Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

24 mars 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche


Sommaire historique


En politique intérieure

Après la Deuxième Guerre mondiale, la vie politique du Nigeria est secouée par la montée du mouvement nationaliste. Cet ex-protectorat britannique accède à l'indépendance en 1960. Des tensions raciales dégénèrent en conflit en 1967 alors que la minorité ibo déclare la sécession du Biafra, une région du sud-est riche en ressources pétrolières. Une guerre sanglante ainsi qu'une famine, qui émeut l'opinion internationale, déchirent le pays qui est réunifié à la fin des hostilités, en 1970. À l'exception d'une courte période, entre 1979 et 1983, les militaires assument le pouvoir de façon autoritaire. La dégradation de l'économie, conséquence de la baisse des cours pétroliers, ajoute au mécontentement et accentue la pression en faveur de réformes démocratiques. Elle se heurte à la résistance des militaires, dont les méthodes répressives sont condamnées par la communauté internationale, avant que des élections pluralistes ne soient finalement tenues à la fin des années 1990. Malgré des irrégularités dans le processus électoral, ce sont par la suite des civils qui dirigent le pays. Portée par les ressources pétrolières, l'économie nigériane s'impose au cours du XXIe siècle comme une des plus performantes du continent africain.


En politique extérieure

Le Nigeria est membre du Commonwealth britannique. La guerre qui le divise, entre 1967 et 1970, est suivie de près par les Occidentaux qui portent un intérêt particulier aux ressources pétrolières du Biafra. Les hésitations des militaires qui dirigent le pays à adopter des réformes démocratiques contribuent à isoler le Nigeria au cours des années 1990. Pour marquer sa désapprobation, le Commonwealth l'expulse même brièvement de ses rangs en 1995. Ses richesses pétrolières et sa démographie - c'est le pays le plus peuplé d'Afrique - contribuent, entre autres, à l'influence du pays qui s'exprime de différentes façons sur le continent africain.


Des conflits et des morts


1966-1966 [ Nigeria ] Guerre civile: rébellion Ibo. > 20,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1966-1970 [ Nigeria ] Guerre ethniques (Biafra). Après la sécession de 1967, la région plonge dans la guerre civile qui se termine par la défaite des séparatistes biafrais. Les estimations varient sur le nombre de morts: 200 000 à un million. > 200,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1980-1985 [ Nigeria ] Violences ethniques (groupes islamistes) > 9,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1986-1993 [ Nigeria ] Violences ethniques: musulmans et chrétiens. > 10,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1997-2005 [ Nigeria ] Violences entres les communautés ( Ijaw, Itsekeri) > 1,500 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
2001-2004 [ Nigeria ] Violences ethniques (Chrétiens-Musulmans en particulier) > 55,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Nigeria


Chronologie depuis 1960


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

1 octobre 1960
Proclamation de l'indépendance du Nigeria

Sept ans après être devenu une fédération composée de trois régions - Est, Ouest, Nord - , le Nigeria, l'État le plus peuplé d'Afrique avec ses 34 millions d'habitants, proclame son indépendance le 1er octobre 1960.
26 mai 1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Des représentants de 31 pays africains, dont de nombreux chefs de gouvernement et d'État, sont réunis à Addis-Abeda, en Éthiopie, afin de procéder à la création de l'Organisation de l'unité africaine (OUA).
30 décembre 1964
[Résultats] Élections législatives
16 janvier 1966
Accession du général Johnson T.U. Aguiyi-Ironsi à la présidence du Nigeria

Le chef des armées, le général Johnson T.U. Aguiyu-Ironsi, est nommé à la présidence du Nigeria par le Conseil des ministres. Cette décision survient au lendemain d'un putsch raté qui s'est soldé par l'assassinat du premier ministre Abubakar Tafawa Balewa.
30 mai 1967
Proclamation de l'indépendance du Biafra

L'annonce de la sécession du Biafra, une région située dans la partie sud-est du Nigeria, est à l'origine d'une guerre civile. Ce conflit, qui durera près de trois ans, entraînera la mort de plus d'un millions d'hommes, de femmes et d'enfants, victimes de la violence et de la faim.
13 février 1976
Tentative de coup d'État et assassinat du président Murtala Ramat Mohammed au Nigeria

Le président nigérian Murtala Ramat Mohammed est assassiné lors d'une tentative de coup d'État orchestrée par le lieutenant colonel Bukar Dimka. Avec la défection rapide de plusieurs commandants militaires, le coup avorte. Le second de Mohammed, Olusegun Obasanjo, est assermenté président de la République le 14 février 1976.
14 juillet 1979
[Résultats] Élections législatives
11 août 1979
[Résultats] Élection présidentielle
2 octobre 1979
Assermentation d'Alhaji Shehu Shagari à la présidence du Nigeria

Alhaji Shehu Shagari accède à tête de l'État nigérian à la suite de l'élection présidentielle du 16 août 1979. Sa victoire marque le retour du pouvoir civil à Lagos après 13 années de dictatures militaires.
6 août 1983
[Résultats] Élection présidentielle
27 août 1983
[Résultats] Élections législatives
4 juillet 1992
[Résultats] Élections législatives
12 juin 1993
[Résultats] Élection présidentielle
25 avril 1998
[Résultats] Élections législatives
27 février 1999
[Résultats] Élection présidentielle
20 février 1999
[Résultats] Élections législatives
29 mai 1999
Assermentation d'Olusegun Obasanjo à la présidence du Nigeria

Avec 62,8% des voix, Olusegun Obasanjo est élu président du Nigeria devant son seul adversaire, Olu Falae. Suivant l'élan de libéralisation entrepris par le général Abdusalam Abubakar, l'ascension au pouvoir d'Obasanjo marque un retour à la démocratie pour la république nigériane.
19 avril 2003
[Résultats] Élection présidentielle
12 avril 2003
[Résultats] Élections législatives
21 avril 2007
[Résultats] Élection présidentielle
21 avril 2007
[Résultats] Élections législatives
16 avril 2011
[Résultats] Élection présidentielle
9 avril 2011
[Résultats] Élections législatives
14 avril 2014
Enlèvement de lycéennes nigérianes par le Boko Haram

Le Boko Haram, un mouvement armé réclamant l'instauration d'un État islamique dans le nord du Nigeria, multiplie les attentats et les enlèvements. Sa décision d'enlever 276 lycéennes à Chibok, le 14 avril 2014, suscite un mouvement de protestation sur la scène internationale.
28 mars 2015
Élection de Muhammadu Buhari à la présidence du Nigeria

Lors de l'élection présidentielle qui se déroule au Nigeria, le président sortant, Goodluck Jonathan, est défait par Muhammadu Buhari, un ex-général qui a dirigé le pays de façon autoritaire entre 1983 et 1985. Cette victoire met fin à la domination du Parti démocratique populaire à la présidence qui remonte à 1999.
28 mars 2015
[Résultats] Élection présidentielle

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016