiniens et le gouvernement jordanien. > 10,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Jordanie


Chronologie depuis 1946


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

25 mai 1946
Proclamation d'indépendance de la Transjordanie

Après la conclusion d'un traité avec le Royaume-Uni à Londres, le Conseil législatif de la Transjordanie proclame officiellement l'indépendance. Le jour même, Abdallah Ibn El-Hussein est couronné roi dans la capitale Amman.
24 avril 1950
Annexion de la Cisjordanie et proclamation du Royaume hachémite de Jordanie

Trois mois après l'annexion militaire de la Cisjordanie par la Transjordanie lors de la guerre avec Israël, le Parlement du Royaume de Transjordanie approuve officiellement l'union des deux rives du Jourdain en un seul État. Le Royaume hachémite de Jordanie nouvellement créé est placé sous la souveraineté du roi Abdallah.
20 juillet 1951
Assassinat du roi Abdallah de Jordanie

Le roi Abdallah de Jordanie est assassiné sur les marches d'une mosquée de Jérusalem par un réfugié palestinien qui sera abattu à son tour. L'émir Talal, fils d'Abdallah, succédera à son père peu de temps après.
17 avril 1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

Environ 2 000 délégués et observateurs provenant de 29 pays d'Asie et d'Afrique sont réunis à Bandoeng, en Indonésie, afin de participer à une conférence où ils discuteront de leurs problèmes communs et de la menace qui pèse sur la paix mondiale.
5 janvier 1964
Voyage du pape Paul VI au Moyen-Orient

Peu de temps après avoir succédé à Jean XXIII à la tête de l'Église catholique romaine, le pape Paul VI devient le premier souverain pontife à effectuer un voyage en avion. Il fait à cette occasion une visite au Moyen-Orient et s'arrête à Jérusalem où il en profite pour propager son message de paix.
5 juin 1967
Début de la guerre des Six jours au Moyen-Orient

L'armée israélienne remportera une victoire décisive contre ses voisins arabes au terme d'une guerre éclair de six jours qui bouleversera durablement la situation politique du Moyen-Orient.
29 août 1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

Des représentants de pays arabes, dont huit chefs d'État, sont réunis à Khartoum, au Soudan, afin d'établir une ligne à suivre quelques mois après la victoire israélienne dans la guerre des Six jours.
27 septembre 1970
Signature de l'accord du Caire sur le conflit en Jordanie

Le roi Hussein de Jordanie et Yasser Arafat de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) figurent parmi les signateurs de l'Accord du Caire visant à mettre fin à la guerre civile qui déchire la Jordanie.
15 novembre 1988
Proclamation de la création d'un État palestinien

Lors d'une rencontre de quatre jours qui se déroule à Alger, le conseil national de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) proclame la création d'un État palestinien dont la capitale sera Jérusalem.
7 février 1999
Décès du roi Hussein de Jordanie

La mort du roi Hussein met fin à un règne de plus de 46 ans sur la Jordanie. Dans un discours télévisé, celui qui lui succède, son fils Abdallah, assure la population qu'il continuera dans la voie tracée par son père.
20 novembre 2007
[Résultats] Élections législatives

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016