17 novembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   


Sommaire historique


En politique intérieure

Le parti Istiqlal joue un rôle de premier plan au sein du mouvement indépendantiste marocain qui prend de l'ampleur après la Deuxième Guerre mondiale. Des négociations avec la France et l'Espagne mènent à la proclamation de l'indépendance, en 1956. Le monarque Mohammed V (1957-1961) et son fils, Hassan II (1961-1999), dominent la vie politique pendant plus de 40 ans. Le pouvoir est exercé de façon autoritaire, mais la détérioration de l'économie et la montée de la contestation favorisent des ouvertures démocratiques. Elles permettent à différentes formations de s'affirmer sur la scène politique, notamment à partir des années 1990. Les autorités restent toutefois méfiantes à l'endroit des islamistes radicaux dont on regarde la progression avec inquiétude. Depuis son arrivée sur le trône, Mohammed VI, qui a succédé à son père en 1999, s'efforce de donner une image plus moderne de la royauté. Les réformes restent tout de même timides, alimentant une insatisfaction qui s'exprime lors du printemps arabe, en 2011. Elle incite le roi à faire adopter une nouvelle Constitution, par référendum.


En politique extérieure

Après une période de résistance, marquée par des conflits et l'exil forcé du sultan Mohammed V, la France finit par négocier les modalités de l'indépendance avec le Maroc. Il en va de même pour l'Espagne, qui administre la partie septentrionale du pays. La question de Tanger, zone internationale qui revient par entente au Maroc, est également conclue en 1956. Le roi exprime la volonté de jouer un rôle au sein du monde arabe, mais tout en conservant de bonnes relations politiques et économiques avec les Occidentaux. Il agit même comme médiateur lors de certains différends. Dès l'indépendance, le Maroc est tenaillé par des conflits territoriaux, dont celui sur le Sahara-Occidental, qui inspire la « Marche verte » de 1975. Des règlements avec l'Espagne et la Mauritanie sont conclus au cours des années 1970, mais une autre discorde territoriale, cette fois avec l'Algérie, continuera d'alimenter les tensions. Le Maroc est membre de plusieurs organisations internationales.


Des conflits et des morts


1953-1956 [ Maroc ] Indépendance > 3,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1957-1958 [ Mauritanie Maroc ] Guerre entre des États (conflit frontalier) > 1,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1963-1964 [ Algérie Maroc ] Guerre entre des États (Algérie et Maroc) (conflit frontalier) > 1,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1975-1989 [ Mauritanie Maroc ] Guerre entre les deux États et guerre civile. > 15,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Maroc


Chronologie depuis 1956


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

2 mars 1956
Signature d'une déclaration commune reconnaissant l'indépendance du Maroc

Des ententes conclues avec la France et l'Espagne, ainsi que l'adoption d'un règlement mettant fin au statut international de la ville de Tanger, permettent au Maroc, un État d'Afrique septentrionale bordant la mer Méditerranée, d'accéder à la pleine indépendance.
30 juin 1958
Fin du conflit d'Ifni entre le Maroc et l'Espagne

Des miliciens marocains envahissent le territoire d'Ifni, une enclave espagnole située dans le sud du Maroc. Une intervention de l'Espagne fait avorter le siège. Mais les deux pays s'entendront en 1958 pour céder tout le territoire au Maroc, sauf la ville de Sidi Ifni, que le Maroc récupérera finalement en 1969.
29 février 1960
Tremblement de terre d'Agadir, au Maroc

Un séisme d'une magnitude de 5,7 frappe la ville d'Agadir, au Maroc, provoquant un tsunami et des écroulements de terrain dans la région. Il s'agit de l'évènement sismique le plus puissant de l'histoire du Maroc et du plus important séisme de magnitude modérée du 20e siècle.
26 février 1961
Décès du roi du Maroc, Mohammed V

Dans les jours qui suivent la mort du roi Mohammed V ben Youssef, son fils, le prince Moulay Hassan, est couronné roi du Maroc à Rabat. Le règne du roi Hassan II durera jusqu'en 1999, soit plus de 38 ans.
1 septembre 1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

Le président yougoslave Josip Broz, dit Tito, est l'hôte d'une importante conférence réunissant des représentants de 24 pays non-alignés à Belgrade. L'apaisement des tensions entre les superpuissances est au coeur de cette rencontre qui s'étale sur cinq jours.
17 mai 1963
[Résultats] Élections législatives
0 octobre 1963
Déclenchement de la guerre des sables entre le Maroc et l'Algérie

Le Maroc exprime la volonté de récupérer des territoires qu'il possédait dans le Sud et l'Ouest de l'Algérie avant la colonisation française. Ce différend est à l'origine de la guerre des sables, un conflit de quelques semaines qui se solde grâce à la médiation de l'Organisation pour l'unité africaine (OUA) et de la Ligue arabe.
8 juin 1965
Promulgation de l'état d'exception au Maroc

Des crises et émeutes politiques qui font des centaines de morts incitent le roi du Maroc, Hassan II, à décréter l'état d'exception en juin 1965. À l'automne, de nouvelles tensions apparaissent avec l'enlèvement et la disparition de l'activiste socialiste Mehdi Ben Barka.
21 août 1970
[Résultats] Élections législatives
10 juillet 1971
Tentative de coup d'État dans le palais de Skhirat, au Maroc

Le mécontentement croissant au Maroc est alimenté par des inégalités sociales et des scandales impliquant des personnalités du gouvernement. Cette grogne inspire un coup d'État orchestré par des militaires contre le roi Hassan II. Il se soldera par un échec.
16 août 1972
Tentative de coup d'État au Maroc

Après l'échec du coup d'État du 10 juillet 1971, le général Mohamed Oufkir devient ministre de la Défense du Maroc et homme de confiance du roi Hassan II. Des divergences avec ce dernier amènent Oukfir à orchestrer à son tour un coup à l'été 1972. Il se solde par un échec.
20 mai 1973
Fondation du Polisario au Sahara occidental

Le Polisario est un mouvement politique fondé en 1973 dont l'objectif est l'indépendance du Sahara occidental, alors sous contrôle espagnol. L'occupation du territoire par le Maroc, en 1975, déclenchera une guerre de guérilla qui va durer 16 ans.
6 novembre 1975
Début de la « marche verte » au Sahara occidental

Désireux d'intégrer le Sahara espagnol au Maroc, le souverain marocain Hassan II entame une «marche verte» en traversant la frontière du Sahara occidental. Il est suivi par quelques 350 000 marcheurs volontaires, pour la plupart pauvres et munis uniquement du Coran.
3 juin 1977
[Résultats] Élections législatives
5 août 1979
Retrait de la Mauritanie du Sahara occidental

La Mauritanie a occupé la partie sud du Sahara occidental en 1975, à la suite du retrait de l'Espagne. Elle quitte cette région en août 1979, après une guerre d'usure de trois ans et demi face au Polisario, un mouvement luttant pour l'indépendance du Sahara occidental.
20 juin 1981
Révolte du pain au Maroc

Sous la pression du Fonds monétaire international (FMI), le gouvernement marocain doit réduire considérablement le subside qu'il accorde aux produits alimentaires. Cette hausse va entraîner une révolte populaire et le déclenchement de grèves qui vont frapper particulièrement Casablanca.
0 décembre 1983
Début d'une crise au Maroc

Des protestations contre l'augmentation du prix de la nourriture provoquent la pire crise sociale au Maroc depuis les troubles du printemps 1981. Les émeutes, qui se propagent à travers le pays, font l'objet d'une intervention des forces de l'ordre. Elle se solde par des centaines de morts et des milliers d'arrestations.
14 septembre 1984
[Résultats] Élections législatives
17 février 1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

Le président français François Mitterrand convoque à Versailles le premier Sommet de la Francophonie internationale. Des représentants de 41 pays, comptant plus de 120 millions d'habitants, y prennent part.
14 décembre 1990
Déclenchement d'une grève générale au Maroc

Le Maroc est secoué par deux jours d'émeutes qui touchent les villes de Fès et Tanger. Des milliers de manifestants descendent dans les rues pour demander une augmentation du salaire minimum. Les incidents qui suivent entraînent une intervention de l'armée qui fera plusieurs morts.
25 juin 1993
[Résultats] Élections législatives
15 avril 1994
Signature d'une entente menant à la création de l'Organisation mondiale du commerce

Le huitième cycle de négociations de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT), l'Uruguay Round, prend fin à Marrakech, au Maroc. Ce cycle, qui a débuté en septembre 1986 à Punta del Este, en Uruguay, entraînera la transformation du GATT qui deviendra l'Organisation mondiale du commerce (OMC). .
20 août 1994
Reconnaissance des revendications berbères au Maroc

Les années 1990 sont marquées par une recrudescence du mouvement de revendication des berbères au Maroc. À la suite d'une série de manifestations et de pressions internationales, le roi Hassan II acquiesce en partie à ses demandes en 1994.
14 novembre 1997
[Résultats] Élections législatives
7 février 1999
Décès du roi Hussein de Jordanie

La mort du roi Hussein met fin à un règne de plus de 46 ans sur la Jordanie. Dans un discours télévisé, celui qui lui succède, son fils Abdallah, assure la population qu'il continuera dans la voie tracée par son père.
23 juillet 1999
Décès du roi Hassan II du Maroc

Après près de 38 ans au pouvoir, le roi du Maroc, Hassan II, meurt d’une attaque cardiaque dans la capitale, Rabat. Le rôle diplomatique joué par ce dernier incite de nombreux dirigeants de pays à assister à ses funérailles. C’est le fils aîné du souverain, le prince héritier Sidi Mohammed, qui lui succède. Il portera le nom Mohammed VI.
27 septembre 2002
[Résultats] Élections législatives
16 mai 2003
Attentats terroristes à Casablanca, au Maroc

Casablanca est la cible d'attentats qui font 45 morts. Les terroristes, liés à l'organisation Al-Qaïda, ciblent des édifices belges, juifs et espagnols. Leur action déclenchera des rafles par les autorités marocaines qui feront plus de 2000 arrestations.
1 juillet 2011
Référendum sur des réformes constitutionnelles au Maroc

En réaction au mouvement de contestation qui secoue le monde arabe, le roi du Maroc, Mohammed VI, propose une série de réformes du système politique. Elles sont au coeur d'un référendum qui se solde par un appui massif de la population.
19 décembre 2018
Adoption d’un Pacte mondial sur les migrations par l’Assemblée générale des Nations unies

Une semaine après son approbation à Marrakech par 174 pays, le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières est adopté par l’Assemblée générale des Nations unies (ONU) le 19 décembre 2018. Cinq pays, dont les États-Unis, s’y opposent toutefois, alors que l’on relève également 12 abstentions.

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019