Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

28 juin 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche


Sommaire historique


En politique intérieure

Après une période d'occupation par les Français et les Britanniques, la Libye devient, en 1951, le premier pays africain à accéder à l'indépendance depuis la fin de la guerre. Le roi Idris 1er est à la tête de cet État pauvre qui connaît un essor important grâce à l'exploitation de ses ressources pétrolières. Un coup d'État perpétré en 1969 met fin à la monarchie. L'homme fort du pays, le colonel Muammar al-Kadhafi, fait de celui-ci une république socialiste. Il islamise les institutions et place le panarabisme au centre de sa politique extérieure. Des fluctuations à la baisse des prix pétroliers, qui se traduisent par des pertes importantes au cours des années 1980 et 1990, causent des inquiétudes. Il en va de même de la montée des radicaux islamistes que Kadhafi tente d'endiguer par la répression et l'adoption de la charia, en 1994. En 2011, le régime de ce dernier tombe dans le contexte du «Printemps arabe». Ce renversement survient après plusieurs mois de combats entre les forces gouvernementales et des rebelles, eux-mêmes soutenus par un appui aérien de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord.


En politique extérieure

Malgré son accession à l'indépendance, en 1951, la Libye entretient de bonnes relations avec les puissances occidentales qui y conservent des bases militaires. Avec l'arrivée au pouvoir du colonel Muammar al-Kadhafi, en 1969, ces rapports se tendent. Le panarabisme est au coeur de la politique étrangère de Kadhafi qui cherche à étendre son influence dans la région et au sein du monde arabe. Plusieurs initiatives, dont une intervention au Tchad, au cours des années 1980, se soldent par des échecs. Les positions radicales de Kadhafi à l'endroit d'Israël et le support qu'il accorde à des mouvements terroristes lui attirent également l'inimitié des Occidentaux, notamment des Américains qui bombardent son pays en 1986. Victime d'un embargo de l'Organisation des Nations unies (ONU), la Libye reconnaîtra, au cours des années 1990, le rôle qu'elle a joué dans certains attentats terroristes. De nombreux liens, tant politiques qu'économiques, se tissent également avec l'Occident au cours de cette période. Ce qui n'empêche pas la France et le Royaume-Uni d'apporter leur soutien aux rebelles qui renversent Kadhafi en 2011.





Libye


Chronologie depuis 1951


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

24 décembre 1951
Proclamation de l'indépendance de la Libye

La Libye, une ancienne colonie italienne occupée depuis la Deuxième Guerre mondiale par la France et le Royaume-Uni, proclame officiellement son indépendance le 24 décembre 1951.
17 avril 1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

Environ 2 000 délégués et observateurs provenant de 29 pays d'Asie et d'Afrique sont réunis à Bandoeng, en Indonésie, afin de participer à une conférence où ils discuteront de leurs problèmes communs et de la menace qui pèse sur la paix mondiale.
26 mai 1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Des représentants de 31 pays africains, dont de nombreux chefs de gouvernement et d'État, sont réunis à Addis-Abeda, en Éthiopie, afin de procéder à la création de l'Organisation de l'unité africaine (OUA).
1 septembre 1969
Renversement du roi de la Libye, Idris 1er

Un groupe d'officiers libyens ayant à leur tête le colonel Mouammar Kadhafi profite du départ du roi Idris 1e pour s'emparer du pouvoir.
17 avril 1971
Proclamation de l’Union des Républiques arabes

Le 17 avril 1971, le président libyen, Mouammar Kadhafi, ainsi que ses homologues égyptien, Anouar el-Sadate, et syrien, Hafez el-Assad, sont réunis à Benghazi, en Libye, pour proclamer la création de l’Union des Républiques arabes (URA). Celle-ci prévoit la mise sur pied d’institutions communes à l’intérieur d’une fédération adoptant le socialisme démocratique.
16 octobre 1973
Début du premier «choc pétrolier»

Le 17 octobre 1973, l'Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) annonce qu'elle réduira de 5% par mois son débit de pétrole, tant que les États-Unis ne changeront pas leur politique au Moyen-Orient. La veille, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) annonçait une hausse de 17% du prix du brut et une augmentation de 70% des taxes aux compagnies pétrolières.
12 janvier 1974
Dévoilement des accords de Djerba entre la Tunisie et la Libye

À la suite d’une rencontre se déroulant dans l’île de Djerba le 12 janvier 1974, le président tunisien Habib Bourguiba et son homologue libyen, Mouammar Kadhafi, annoncent la conclusion d’un accord. Il prévoit l’union des deux pays au sein d’une République arabe islamique, décision qui sera soumise à la population par référendum le 18 janvier.
14 avril 1986
Bombardement des États-Unis en territoire libyen

Des avions américains bombardent des cibles libyennes en guise de représailles contre des actes terroristes auxquels la Libye, et son président Mouammar Kadhafi, seraient liés.
11 septembre 1987
Signature d'un accord de cessez-le-feu entre le Tchad et la Libye

À Addis Abeba, capitale de l'Éthiopie, le président de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), Kenneth Kaunda, fait accepter un cessez-le-feu par le président Hissène Habré du Tchad et Mouammar Kadhafi de la Libye. Depuis 1973, les deux pays ont un conflit territorial à propos de la bande d'Aozou.
21 décembre 1988
Explosion d'un Boeing 747 au-dessus de Lockerbie, en Écosse

L'explosion d'un Boeing 747 de la compagnie Pan Am au-dessus du village de Lockerbie, en Écosse, entraîne la mort de 270 personnes. Une enquête révélera qu'il s'agit d'un attentat pour lequel deux Libyens seront jugés plusieurs années après.
20 octobre 2011
Décès de l'ex-président libyen Mouammar Kadhafi

Évincé du pouvoir par un mouvement de contestation armé, l'ex-président Mouammar Khadafi est tué le 20 octobre à Syrte. Un Conseil national de transition (CNT), tenant les rênes du pays depuis août, annonce par la suite la fin de la guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts et de blessés.
11 septembre 2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

La présentation sur Internet d'un film ridiculisant le prophète Mahomet attise le sentiment anti-américain dans les populations musulmanes de plusieurs pays. À Benghazi, en Libye, un assaut armé bien organisé se solde même par la mort de l'ambassadeur des États-Unis et de quelques membres de son personnel.
19 avril 2015
Naufrage de plus de 800 immigrants clandestins en Méditerranée

Une des pires tragédies à survenir sur la Méditerranée au XXIe siècle a lieu le 19 avril 2015 alors que le naufrage d'un navire entraîne dans la mort plus de 800 immigrants clandestins. Ce problème atteint des proportions telles qu'une réunion d'urgence est convoquée afin que les pays européens adoptent des mesures pour y remédier.

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016