20 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   


Sommaire historique


En politique intérieure

L'exploitation de vastes ressources pétrolières découvertes au cours des années 1930 est le catalyseur du développement de l'Arabie saoudite. Les revenus générés par cette industrie servent à financer la modernisation du pays qui s'effectue après la Deuxième Guerre mondiale. Elle permet aux Saoudiens de profiter de conditions de vie - éducation, santé, etc. - qui sont parmi les meilleures dans la région. Cet essor économique et les liens tissés avec les Occidentaux n'influencent cependant pas la structure du pouvoir qui demeure concentrée entre les mains du roi et des hommes qui gravitent autour. En dépit de certaines réformes apportées au cours des années 90, cette situation demeure fondamentalement la même à la fin du XXe siècle. L'arrivée du roi Fahd, successeur d'Abdallah en 2005, est suivie par quelques ouvertures, notamment à l'endroit des droits des femmes, mais elles ne remettent pas en cause le caractère autoritaire du régime.


En politique extérieure

Le rôle joué par les pays occidentaux dans le développement pétrolier favorise le rapprochement qui s'effectue avec les États-Unis. Cette relation est un élément important de la politique extérieure saoudienne tout au long de la période. Mais celle-ci a d'autres volets, sa richesse faisant de l'Arabie saoudite un acteur de premier plan au sein du monde arabe. Ses dirigeants refusent par exemple de joindre le Pacte de Bagdad à sa création, en 1955. Ils envoient également des troupes lors des différents conflits avec Israël et recourent à « l'arme » pétrolière contre l'Occident en guise de représailles en 1973. L'Arabie saoudite conserve néanmoins de bons rapports avec l'Ouest. Face à la montée des islamistes radicaux, elle prône une approche modérée. Rendus inquiets par l'invasion du Koweït par l'Irak, en 1990, ses dirigeants appuient la coalition dirigée par les Américains qui interviendra militairement contre l'agresseur l'année suivante. Cette décision lui attire des critiques au sein du monde arabe. Les relations avec l'Occident peuvent aussi s'accompagner de tensions, les liens entre des organisations terroristes, comme Al-Qaïda, et l'Arabie saoudite éveillant les suspicions à l'endroit de celle-ci, particulièrement à la suite des événements du 11 septembre 2001.


Des conflits et des morts


2003-2005 [ Arabie Saoudite ] Violences civiles: militants islamistes. > 700 morts liés directement au conflit (selon les estimations).

Pour en savoir plus sur la méthodologie, consulter la section «Conflits».





Arabie Saoudite


Chronologie depuis 1945


Les événements sélectionnés se rapportent à la situation intérieure ou aux enjeux internationaux qui ont eu un impact direct sur la gouvernance du pays.

22 mars 1945
Création de la Ligue arabe

L'Arabie saoudite, l'Égypte, l'Irak, le Liban, la Syrie et la Jordanie (alors la Transjordanie) signent la version finale de la Constitution de la Ligue arabe. La création de cette organisation fait suite à une conférence tenue à Alexandrie, en Égypte, en septembre et octobre 1944.
9 novembre 1953
Décès du roi Ibn Séoud d’Arabie Saoudite

Le fondateur de l’Arabie Saoudite moderne, le roi Ibn Séoud, meurt à Taëf le 9 novembre 1953. Son règne a notamment été marqué par la découverte de gisements pétroliers sur le territoire de la péninsule, un événement dont les conséquences économiques et géo-politiques se feront encore ressentir au début du XXIe siècle.
17 avril 1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

Environ 2 000 délégués et observateurs provenant de 29 pays d'Asie et d'Afrique sont réunis à Bandoeng, en Indonésie, afin de participer à une conférence où ils discuteront de leurs problèmes communs et de la menace qui pèse sur la paix mondiale.
14 septembre 1960
Création de l'Organisation des pays producteurs de pétrole

Des représentants de l'Arabie saoudite, l'Iran, l'Irak, le Koweït et le Venezuela sont réunis à Bagdad, en Irak, afin de mettre sur pied une organisation visant à défendre leurs intérêts communs sur le plan énergétique : l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).
1 septembre 1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

Le président yougoslave Josip Broz, dit Tito, est l'hôte d'une importante conférence réunissant des représentants de 24 pays non-alignés à Belgrade. L'apaisement des tensions entre les superpuissances est au coeur de cette rencontre qui s'étale sur cinq jours.
29 août 1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

Des représentants de pays arabes, dont huit chefs d'État, sont réunis à Khartoum, au Soudan, afin d'établir une ligne à suivre quelques mois après la victoire israélienne dans la guerre des Six jours.
16 octobre 1973
Début du premier «choc pétrolier»

Le 17 octobre 1973, l'Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) annonce qu'elle réduira de 5% par mois son débit de pétrole, tant que les États-Unis ne changeront pas leur politique au Moyen-Orient. La veille, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) annonçait une hausse de 17% du prix du brut et une augmentation de 70% des taxes aux compagnies pétrolières.
25 mars 1975
Assassinat du roi Fayçal en Arabie saoudite

Le roi Fayçal d'Arabie saoudite est assassiné à Riyad par le prince Fayçal ibn Musad, un de ses neveux. Le souverain, qui était âgé de 70 ans, succombe rapidement à ses blessures par balles. Il est remplacé sur le trône par son frère, le prince Khalid.
20 novembre 1979
Attaque de la Grande mosquée en Arabie Saoudite

Environ trois cents musulmans extrémistes armés prennent d'assaut la Grande mosquée de La Mecque, à l'aube du jour qui marque le début du XVe siècle du calendrier musulman. Il faut deux semaines aux forces saoudiennes pour venir à bout de tous les insurgés.
13 juin 1982
Décès du roi Khaled en Arabie saoudite

Miné par des problèmes de santé depuis plusieurs années, le roi Khaled d’Arabie saoudite décède le 13 juin 1982 des suites d’une attaque cardiaque. Aucun changement majeur n’est prévu sous son successeur, son demi-frère Fahd, qui a été ministre de l’Éducation et de l’Intérieur avant de devenir premier vice-premier ministre et héritier au trône.
1 août 2005
Décès du roi Fahd d’Arabie saoudite

Fahd succède à son frère Khaled comme roi d’Arabie saoudite lorsque ce dernier décède le 13 juin 1982 à la suite d’une attaque cardiaque. Il sera sur le trône jusqu’à sa mort, le 1er août 2005. Toutefois, son demi-frère Abdallah assume la régence à partir de 1996, peu après une attaque vasculaire cérébrale qui a considérablement affaibli le roi Fahd.
23 janvier 2015
Décès du roi Abdallah Ben Abdelaziz al-Saoud d'Arabie saoudite

Plusieurs chefs d'État et de gouvernement se rendent en Arabie saoudite pour présenter un dernier hommage au souverain Abdallah Ben Abdelaziz al-Saoud, décédé à l'âge présumé de 90 ans. Celui qui lui succède, son demi-frère Salmane, accède au trône dans un contexte de bouillonnement intense au Moyen-Orient.

 


Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019