18 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   


Sommaire historique


En politique intérieure

La fin du mandat français et l'indépendance du Liban se confirment pendant la Deuxième Guerre mondiale. Un compromis entre les groupes ethniques et religieux, le « pacte national », détermine l'influence de ceux-ci dans le système politique. Cependant, l'arrivée massive de réfugiés palestiniens, au cours des années 1960 et 1970, amplifie les tensions, notamment entre chrétiens et musulmans. Une guerre civile éclate en 1975, entraînant une intervention prolongée de la Syrie dont l'influence devient déterminante dans les affaires du pays. Une offensive d'Israël dans le sud du Liban, en 1982, et des luttes entre les différentes factions libanaises, ajoutent à une situation chaotique dont la division de Beyrouth, la capitale, devient un symbole. Un gouvernement d'union nationale est formé en 1984, mais il faut attendre les années 1990, et la fin du conflit, avant qu'une stabilité relative soit restaurée. Des élections sont tenues même si la situation demeure tendue. Le début du XXIe siècle est marqué par le retrait des troupes israéliennes et une contestation croissante contre la présence syrienne en territoire libanais. Elle atteint un paroxysme après l'assassinat de l'ex-premier ministre Rafik Hariri, en 2005, qui entraîne le départ des troupes syriennes. Les tensions entre Israël et le Liban sont avivées l'année suivante, dégénérant en un conflit qui fait plus d'un millier de morts.


En politique extérieure

Le Liban indépendant adhère à la Ligue arabe, mais ses dirigeants conservent, au cours des années 1950, des liens étroits avec les Occidentaux. En 1958, le président Camille Chamoun fait même appel aux Américains afin de stabiliser sa situation domestique. L'arrivée de centaines de milliers de réfugiés palestiniens, au cours des années 1960 et 1970, et leur hostilité déclarée à Israël, exacerbe les tensions au Liban. L'intervention de la Syrie, en 1975, puis celle d'Israël, en 1982, en sont une conséquence directe. Une aide multinationale de l'Organisation des Nations unies (ONU) est également déployée au Liban afin de maintenir l'ordre. Le territoire demeure néanmoins un champ de bataille où les principaux acteurs de la région s'opposent avant qu'une certaine stabilité ne soit restaurée au cours des années 1990. Les Israéliens quitteront éventuellement le sud du Liban, mais la présence syrienne et son influence sur les affaires du pays suscitent une contestation de plus en plus importante au début du XXIe siècle. Les tensions entre Israël et le Hezbollah sont avivées l'année suivante, dégénérant en un conflit qui fait plus d'un millier de morts.


Des conflits et des morts


1948-1949 [ Égypte Jordanie Liban Syrie ] Guerre entre Israël, la Palestine. Intervention directe ou indirecte de plusieurs pays voisins. > 10,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1958-1958 [ Liban ] Violence civile > 2,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1975-1991 [ Liban ] Guerre ethnique et guerre civile. Intervention de la Syrie et d'Israël. > 100,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1978-1978 [ Israël Liban ] Guerre entre Israël et des factions palestiniennes au Liban. > 5,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1982-1990 [ Israël Liban ] Guerre entre Israël et des bases palestiniennes établies au Liban. > 50,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Liban


Chronologie depuis 1945


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

22 mars 1945
Création de la Ligue arabe

L'Arabie saoudite, l'Égypte, l'Irak, le Liban, la Syrie et la Jordanie (alors la Transjordanie) signent la version finale de la Constitution de la Ligue arabe. La création de cette organisation fait suite à une conférence tenue à Alexandrie, en Égypte, en septembre et octobre 1944.
1 janvier 1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Trois mois après sa signature par une vingtaine de pays, le 30 octobre 1947, l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (General Agreement on Tariffs and Trade, ou GATT) entre en vigueur. Il prévoit la réduction d'obstacles - tarifs douaniers, quotas, etc. - entravant la libre circulation des échanges économiques entre les États signataires.
17 avril 1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

Environ 2 000 délégués et observateurs provenant de 29 pays d'Asie et d'Afrique sont réunis à Bandoeng, en Indonésie, afin de participer à une conférence où ils discuteront de leurs problèmes communs et de la menace qui pèse sur la paix mondiale.
15 juillet 1958
Intervention de troupes américaines au Liban

Des tensions internes et l'évolution de la situation au Moyen-Orient, notamment le renversement de la monarchie irakienne, incitent le président libanais, Camille Chamoun, à demander de l'aide aux États-Unis. Le 15 juillet 1958, plus de 13 000 soldats et marines sont déployés sur le territoire dans le cadre de l'opération Blue Bat.
1 septembre 1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

Le président yougoslave Josip Broz, dit Tito, est l'hôte d'une importante conférence réunissant des représentants de 24 pays non-alignés à Belgrade. L'apaisement des tensions entre les superpuissances est au coeur de cette rencontre qui s'étale sur cinq jours.
29 août 1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

Des représentants de pays arabes, dont huit chefs d'État, sont réunis à Khartoum, au Soudan, afin d'établir une ligne à suivre quelques mois après la victoire israélienne dans la guerre des Six jours.
13 avril 1975
Déclenchement d'une guerre civile au Liban

Des incidents armés entre milices chrétiennes et musulmans sont à l'origine d'un déferlement de violence qui embrase le Liban. Les hostilités cesseront temporairement en 1976 grâce aux pressions de pays membres de la Ligue arabe, dont la Syrie, qui envoie un important contingent sur le terrain.
6 juin 1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

Dans le cadre d'une offensive baptisée « Paix en Galilée », l'armée israélienne engage plusieurs milliers de soldats au Liban afin d'éliminer les bases palestiniennes établies à Beyrouth et de refouler les troupes syriennes hors des frontières libanaises.
23 octobre 1983
Attentat meurtrier au Liban contre des troupes américaines et françaises

Six mois après l'explosion d'une bombe à l'ambassade des États-Unis à Beyrouth, au Liban, deux attentats suicides, presque simultanés, se déroulent dans cette ville contre des troupes américaines et françaises. Ils font près de 300 morts.
17 février 1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

Le président français François Mitterrand convoque à Versailles le premier Sommet de la Francophonie internationale. Des représentants de 41 pays, comptant plus de 120 millions d'habitants, y prennent part.
22 octobre 1989
Signature de l'accord de Taëf sur la paix au Liban

Au terme d'une longue guerre civile, un plan de paix est signé mettant fin aux hostilités au Liban. Pour plusieurs la paix reste cependant provisoire et fragile.
17 mars 1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

En 1992 et 1994, la communauté juive de Buenos Aires est frappée par deux attentats à la bombe qui font respectivement 29 et 84 morts. Dans les deux cas, la justice argentine fait preuve d'incompétence en s'avérant incapable, en dépit de longues enquêtes, d'inculper les responsables des attentats.
18 octobre 2002
Ouverture du neuvième Sommet de la Francophonie

La politique internationale et la diversité culturelle sont au coeur de ce Sommet des pays ayant le français en partage qui se déroule pour la première fois dans un pays arabe, soit à Beyrouth, au Liban. L'ex-président sénégalais Abdou Diouf succède alors au premier secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l'Égyptien Boutros Boutros-Ghali.
14 février 2005
Assassinat de l'ex-premier ministre libanais Rafiq Hariri

L'assassinat de l'ex-premier ministre Rafiq Hariri (1992-1998, 2000-2004), fomenté aux yeux de plusieurs par des autorités du gouvernement syrien, entraîne des mouvements de masse qui réclameront le retrait syrien du Liban.
13 juillet 2006
Début d'un conflit entre le Hezbollah et Israël dans le sud du Liban

En procédant à la capture de deux soldats israéliens, l'organisation libanaise chiite Hezbollah provoque une riposte très vive d'Israël. Le conflit a rapidement des répercussions sur la scène internationale.
12 novembre 2015
Attentats terroristes au Liban

Deux attentats-suicides, déclenchés à quelques minutes d'intervalle, font 43 morts et plus de 200 blessés à Beyrouth, au Liban. Il s'agirait de l'action la plus meurtrière du genre dans cette ville depuis la fin de la guerre civile, en 1990.

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016