Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche


Sommaire historique


En politique intérieure

Le dénouement de la guerre, en 1945, met fin au contrôle que le Japon exerce sur la Corée. Le territoire coréen est partagé en deux zones séparées au 38e parallèle. Le Nord, sous occupation soviétique, devient une République démocratique populaire en 1948. Sous la direction autoritaire de Kim Il-sung, qui restera au pouvoir pendant près d'un demi-siècle, la Corée du Nord adopte et conserve un modèle de développement socialiste. Profondément affectée par la guerre qui déchire la péninsule entre 1950 et 1953, elle demeurera affligée, bien après le règlement du conflit, par une économie chancelante dont les rendements ne suffisent pas à satisfaire les besoins essentiels de la population. Une famine dévastatrice sévit notamment au cours des années 1990. La Corée du Nord n'est pas influencée par le courant démocartique du début des années 1990, la transmission du pouvoir dans ce régime autoritaire se faisant de Kim Il-sung à son fils Kim Jong-il (1994), à qui succède son fils Kim Jong-un (2011).


En politique extérieure

La séparation de la Corée en deux États, en 1948, devient un symbole de la Guerre froide. Les troupes d'occupation soviétiques quittent la même année, mais la Corée du Nord reste ancrée dans le bloc communiste. Son invasion de la Corée du Sud, en 1950, est dénoncée par l'Organisation des Nations unies (ONU) qui mandate une force militaire multinationale pour la repousser. La Corée du Nord reçoit pour sa part l'appui de la Chine populaire. La paix de 1953 rétablit la frontière qui existait avant le conflit, au 38e parallèle. Les relations entre les deux Corées s'améliorent au fil des ans, mais le projet de réunification restera lettre morte. À la fin du XXe siècle, les inquiétudes suscitées par les armes nucléaires que possède la Corée du Nord ramènent celle-ci au coeur de l'actualité internationale. Les menaces contre la Corée du Sud et des tirs de missiles en direction du Japon avivent même les tensions et contribuent à isoler le régime de Pyongyang. L'opacité qui entoure celui-ci contribue d'ailleurs à entretenir les spéculations quant à ses intentions réelles.


Des conflits et des morts


1950-1953 [ Corée du Nord Corée du Sud ] Guerre de Corée > 1,500,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1950-1953 [ États-Unis Corée du Nord ] Guerre civile en Corée > 54,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).
1950-1953 [ Chine Corée du Nord Corée du Sud ] Guerre civile en Corée > 100,000 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Corée du Nord


Chronologie depuis 1948


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

15 août 1948
Proclamation de l'indépendance de la République de Corée

L'incapacité d'en arriver à une entente sur la réunification des deux Corée en un seul État mène à la proclamation de la République de Corée (Sud), le 10 août 1948. Cette annonce sera suivie, le 11 septembre, par celle de la constitution du gouvernement de la République populaire de Corée (Nord), établi à Pyongyang.
25 juin 1950
Déclenchement de la guerre de Corée

L'invasion de la Corée du Sud par cinq divisions de l'armée nord-coréenne est à l'origine d'un conflit au rayonnement international qui constituera un des moments forts de la guerre froide.
8 juillet 1994
Décès du président nord-coréen Kim Il-sung

La Corée du Nord est éprouvée par la mort de Kim Il-sung, l'homme qui fut le leader politique du pays depuis sa création, en 1948. La succession sera assurée par son fils aîné, Kim Jong-il.
13 juin 2000
Tenue d'une rencontre historique entre les chefs d'État des deux Corées

Le secrétaire général de la République populaire démocratique de Corée (nord), Kim Jong-il, et le président la République de Corée (sud), Kim Dae-Jung, échangent une poignée de main à l'occasion d'un sommet qui se déroule à Pyongyang, en Corée du Nord.
9 octobre 2006
Premier essai nucléaire en Corée du Nord

Défiant la communauté internationale, le gouvernement de Pyongyang procède à un essai nucléaire souterrain dans le Nord-Est du pays. Compte tenu de la faible portée et de l'imprécision des missiles nord-coréens, l'inquiétude frappe, dans l'immédiat du moins, les pays voisins : la Corée du Sud, le Japon, la Russie et la Chine.
13 février 2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

Des représentants de six pays sont réunis à Beijing, en Chine, afin de dénouer la crise soulevée par l'existence du programme nucléaire nord-coréen. L'entente conclue prévoit une éventuelle désactivation dudit programme en échange d'ouvertures diplomatiques et du versement d'une importante quantité de pétrole.
17 décembre 2011
Décès du leader nord-coréen Kim Jong-il

La République populaire démocratique de Corée du Nord pleure la mort de son « chef suprême », Kim Jong-il, victime d'une attaque cardiaque. C'est son fils cadet Kim Jong-un, un jeune homme dans la vingtaine, qui lui succédera.
4 juillet 2017
Lancement d’un missile nord-coréen qui serait capable d’atteindre les États-Unis

Le lancement d’un missile intercontinental Hwasong-14 par la Corée du Nord, le 4 juillet 2017, accentue les tensions avec ses voisins asiatiques ainsi que la communauté internationale. Ce test a une signification particulière pour les États-Unis, puisque selon des analystes ce missile avait la capacité d’atteindre l’Alaska.
27 avril 2018
Sommet entre les leaders de la Corée du Sud et de la Corée du Nord

Au terme d’une année 2017 difficile, le leader nord-coréen Kim Jong-un exprime des signes d’ouverture avec la Corée du Sud lors des Jeux olympiques de Pyeongchang et une volonté de rencontrer le président des États-Unis, Donald Trump. Une autre étape est franchie le 27 avril 2018 alors qu’il tient un sommet avec le leader sud-coréen Moon Jae-in.
12 juin 2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

Après une période de tensions, ponctuée de plusieurs menaces verbales, un rapprochement se dessine en 2018 entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un. Il culmine le 12 juin avec un sommet à Singapour, une première entre les chefs d’État des États-Unis et de la Corée du Nord qui fait la une des médias à travers le monde.

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016